AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Viens, on fait des câlins ! || Dae Dae~



 

Partagez | 

Viens, on fait des câlins ! || Dae Dae~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Byul Seol Ji
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Mathématiques ; Informatique ; Biologie ; Chimie & Physique - Lettres modernes & Anciennes
Messages : 226

Mar 12 Juin - 15:41

Sortie de douche, il est 14h30 et j’ai bien pris le temps pour une fois puis le meilleur dans tout ça c’est que je sens bon la framboise, j’aime mon gel douche oui parce qu’au moins je me dis que tout le monde sens plus ou moins que j’ai une odeur de framboise. Et hop, je quitte la salle de bain pour ma chambre et je sens déjà que je vais passer un petit moment pour m’habiller parce que je ne sais pas quoi mettre. En fait, je m’aperçois que c’est toujours comme ça quand je dois voir quelqu’un, je passe toujours des heures avant de me décider pour une bonne tenue mais bon, ce n’était pas un problème je m’y prenais à l’avance et puis tout allait bien. Sauf que maintenant, j’allais avoir un grand rangement à faire avant de partir parce que tous mes vêtements étaient éparpillés dans ma chambre et je ne voulais pas me faire gronder par maman, vraiment pas. Mais bon le principal était que ma [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] était enfin choisie et que j’étais même en train de l’enfiler maintenant parce que je le faisais toujours avant de me coiffer etc. mais avant tout, il fallait que je sauve mes peluches de l’asphyxie et je venais de commencer à ranger tous mes vêtements pour terminer dix minutes plus tard et direction la salle de bain pour terminer ma préparation.

Mais avant de partir, je devais préparer mon petit sac et y mettre mon pyjama entre autre pour pouvoir dormir vu que j’avais dit à maman que je ne rentrerai pas et vu qu’elle savait où j’allais, j’avais eu l’autorisation de découcher. En même temps vu ce qui se passe dans sa tête, elle est plutôt contente mais elle se fait des idées sauf que personne ne rétablit la vérité pour le moment mais ça arrivera bien un jour mais je ne veux pas décevoir ma petite maman donc ce sera compliqué pour moi. Mais bon, ça n’arrivera pas maintenant, j’ai bien le temps de m’inquiéter du désespoir de ma génitrice un peu plus tard parce que pour le moment je sais sortir et m’amuser enfin j’espère tout du moins. Mon sac était prêt depuis quelques minutes, un dernier passage à la salle de bain et à la cuisine pour prendre une bouteille d’eau histoire de ne pas mourir de soif et… Mine de rien le temps était passé très vite parce que je devais y aller maintenant. Courage, je vais arriver en seul morceau à mon point de rendez-vous, enfin à la case arrivée comme dans les jeux de société.

Après un petit tour en ville, enfin non mais il fallait bien que je la traverse pour me rendre à la villa où Myung Dae était, certes rarement mais voilà, il y était donc là je pouvais le voir et il me manquait depuis le temps même si je ne savais pas combien de temps ça faisait. Du coup, j’étais un peu excitée comme une puce à l’idée de le revoir et surtout de lui faire un énorme câlin, j’en avais juste besoin parce que c’est mon Dae Dae, enfin je veux dire que c’est mon ami et que, de ce fait, il faut des câlins. J’étais donc devant le lieu exact et je venais de sonner pour signaler ma présence mais aussitôt j’avais sorti mon téléphone pour signaler une nouvelle fois à mon aîné que j’étais arrivée parce que deux fois, ce n’est rien et mieux vaut trop prévenir que pas assez. Il ne me restait plus qu’à attendre l’autorisation ou l’invitation d’entrer… Quelques secondes plus tard, passées trop lentement à mon goût, il était là et j'allais pouvoir entré et rien que cette pensée me faisait sourire et aussi parce que j'étais très heureuse de le voir.

« Coucou ! Je ne suis pas trop en avance hein, j'ai peur de t'embêter en fait... » Je fais alors une petite moue en gonflant les joues ensuite, tête basse avant de relever celle-ci et de lui faire un sourire. « Mais tu sais, tu m'as beaucoup manqué hein ! Et je veux te faire un gros câlin dès que j'aurais passé le pas de la porte, j'ai le droit ? »

Je ne me doutais pas que sa réponse serait positive, après tout, il ne pouvait pas refuser le câlin d’une chose mignonne comme moi hein ? Ce serait méchant de sa part, d’autre plus que mon petit sac et moi nous étions spécialement déplacés pour lui et ses beaux yeux donc il me devait obligatoirement un câlin… Minimum. J’étais maintenant dans l’entrée de la villa et comme à mon habitude, par politesse aussi en fait, j’enlevais mes chaussures et je sortais mes chaussons de mon sac pour les enfiler et ainsi ne pas tout salir. J’en avais aussi profité pour regarder si je n’avais rien oublié même s’il était trop tard pour faire demi-tour et rattraper mon oubli ça avait été plus fort que moi. Je venais de refermer mon sac et hop, j’étais partie le poser sur une chaise parce que je voulais pas le laisser traîner par terre un point c’est tout et en plus il fallait que je réclame ce que j’avais demandé un peu plus tôt à Dae. C’est en retournant vers lui que sans vraiment réfléchir je lui sautai dessus pour terminer ma surprise en mode koala, avouez que je suis mignonne quand même ou je me mettrais à bouder. Ce geste était pour montrer le fait qu’il m’avait juste réellement manqué et plein d’autres choses mais c’était la principale et légère comme je suis il n’y avait aucune chance pour que je le fasse tomber n’est ce pas ?

« Pardon… Tu ne m’en veux pas hein ? Dis-le si je suis envahissante aussi. »

Je n’allais pas me vexer s’il me disait de m’éloigner un peu mais il ne ferait jamais ça, du moins c’était ce que je préférais penser parce que mine de rien, Hwang Myung Dae est gentil et tout plein de qualité puis tant qu’il m’aime bien c’est l’essentiel pour moi. Parce que je l’aime beaucoup et il est très important pour moi qui n’ai pas encore tellement d’amis du sexe opposé, j’ai même parfois l’impression qu’on se moque de mon caractère naïf et enfantin mais c’est peut-être ça qui fait que je m’imagine aussi qu’on se moque dans mon dos sauf que je m’en fiche, s’ils sont si nuls c’est leurs problèmes. Maman dit que je suis parfaite comme je suis, c’est que c’est vrai et puis zut c’est tout.

Je finis par lâcher mon aîné avant de lui faire un sourire tout en me perdant rapidement dans mes pensées tout simplement parce que je suis en train de réfléchir à ce que je vais bien pouvoir lui dire mais rien n’est encore venu dans mon cerveau. Tout ça c’est juste parce que mon cerveau s’est un peu embrouillé en pensant à maman mais tout redeviens vite dans ce que l’on pourrait qualifier de normal et je pose un regard beaucoup plus présent sur Myung Dae.

« Tu nous as prévu des trucs à faire ? J’ai hâte de savoir s’il y a un programme pour cette soirée, on va regarder un film au minimum hein ? Mais on fera aussi tout plein de câlin… » Et soudainement je pensais à quelque chose de très important pour moi et une petite moue se formait sur mon visage. « J’ai oublié de prendre une peluche pour dormir cette, je voulais prendre la plus petite mais j’ai oublié. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Myung Dae
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Marketing & Gestion + Informatique
Messages : 1671

Mar 19 Juin - 11:44

Hey… Il est quelle heure ?! Où suis-je ? On est en quelle année ?! Je m’assois dans mon lit hâtivement et fixe mon réveil la tête dans le gaz et déglutis, un peu crevé et complètement claqué en fait. Je me tiens la tête et fronce les sourcils sous la douleur. Mais quel boulet ! Déjà 14h00 et me voilà avec une belle gueule de bois. Je regarde Kang Ryu à côté de moi échoué, complètement hors de la couverture et mort, les bras sur moi.

« Haaa ! Casse-toi ! »

Je rigole, le pousse et au final, je m’échoue sur lui et baille. Il me semble que… J’ai un truc à faire toute à l’heure… Je chope mon portable posé sur la table de chevet et fouille dans mon agenda électronique, l’émigrant japonais se réveillant en me regardant, tout aussi réveillé que moi… Ô merde, j’ai failli zapper le rendez-vous avec ma puce ! Je m’étire rapidement, fermant les yeux trois secondes et me lève brusquement, manquant de me gamelle en glissant sur le drap qui s’était niché au pied du lit.

« Aaah ! Ryu, je te rappelle que t’as un entraînement ce samedi ! Bouge ! »

Pas très motivé à faire quoi que ce soit, je l’attrape et le traîne avec peine jusqu’à la salle de bain, me déshabillant à côté de lui, mon ami suivant au final le mouvement. Une douche plus tard avec rires et compassion pour la mine affreuse qu’on se tape, le voilà parti en serviette dans sa chambre et moi, hésitant devant mon dressing. Bon, euh, je mets quoi ? Je me frotte les cheveux tout en réfléchissant. L’heure passe, on ne va pas y passer une heure hein ! Haaa, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Comme ça, c’est simple et ça ne me demande pas trop d’effort à mettre. Je chope mes chaussons qui s’étaient planqués dans un coin et retourne me coiffer et me brosser les dents… J’en profite pour prendre un médicament contre mon mal de crâne. Ah, quelle idée de boire autant !

Je passe un coup d’anticerne et de fond teint puis descends tranquillement au rez-de-chaussée, accompagné de mon fidèle colocataire. J’envoie un s.m.s à Yong Nam pour lui dire qu’il me manque et sors de quoi manger du réfrigérateur, me repérant dans la villa avec mes antennes extra-lucides !

« M’maaan… » dis-je d’une petite voix.

Je m’attaque à la salade et au kimchi puis, avalant difficilement, j’hurle d’un coup :
« M’MAN ! »

Je me tiens illico fait la tête, pestant et m’insultant tous les noms, Ryu à côté de moi me frappant carrément sur l’épaule, faiblement d’ailleurs, sûrement très fatigué.

« Qu’est-ce qu’il veut le zombi ? »

Je lui montre mon portable, le message de Seol Ji indiquant qu’elle venait dormir ce soir et la regarde en fronçant les sourcils, la lumière de la cuisine trop puissante :

« Oui ben quoi ? Tu me l’as dit plus d’une fois hier après avoir bu autant de soju… »
Je soupire et fais la moue, finissant mon repas.

« Euh, ben, elle arrive dans pas longtemps… »

Heureusement que je me douche vite moi ! Ryu part, maman réfléchit à ce qu’elle fera pour ce soir tout en faisant 3 000 choses à côté et moi, je me brosse les quenottes une nouvelle fois, mon cerveau se réveillant un peu plus. Bordel, qu’est-ce qu’on va faire ? Je n’ai rien vraiment de prévu euh… Un film ? La piscine ? On sort ? Oh non la flemme de sortir. Je me rince la bouche et à l’entente de la sonnerie, je reprends les mêmes escaliers, plus rapidement, pressé de retrouver Princesse !

J’ouvre avec impatience la porte et la regarde de haut en bas, observant ses gambettes. Elle le fait exprès la vilaine, elle sait bien que je suis fétichiste ! Tsss ! Et après elle fait l’innocence ! Je l’invite à rentrer en répondant aussitôt à sa phrase :

« Mais nan tu me déranges pas ! Je me suis réveillé y a pas longtemps par contre, fais pas attention à mon état stoïque ! »

Je rigole doucement et la tire par la main à l’intérieur, la laissant enlever ses chaussures, vagabondant dans l’entrée, fronçant les sourcils devant un mouton de poussière sous l’étagère. Je me baisse le récupérant et alors que je me retourne pour le jeter, un singe dénommé Seol Ji me saute dessus et dans mon réflexe le plus instinctif, je l’enlace à mon tour et place ma tête sur son épaule en ronronnant, sentant sa bonne odeur :

« Maaa, tu m’as manqué aussi ! J’ai pleins de trucs à te raconter petite chose ! »

Je la dépose au sol et l’attrape par la main, la traînant là-haut, jusqu’à ma chambre qui euh, réflexion n’est pas rangée, donc on va rester dans le salon. On redescend les marches et la maman arrivant salue Seol Ji avec un sourire et arque un sourcil en voyant ma main dans la sienne.

« Tu vois que j’en ai pas besoin de ta fiancée inutile ! »

Je grogne et pousse la petite jusqu’au canapé :

« Ben oui, oui, pleins de choses à faire et à te dire ! Même si faut juste que tu me laisse le temps de me réveiller ! Euh et pour la peluche, j’en vois pas l’intérêt si je suis là ! »

Je l’embrasse sur la joue et la serre contre moi, attrapant la télécommande, cherchant un film intéressant :

« Bon, je voulais pas commencer par-là, mais mes parents se sont mis en tête de me mettre fiancé avec une nana… Je crois qu’ils essayent de me faire un drama… M’enfin bon, ça va pas durer longtemps alors ne prends pas ça trop au sérieux, j’avoue que j’ai eu un peu de mal à gérer les larmes de l’autre déjà… »

Je me mets à rougir bêtement en repensant à tout ça et baisse la tête, un peu gêné :

« Euh… Tu… Une idée de film ? »

Je souris bêtement et colle ma tête contre la sienne, lui donnant la télécommande.

« Mais euh, toi ça va ? Maman ne t’a pas trop fait de remarque ? »

Oui, oui, je change de sujet très rapidement va falloir suivre ma belle ! Puis… Nan mais, elle sent bon ! èoé

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Supa, dupa, Supa Dupa Diva.
Supa, dupa, Supa Dupa Diva.
Je suis tellement charmante, une magnifique, fille cool.
Dire que je suis cool c’est pas assez.
Beauté aveuglante, je suis tellement sexy, girl.
Comme ça boom, comme ça boom.
Bubi-bubi-bubi-boom.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] @Shiya/Supa Dupa Diva = Dal★shabet



N'oubliez pas de voter pour le forum s'il vous plait [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parce que grâce à ça, ça nous motive à faire vivre Mangyo et ça ramène de nouvelles personnes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et que je veux que les PVs soient pris, si si !


Dernière édition par Hwang Myung Dae le Mer 27 Juin - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byul Seol Ji
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Mathématiques ; Informatique ; Biologie ; Chimie & Physique - Lettres modernes & Anciennes
Messages : 226

Mar 19 Juin - 23:06

Voir Myung Dae me changeait de mon quotidien avec maman, la convaincre sans lui mentir quand même parce que ça ne se faisait pas pour ça, et puis nous n’allions rien faire de mal et je m’étais montrée convaincue de ce que j’avançais donc c’était passé pour cette fois. Enfin, j’étais contente de ne pas le déranger parce que mine de rien, ça m’aurait mise très mal à l’aise et comme je me gêne vite si je dérange… Mieux que je sois rassurée ainsi, comme ça je n’ai aucune honte à être là et je sens même que je vais bien m’amuser pour une fois plutôt que de penser aux choses habituelles. Je lui avais même sauté dessus mais je me retrouvais maintenant au sol en sachant que je lui avais manqué aussi et j’affichais un sourire heureux vu que c’était mon état d’esprit du moment.

Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de lui répondre qu’il m’avait déjà prise par la main pour m’entraîner à l’étage alors que j’ignorais totalement pourquoi nous y étions montés pour rien vu que nous étions de nouveau en bas en moins d’un claquement de doigts. D’ailleurs sa maman était venue me saluer et j’y avais répondu timidement et le plus poliment possible avant de faire une petite moue à la remarque de mon aîné que je ne comprenais pas mais je me disais déjà que ce n’était pas si grave ça. Je m’étais laissée pousser jusqu’au canapé ou je venais de prendre place à côté de lui tout en étant un peu pensive sur les sujets de conversations que nous allions avoir.

« Alors tu seras ma peluche pendant un petit moment, mais j’en ai besoin de dormiiiiiir… »

Je fais une petite moue, moi qui avais l’habitude d’être entourée de mes amies les peluches, là j’allais en manquer mais peut-être que Dae comblerait ce petit vide, une peluche comme lui c’était bien mieux parce qu’au moins il dégageait de la chaleur. Atout non négligeable mine de rien et il était doux aussi, un point de plus. Bref, je venais de me blottir contre lui convenablement pour être à l’aise et je l’écoutais religieusement en regardant la télévision.

« Oh… C’est parce que tu es en âge ça mais bon, ce n’est pas bien d’être fiancé à quelqu’un qu’on n’aimera peut-être jamais et puis je ne sais pas… On ne voit vraiment ça que dans un drama c’est vrai et puis voilà, si ça fait du mal c’est pas juste et c’est injuste. »

Je venais de répéter deux fois la même chose en fait. Baaaaah au moins je m’apercevais de mes petites erreurs et puis j’avais l’impression que tout ça gênait énormément mon aîné et du coup ça me mettait un peu mal aussi parce que je ne voulais pas le déranger en posant des questions idiotes par trop de curiosité.

« Je ne sais pas, je vais zapper et je vais bien trouver quelque chose hein ? »

Oui, je n’avais vraiment pas d’idée pour un film mais ce n’était pas grave, le hasard ferait parfaitement bien les choses une nouvelles fois et comme ça j’allais pouvoir profiter d’un bon film avec Dae et j’avais commencé à zapper pour avoir la perle rare en matière de cinéma. Je m’étais même totalement concentrée pour ça alors que c’était un truc totalement bête que de choisir un film. « Bah… Voilà, si on regardait ça ? C’est un film qui fait peur mais comme je suis avec toi, je peux le regarder, ça fera moins peur. » Je fais alors un petit sourire avant de le regarder lorsqu’il me questionne sur maman et je pince aussitôt les lèvres. « Elle s’est laissée convaincre parce qu’il faut qu’elle s’y fasse, j’ai des amis maintenant et ce n’est rien de mal en plus d’avoir des amis. Et puis tu es gentil Dae alors il n’y aucune raison de s’en faire, c’est pas comme si c’était risqué d’être là avec toi. » Et oui, mon innocence pourrait me perdre un jour mais ce n’était pas ma faute si j’avais confiance en lui, après tout il est tellement chou que je ne peux pas ne pas lui faire confiance. Bon d’accord, je suis tellement naïve aussi que je ferais pratiquement confiance à n’importe qui si personne n’est là pour me dire qui est gentil ou qui ne l’est pas mais Myung Dae, c’est une certitude, est un homme gentil.

Je ne regarde pas vraiment la télévision quand je lui parle alors, le pauvre film tournait dans le vide depuis quelques minutes mais j’avais fini par me plonger dedans. Mais la peur faisait que j’avais agrippé le plus âgé par la main pour la serrer et j’avais fini par cacher mon visage contre lui à un moment après avoir sursauté comme une idiote et même lâché un petit cri. Il fallait que je me reprenne, je ne pouvais pas avoir peur… Mais si… Pourquoi j’ai choisi ce film qui donnait envie de se faire pipi dessus tellement que je suis trouillarde parfois ? Je suis trop bête mais vraiment, sauf que je ne devais pas me défiler maintenant. Et hop, nouveau sursaut et je me cache encore parce que les films comme ça, c’est effrayant pour moi et je pense encore que c’est une chance qu’il soit là.

« Booouuuh… Pourquoi ça fait peur comme ça… ? »

Je le regarde avec des yeux qui ont l’air un peu apeuré mais c’est normal, le film est fait pour ça mais je reporte quand même mon attention dessus en essayant de ne pas sursauter. Vaine tentative de ma part car je me retrouve à nouveau « cachée » entre le canapé et lui en geignant comme une petite fille. « Tu me dis quand la scène toute moche est passée ? J’aime pas… J’aime pas, j’aime pas… » Oui, trois fois pour bien insister dessus mais c’est aussi ce qui fait mon petit charme enfantin non ? Songer à grandir un jour ce serait bien… Non, pas tant que j’ai de l’affection et des câlins même si je faisais une nouvelle tentative pour regarder l’écran avec la ferme intention de ne plus détourner le regard.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Myung Dae
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Marketing & Gestion + Informatique
Messages : 1671

Mer 27 Juin - 11:47

Tant d’innocence et de pureté parfois… Je l’avoue, ça me donne envie de la souiller ! Y a ce côté pervers en moi qui n’a qu’une envie c’est de lui faire découvrir les joies du mal et de l’insanité… Et de l’autre côté, elle me donne envie de la protéger, d’en faire un enfant sacré et de l’enfermer dans une tour à double tours. Je crois que si quelqu’un lisait mes pensées il me prendrait pour un psychopathe pédophile… Je fais la moue à sa réponse et rétorque aussitôt en grommelant :

« Je suis mieux qu’une peluche voyons ! »

Les films sont tous nuls ce soir ma parole, je fronce les sourcils en balançant ce que je dois de sortir et alors que sa petite tête me chatouille le menton, la framboise de ses cheveux me fait tourner la tête. Haa, j’ai envie de la violer ! Fin’, façon de parler… Moi je suis très bien avec Nam Nam et puis. Oh ! Je vais devoir le dire à Seol Ji ?! Déjà que je me vois pas comment annoncer à mes parents que… Que j’aime un homme ! Oh Mon Dieu mais qu’est-ce que j’ai fait ?! Je fais les grands yeux et refronce les sourcils quand elle me rassure dans le fait que je ne suis pas le seul fou à penser que ce mariage est injuste. Je prendre un air fier et m’exclame tel un roi :

« Et ben tu vois ma jolie princesse, je pense exactement comme toi ! Je trouve qu’ils auraient pu me consulter avant ou… Je ne sais pas moi, se mêler de leurs affaires ! »

Je lui caresse l’épaule et la regarde zapper, hochant de la tête à sa petite question toute aussi adorable qu’elle. Han, faut qu’elle arrête avec l’ange, ça me fait tourner la tête ! Sauf que… Le choix de son film me donne des frissons. Je force un sourire tentant de garder mon image d’homme viril et… Pas du tout effrayé.

« Euh ben si tu veux hein… »

Pourquoi elle ne veut pas regarder un dessin animé comme tout le monde hein ?! Non mais pourquoi ?! Déjà j’ai peur du noir mais alors les films d’horreurs… C’est un peu… C’est un peu comme signé mon arrêt de mort, ce soir je ne dors pas ! Avant que le film démarre, je tente de me changer l’esprit en lui posant une question, mais rien à y faire, dès que je commence à voir esprit, fantôme et sang, mes yeux sortent limite des orbites et je remercie Dieu que le Soleil rentre encore dans la maison ! Au loin, je sens les yeux de ma génitrice inquiet que je tue Seol Ji entre mes bras tellement je la serre contre moi. Me remettant à forcer une large banane, je continue de remuer la tête de haut en bas pour la convaincre que tout allait bien et la voix plutôt hésitante, je chuchote, complètement aspiré par l’écran :

« Oui, je suis comme un vrai… Grand frère pour toi. Faudra aussi que je dise à ta mère que je ne suis pas ton mec, c’est limite si elle m’envoie pas des sms pour me demander de te faire sortir…. »

Et là, scène horrible où le gars se fait limite bouffer par un autre gars, je deviens pâle comme un drap et alors que la petite est complètement accrochée à moi et à se plaindre de l’immondice de ce chef d’œuvre du 7ème art. Quand elle sursaute, je sursaute, quand elle gémit d’horreur, je me mords la lèvre pour par hurler et alors que ses petites pupilles me fixent tel un chat potté, je penche doucement la tête, gêné et lui lâche doucement :

« T’inquiète pas, Oppa est avec toi ! »

Je prends un air sérieux et l’enlaçant pour ne pas qu’elle est trop peur, je ferme les paupières et m’auto-convainc que tout va bien. Sauf que quand elle me demande quand l’horrible scène est passée, j’ouvre les yeux pour savoir et je me mets à hurler de toutes mes forces et éteins la télé dans un réflexe de survie. C’est limite si je tremble pas plus qu’elle et après avoir calmé ma maladie du mouton tremblotant, je l’attrape par les épaules et la mets bien en face de moi :

« J’ai une peur bleu du noir… Et des films d’horreurs ! Ce soir, je ne vais pas dormir ! Là ! »

Je gonfle les joues et soupire, jusqu’à ce que maman revienne dans le salon et se moquant légèrement de moi elle nous amène un plateau garni de nouilles et de viande grillée et marinée, une odeur de caramel emplissant la pièce. Je retrouve vite mon sourire et me penche pour empoigner mes baguettes. Je chope un morceau pour la demoiselle et lui donne directement, comme un bon petit couple.

« Dis Aaaaaaaah ! »

Je peinturlure une risette sincère sur les lèvres et attendant que ma vieille parte, je me racle la gorge et me confie :

« A dire vrai, y a un truc qui me turlupine… T’as pas quelqu’un qui te plait toi récemment ? Je veux dire, ta mère pense qu’on sort ensemble, ça doit être embêtant si y a déjà un garçon… »

Je fais attention à ne pas la brûler en soufflant sur la nourriture avant… De lui donner. Oui, oui, je la nourris ! Mais quoi, je suis un Myung Dae attentionné !

« Parce que bon, avec mon mariage tu sais, je sais ce que ça fait d’avoir les parents qui te saoulent avec quelqu’un, que même si tu l’apprécies un minimum, tu ne l’aimes pas par amour quoi… Et quand y a quelqu’un d’autre dans ton cœur, y a toujours des ennuis ! »

Je soupire et alors que j’allais lui donner de la viande, je le prends à sa place et mâche en papillonnant des paupières tellement c’est bon.

« Tu veux nourrir Oppa ? »

Owi, donne-moi à manger :3

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Supa, dupa, Supa Dupa Diva.
Supa, dupa, Supa Dupa Diva.
Je suis tellement charmante, une magnifique, fille cool.
Dire que je suis cool c’est pas assez.
Beauté aveuglante, je suis tellement sexy, girl.
Comme ça boom, comme ça boom.
Bubi-bubi-bubi-boom.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] @Shiya/Supa Dupa Diva = Dal★shabet



N'oubliez pas de voter pour le forum s'il vous plait [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Parce que grâce à ça, ça nous motive à faire vivre Mangyo et ça ramène de nouvelles personnes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Et que je veux que les PVs soient pris, si si !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Viens, on fait des câlins ! || Dae Dae~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangyo University :: Busan :: Les habitations-