AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Si tu m'écoutes pas j'te change en fille ! [Pv Bo Seong]



 

Partagez | 

Si tu m'écoutes pas j'te change en fille ! [Pv Bo Seong]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sun Kang Ryu
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Natation & Basketball
Messages : 870

Mar 19 Juin - 19:40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le soleil passait à travers les fins rideaux cachant le paysage de l'université. Ses rayons virent me chatouillés les yeux pour me réveiller en douceur. Je grimaçais, l'envie de dormir était encore là et pourtant, avec le soleil aveuglant dans la chambre, il était pour moi impossible de retomber dans les doux bras de Morphée. Ainsi, je me levai tranquillement, poussant ma couverture le long du lit, les yeux presque fermés. La lumière du soleil avait beau me réchauffé et me rendre joyeux, elle restait tout de même aveuglante et lorsque l'on vient de se réveiller, ce n'est pas ce genre d'accueil à la réalité que l'on veut. Non moi j'voulais un réveil tranquille avec un café brûlant à porter de main. Ah... Je pouvais toujours espérer. Je regardais autour de moi, aucune trace de mes colocataires. Heureusement qu'ils ne m'avaient pas réveillé, de toute façon, je n'avais pas l'intention de faire quoi que ce soit de ma journée, non j'allais plutôt aller embêter mon petit Bo Seong. Tiens ! Si mes souvenirs étaient bons, il était en F8 ou alors F3... Je haussais des épaules et m'habillais en vitesse après avoir pris une douche rapide. Je sortis de la chambre, les cheveux encore mouillés, mais il faisait assez pour que je ne tremble pas de froid.

« Hyung ! »

Je me retournais et trouvais une jeune fille de la section sport. Je la fixais calmement, attendant qu'elle dise quelque chose, mais elle haussa des épaules à son tour et repartit. Je me grattais l'arrière de la tête, ne comprenant pas vraiment pourquoi elle m'avait appelé si ce n'était pour rien dire. Aish... Des gens inutiles, partout ! Enfin, je reprenais mon chemin vers la F8, espérant ne pas me tromper de chambre. Je ne frappai pas et entrais en douce. Il n'y avait personne, enfin si, juste un singe encore en train de dormir. Quand je dis encore, ce n'est pas pour dire qu'il est fainéant, après tout, il n'était que neuf heures et nous étions un samedi matin. Je laissais apparaître un rictus sur mes lèvres avant de m'approcher du lit façon agent secret, faisant le moindre bruit avant de me prendre l'armoire qui était légèrement entrouverte. Saloperie d'armoire ! Je fixais la bosse du lit. Aucun mouvement, fiouuuu... Je n'avais pas fait assez de bruit pour le réveiller c'était déjà ça !

Bizarrement, j'étais très amusé à l'idée de lui sauter dessus et de le secouer dans tous les sens pour le réveiller. Peut-être qu'il réagirai mal, mais qu'importe, je m'en fichais légèrement en fait, car après tout, s'il osait lever la main sur moi, je la lui mangerai et le frapperai avant qu'il bouge un cil. Voilà maintenant que je faisais des menaces intérieur alors qu'il dormait juste devant moi. Je me retins de rire, mettant une main devant ma bouche et me pinçant le bras avec l'autre. Après un moment d'hésitation, je sautais sur son lit et tirai sa couverture.

« DEBOUUUUUUUUUUUUT ! Ouaaaai ! Tu vas te lever ! Entraînement spécial ! Vu que tu fais jamais de sport, j'temmène à la piscine de l'université ! Aller on se lève ! Sinon j'te colle et j'te fais des câlins toute la journée et le pire, c'est que j'vais t'attacher à une chaise et te déguiser en fille. Alors, alors, tu choisies quoi ? Hein, hein? Rendez-vous dans une demie-heure à la piscine. J'attendrai dix minutes de plus pour toi, et si t'es toujours pas là-bas dans quarante minutes, j'viens te chercher par la peau des fesses ! » Dis-je en lui tirant les joues.

Je m'excusais de mon réveil brusque avec une moue toute mignonne avant de partir en courant. Il avait intérêt à venir sinon j'allais le transformer en demoiselle et le coltiner dans tout le campus rien que pour lui faire comprendre qu'on n'a pas le droit de refuser une invitation à la piscine ! Parce que la nage, bas c'est le bien ! Je sortis dehors quelques temps avant de retourner dans ma chambre pour prendre mes affaires. Je me dirigeais ensuite vers les vestiaires et attendais mon ami que j'avais réveillé trop brusquement. Les trente minutes étaient écoulées, il n'avait plus que dix minutes pour se bouger les fesses celui-là. En l'attendant, je jouais avec mon sac, espérant que le temps passerait plus vite ainsi.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Bo Seong
avatar
Matières : Langues étrangères et civilisations: Chinois (civi Chinoise); Psychologie; Science politique; Droit; Marketing
Messages : 31

Mar 19 Juin - 23:16

J'étais profondément endormi dans mon lit, les couvertures recouvrant une grande partie de ma tête alors que j'étais enroulé dans celle-ci. Quand mon jeune ami entra dans la pièce et se cogna à mon armoire légèrement ouverte, je n'en entendis rien, trop bien blotti dans les bras de Morphée. Je n'aurais su trop que dire sur la raison de cette fatigue si profonde qui m’interdisait d'ouvrir les yeux au moindre bruit. Peut-être à cause du voyage encore ? En effet, cela ne faisait pas encore très longtemps que j'étais dans cette petite ville qu'était Busan, située en Corée du Sud, et encore moins longtemps que j'étais inscris dans ce lycée des plus.. spéciales. Le lycée en lui-même était tout à fait banale, mais les gens qui y résidaient étaient vraiment bizarres pour la plupart. Comme mon ami, pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris. Bon, le lycée au Japon n'avait pas été bien mieux, mais tout de même..
Quoi qu'il en soit, au voyage s'ajoutaient différents cauchemars. Enfin, ce n'était pas vraiment des cauchemars, j'avais sûrement dû être traumatisé par les avis politiques de mon père, car j'en rêvais désormais toutes les nuits. Je faisais différents débats durant mes sommeils, sur différents topiques, incroyablement... vrai. Peut-être étaient-ils dû à mon nouveau cursus scolaire qu'étaient les Sciences Humaines ? Quoi qu'il en soit, de vrais rêves auraient été les bienvenues, surtout en cette période si difficile pour ma part..

Revenons à nos moutons. Lorsque Kang Ryu pénétra ma chambre, le soleil filtrait déjà les rideaux qui cachaient la fenêtre de ma chambre et mes compagnons s'étaient déjà faufilés à l'extérieur, me laissant ainsi seul dans cette pièce pour trois. Donc, comme dit précédemment, je n'entendis pas le moindre bruit fait pas notre petit sportif, ce fut donc une grande [mais mauvaise] surprise pour moi de sentir tout son poids sauter sur mon petit corps frêle. Je sentis ce même corps être dévêtu de sa couverture bien aimée, et je me retrouva ainsi sur mon lit, habillé d'un simple short blanc tissus coton. Alors que Ryu criait à moitié, je n'osa pas ouvrir les yeux, ayant peur de l'effrayer ou voir de l'électrocuter vu la haine qui grandissait en moi à cet instant même. S'il y avait bien quelque chose que je détestais, c'était ce genre de réveil brutale durant lequel tu n'as pas le temps de t'étirer ou de t'habituer au monde réel, autre que celui des rêves.

Le poids disparus de mon lit, ainsi que la présence de l'imposteur. J'en profita alors pour me redresser, me mettant en position assise sur le lit et me frottant les yeux avant de les ouvrir, essayant de m'habituer à la lumière du jour. Quoi de pire que cette lumière aveuglante après une longue nuit de sommeil, autre que le réveil que je venais d'avoir ?

« Un jour, oui un jour, je le tuerais ce mec... », marmonnais-je dans ma barbe alors que je me levais enfin.

Je me dirigea vers la douche après m'être emparé de mes habits de la journée, un tee-shirt blanc avec un jean délavé et je m'enferma dans la pièce. Je retira ensuite mon seul vêtement puis je pénétra l'intérieur de la douche, où je pris mon temps pour me laver, ce que certains pourraient trouver inutile sachant qu'un idiot m'avait invité à la piscine. Mais non, je ne comptais pas y aller. Et puis quoi encore ? Je n'aimais pas le sport, je n'allais pas faire plaisir à ce serpentin réveil-brutal-matin !

Lorsque je sortis de la salle de bain, j'étais habillé de la tête aux pieds et les cheveux encore mouillés. Je pris un sac vide que je remplis d'une serviette et d'un maillot de bain et je me dirigea vers la piscine de bahut. Oui, j'avais prévu de ne pas y aller... mais j'avais changé d'avis lorsque j'étais sous la douche. Si je pouvais passer du temps avec un ami, je devais bien en prendre l'opportunité, non ? Donc j’arrivai devant le monsieur casse-bonbon, adoptant ma moue habituelle sur mon visage de gamin.

« Tu voulais que je vienne, je suis là... », dis-je en soupirant.

Mes yeux se posèrent ensuite sur la petite horloge qui trônait sur le mur en face de moi. Elle indiquait que j'étais sauvé de... deux petites minutes. Quand je dis que j'ai un timing parfait... ~

(Sorry du temps que j'ai mis, j'ai eus un problème d'ordi. u.u' Et désolé des fautes de temps etc. mais j'ai trop de mal avec le français @.@)

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Kang Ryu
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Natation & Basketball
Messages : 870

Mer 20 Juin - 7:22

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je ne sais pas pourquoi, mais je me disais que s'il ne venait pas, je ne tiendrai pas mes menaces. De toute façon, je n'étais pas assez stupide pour le séquestrer et le maquiller, puis, j'me voyais pas demander à des filles leur maquillage et puis... La flemme. Comme si j'allais bouger mes fesses pour jouer à la poupée, bien que ça pouvait faire en sorte qu'il vienne à la piscine, parce OUI, j'voulais en faire mon jeune padawan, je préférai ne pas devoir l'énerver, surtout qu'il devait bien l'être après mon réveil brusque. M'enfin, il avait qu'à déjà être réveillé. En l'attendant, je desserrai la sangle de mon sac avant de la remettre en place. Les minutes, que dis-je, les secondes passaient lentement, aussi lentement que ma respiration se faisait lorsque j'étais calme. Mes poumons n'avaient pas à se brusquer et même dans l'eau, j'avais pris l'habitude de respirer calmement. Le calme, la sérénité, c'est un peu tout c'que j'adorai et adore. Regarder le ciel, percer les nuages de ses yeux, voir des formes se crée sur ces derniers, qu'importe, mon imagination pouvait le faire, mais là d'où j'étais, je ne pouvais ni voir le ciel, ni voir les nuages que j'adorai tant regarder de mes yeux étirés.

Je levai mes yeux bridés sur l’horloge. Il ne restait que trois minutes, cent quatre-vingt petites secondes de rien du tout. « Il va pas v'nir » Me disais-je en soupirant doucement. Je haussais des épaules et m'allongeais sur l'un des bancs ; si on peut appeler ça un banc et fixais le plafond, essayant de percer des bruits de pas dans le fond. Ce n'est qu'au bout d'un certain que j'entendis du bruit non loin des vestiaires. La porte s'ouvrit et je découvris le visage de Bo Seong avec une mine d'enfant. Je me relevais et lui souris. Je me retenais de rire, alors alors, apparemment, j'avais un grand pouvoir sur les autres, il fallait que j'en joue plus souvent bwahahaha. Non, j'blague, faut pas abuser tout de même.

« Tu as vraiment cru c'que j'tai dit quand j'tai réveillé ? Bon maintenant qu'tes là, j'vais en profiter pour te relancer ! Tu sais nager un minimum, hein...hein ? Parce que sinon j'en profite pour te noyer car ce serait un affront à mon égaux si tu m'disais que tu n'sais pas nager. » Annonçais-je en montrant une mine réjouis.

J'étais vraiment content qu'il soit venu. Non pas parce que je voulais vraiment qu'il fasse parti du club de natation, mais surtout parce que c'était ma seule peluche masculin. Ouaaai, mais pas de câlins, j'voulais pas lui faire peur, piiiis les filles c'mieux ! Je lui montrai l'horloge et souriais faiblement avant de sortir des vestiaires après avoir mis ma tenu de piscine, si on peut appeler ça comme ça. Je m'installais au bord de la piscine. Visiblement, à cette heure là, il n'y avait qu'une personne. D'ailleurs, je n'connaissais pas ce quelqu'un. Pas grave. Je me retournais vers Bo Seong et lui montrai l'eau.

« Au boulot ! Faut faire un peu de sport mon vieux ! Sinon tu vas finir comme les américains, obèse, et j'veux pas avoir ça sur la conscience. » Lui dis-je sur le ton de la rigolade, bien que je gardais mon visage sérieux et mon regard froid.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Bo Seong
avatar
Matières : Langues étrangères et civilisations: Chinois (civi Chinoise); Psychologie; Science politique; Droit; Marketing
Messages : 31

Mer 20 Juin - 16:01

J'avais tranquillement parcourus les couloirs de l'école, m'accordant parfois quelques regards de la part de certaines filles donc je ne me souciais guère. Au Japon, j'avais été un garçon très populaire parmi les élèves féminines, alors ce n'était pas quelques regards qui allaient me déranger dans ma marche. Moi-même, je ne leur en offrait aucuns, mes yeux fixant le sol blanc comme ils l'ont toujours si bien fais. Et là, je me retrouvais devant mon jeune ami qui venais de se relever en ma présence. Je le sentis me regarder de ses petits yeux tout content ainsi que fiers. Fiers de m'avoir soumis à ses envies, de m'avoir extirpé de mon lit afin de me faire venir ici sûrement. Je n'aimais pas vraiment ces yeux, cela me rappelait à quel point j'étais influençable et toujours à l'écoute de mes amis, au plutôt sous leurs ordres ? Quoi qu'il en soit, à le voir ainsi, je compris qu'il avait attendu les 38 minutes depuis mon réveil et je m'en sentis presque coupable. Oui, presque. Après le réveil qu'il m'avait gentiment « offert », je pouvais bien le laisser attendre. Et alors qu'il retenu un rire, car oui, ceci je le vis, j'eus l'atroce envie de retourner sur mes pas. Je n'avais pas le temps de le laisser ce moquer de moi, ce petit vauriens.

Alors qu'il parlait, je l'écoutais sans vraiment lui prêter grande attention. Qu'il parle, qu'il parle pensais-je, j'allais lui montrer que je n'étais pas non plus un bon à rien. Ok, j'étais pas vraiment fan du sport, mais s'il y avait bien un truc que je savais faire, c'était nager... du moins, c'est ce que je pensais. Bon d'accord, pour ne pas mentir, je n'avais encore jamais mis les pieds dans une piscine auparavant. Et à la plage, je préférais le contact du sable sur ma peau plutôt que de laisser ma peau se faire attaquer par cette eau salé de plus salis par des milliers de personnes. Alors qu'il parlait encore et encore, j'eus de moins en moins l'envie de me soumettre à son idée d'aller nager. Il n'était guère méchant, mais il ne manquerait sûrement pas l'occasion de vraiment me couler lorsqu'il comprendrait que je n'avais jamais trempé par peau fragile sous autre que l'eau de la douche.

Je regarda l'horloge lorsqu'il me montra celle-ci et j’arquai un sourcil sans vraiment comprendre la signification de celle-ci. J'haussa les épaules alors que Ryu s'était déjà tourné pour sortir des vestiaires. Ce n'est qu'alors que je remarqua qu'il s'était déjà changé. Je soupira et je m’empressai de me déshabiller, prenant par la suite mon maillot de bain qui reposait jusqu'alors dans mon visage et je l'enfila à la va vite. Je jeta ensuite un dernier coup d'oeil à cette horloge que Kangie m'avait montrer avec un sourire. J'haussa de nouveau les épaules et j'enfouis mes habits dans mon sac après avoir mis ma serviette qui se trouvait désormais autour de ma taille. Puis, d'un pas las, je sortais des vestiaires pour rejoindre mon jeune ami. Je fixa d'abord son dos, soupirant légèrement. J'avais beau être son « bisounours », il ne m'accordait pas de câlins, ce qui avait le don de me vexer car j'adorais ce genre de contact. Car j'étais un homme, je ne pouvais pas y avoir le droit moi aussi ? Je mordilla nerveusement le bout de ma lèvre inférieur et je m'approchais enfin de lui. Après quelques hésitation, je m'accroupis derrière lui et je le pris dans mes bras, regardant en même temps la personne qui se trouvait dans cette grande salle. Je la fixais de mes petits yeux noirs, curieux de savoir qui c'était. Mais je n'eus pas le temps de demander que KangRyu parlais déjà. Non mais quel bavard ce mec. Je le lâcha et je regardais l'eau qu'il me montrait en grimaçant.

« Tu veux que je saute... dans ça ? Mais y a du clore et tout, je peux pas ! Ça va abîmer ma jolie chevelure puis ça va... »

Je m'arrêtais de parler net. Je venais justement d'avouer que je n'avais jamais plongé dans cette eau bizarre. Je secoua la tête et décida de dévier le sujet vers autre chose.

« Genre, depuis le temps, tu devrais savoir que je grossis pas. T'as vu comment je m'empiffre journée sur journée ? », dis-je en faisant la moue, n'aimant pas vraiment son air sérieux et froid. « Puis lui, c'est qui ? », dis-je en désignant notre compagnie qui m'était inconnue.

Puis je pris soin de m'asseoir près de Ryu, trempant seulement la pointe de mes pieds dans l'eau qui me semblait être gelée, bien qu'elle devait bien être dans les 25°C. Quoi que, comparé à la chaleur de la douche que je prenais habituellement, c'était vraiment gelée. Un très faible sourire se dessina sur mes lèvres, presque invisible, alors que je tentais de comparer la chaleur de la piscine avec l'eau qui me servait à me laver.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Kang Ryu
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Natation & Basketball
Messages : 870

Mer 20 Juin - 18:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


J'attendais qu'il se change et qu'il arrive. Je fixais l'eau tranquillement, une terrible envie de plonger me sortant de mes songes. Le contact de l'eau était savoureux, pour moi, c'était et c'est une drogue. Comme les drogués sont dépendant à la drogue, moi j'suis dépendant de l'eau, j'peux pas m'en passer et ça n'me dérange pas tant que ça, au contraire. Je sentis quelque chose, ou plutôt quelqu'un m'attraper. « Tiens, les bras de Seongie ! » Me disais-je en souriant légèrement. Mon bisounours me faisait un câlin ! Je souris de plus belle avant de parler doucement, montrant l'eau à mon jeune ami. Lorsque je commençais mon mini discourt, Bo Seong me lâcha et fixa l'eau. Toutes sortes de pensées traversèrent mon esprit à cet instant. A-t-il vraiment peur de l'eau ? Sait-il vraiment nager ? Et si toutes ses questions trouvaient une réponse dans le positif, je me disais que je m'en voudrai. Oui, c'est vrai, forcer quelqu'un qui a peur de l'eau, c'est pas super sympa. Non, mais c'est vrai en plus. Il m'annonça qu'il y avait du chlore. Non sans blague... Et puis, mes cheveux avaient l'air si abîmés que ça ?

Choqué par sa réflexion, je passais une main dans mes cheveux. Bas...Ils étaient toujours aussi soyeux, comme si le chlore ça les rendait sec... Meuuuh... Ça voulait peut-être dire que mes cheveux avaient l'air fade ? NOOON ! Qu'allaient penser les filles dans ce cas-là ? Impossible qu'ils ne soient plus comme avant, j'men serai rendu compte. Bo Seong changea de sujet presque directement, comme si c'était sa seconde nature. Je ne bougeai pas et haussais des épaules à sa remarque encore vexer de sa vision de mes cheveux, bon, il avait pas dit qu'ils étaient abîmés, mais c'était tout comme vu que je passais pas mal de temps dans l'eau de la piscine. Je ne répondis pas à sa question, feignant de l'ignorer. Je ne savais pas vraiment si je devais lui dire « a bon, mes cheveux sont si moches que ça ? » ou lui balancer de l'eau rempli de chlore à la figure pour lui montrer qu'il allait pas en mourir. Finalement, je n'en fis rien et continuais de fixer l'eau qui bougeait doucement tandis que je remuais mes jambes. Il me demanda qui était l'autre personne présente. Je relevai alors mon regard doucement, toujours avec mon air choqué et fixait l'inconnu. Comment je pouvais le savoir ? Si j'le savais j'serai allé l'voir pour lui dire bonjour, non ? J'suis pas mal poli, hein, loin de là. Bo Seong prit place à mes côtés et je remarquais qu'il ne mettait presque pas ses pieds dans l'eau. Interloqué, je tournais mon regard pour le fixer lui avant de lui sourire amicalement.

« Hmm.. ? J'sais pas qui c'est. Et puis, tu sais que c'est une insulte qui me frappe quand tu dis le chlore va abîmé ta jolie chevelure. Mes cheveux sont parfaits d'abord. Piiiis oui, j'ai remarqué comme tu t'empiffres sans grossir, mais c'est pas une raison pour pas faire de sport. Tu veux que je t'apporte des brassards ? » Lui dis-je avec une moue moqueuse.

Je lui donnais ensuite une tape dans le dos avant de me lever et de commencer à marcher dans tous les sens sans le quitté du regard, cherchant une idée pour l'obliger à le faire entrer dans l'eau. Fallait-il vraiment que je me casse la tête ? J'étais assez fainéant et faire travailler mon cerveau un samedi matin, c'était l'horreur pou moi. Doucement mais sûrement, je m'approchais de lui et le pris dans mes bras avant de lui montrer l'eau.

« Ne  l'bisounours ? T'as vraiment peur de l'eau ? Tu sais tu peux me le dire, j'me moquerai pas, puis désolé pour le réveil brusque, mais bon, j'voulais voir ta tête lorsqu'on te réveille brusquement. » Annonçais-je en souriant avant de me rasseoir à sa gauche.

Je battais des jambes dans l'eau pour éclabousser les alentours. Chose bien réussis étant donné que mon ami se retrouva presque trempé entièrement. Je lui tirai la langue avant de regarder le plafond. L'eau était froide quand même, en fait. J'men étais pas vraiment rendue compte parce que voilà, mais en fait, c'était froid ! Baaaaas, fallait pas qu'il m'en veuille !

« Sorry, j'croyais pas qu'elle était aussi froide. J'parie qu'elle est à vingt degré seulement...Aish...  Bon, si tu veux pas allé dans l'eau, faut qu'on trouve une occupation, mais du sport ! J'veux voir comment tu te débrouilles moiiii !»

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Bo Seong
avatar
Matières : Langues étrangères et civilisations: Chinois (civi Chinoise); Psychologie; Science politique; Droit; Marketing
Messages : 31

Jeu 21 Juin - 0:05

Trop occupé par mes réflexions sur la chaleur de l'eau, je ne remarqua même pas que j'avais pu vexer Ryu en prenant mes cheveux comme excuse pour ne pas sauter dans l'immense flaque d'eau profonde qui se présentait à moi. L'eau se mouvait calmement sous mes pieds, dans une lueur bleuâtre qui me plaisait beaucoup. De là où j'étais, je pouvais voir le fond, car oui, l'eau était assez claire en cet instant. Je me laissa alors bercer par ses petits mouvements sur mes pieds, ainsi que par le doux son qu'elle procurait, un son qui venait délicatement chatouiller mes oreilles, un son qui était malheureusement dérangé par le bruit du nettoyeur. Je grimaça et je tenta de me concentrer sur le bruit de l'eau seulement. Je ferma alors les yeux et j'eus presque l'impression de me retrouver à la plage. Pour une fois, je n'étais plus sur le sable, bien loin de cette mer qui m'ouvrait les bras, non, je m'étais rapproché. Les fesses sur le sable à la frontière de l'eau dans laquelle reposaient tranquillement mes pieds. Un sourire se dessina sur mes lèvres et j'imaginais le bruit des mouettes s'ajouter à ceux des vagues, ainsi qu'une douce brise qui aurait caressé ma peau nu et blanchâtre si j'avais été à cet endroit. Puis le rire des enfants aussi, celui qui ne cessait jamais mais qui pourtant ne me dérangeait pas. Après tout, quoi de plus beau qu'un enfant heureux ? Moi-même, enfant, j'aurais aimé pouvoir rire comme ceux que je voyais dans l'eau, jouer au ballon avec ma famille, avec ma sœur. Je jalousais tellement ces gens qui avaient un fort lien entre eux... Enfin, j'avais mes amis, comment osais-je me plaindre, hein ?

Je secoua la tête en entendant la voix de mon ami me sortir de mon petit mon bien à moi. Je grimaçais alors en remarquant qu'un sourire idiot avait osé s'emparer de mon air neutre sur mon visage, mais j'étais tout de même rassuré que c'était Kang en ma compagnie et pas un inconnue. Ce que je détestais le plus, c'était sourire en face d'un inconnue, ça non, jamais. Pourquoi, je n'en savais rien. J'aimais peut-être trop mon statut d'homme mystérieux, avoir une aura autour de moi qui faisait naître plus d'un point d’interrogation devait me plaire. Quoi qu'il en soit, notre petit sportif répondit à ma question et des questions s'invitèrent dans ma petite cervelle, pourtant, cet inconnu n'aurait pas dû m'interloquer autant... Mais je n'eus guère le temps de penser plus longtemps car ma petite compagnie se plaignit de l'ampleur que mes mots avaient eus sur lui. Je grimaça alors une nouvelle fois, ceci n'ayant aucunement été mon intention première.

« Je voulais pas te vexer... », marmonnais-je dans ma barbe, moi-même vexé par le coup des brassards.

Je sursauta à la petite tapette dans le dos, ayant d'abord peur que tu ne me pousses dans l'eau, lâchant alors un soupire de soulagement lorsque je vois que ce n'est pas le cas. Puis je l'observa alors qu'il faisait les cents pas en face de moi, sans vraiment que je ne comprenne la raison de cette attitude. Réfléchissait-il ? Ben... oui, sûrement. J'attendis alors patiemment jusqu'à ce qu'il ne vienne me prendre dans ces bras. J'eus un instant de doute, pensant qu'il me jetterait dans la piscine, puis voyant que ce n'était pas dans ses intentions, je me blotti doucement contre lui, un petit sourire timide venant se poser sur mes lèvres. Rares étaient les fois où je laissais percer mon sourire, et lui était une des rares personnes à qui j'  « offrais la chance » de le voir. Mais mon sourire s’effaça vite à ses mots. Osait-il encore se moquer de moi ? Ah ben non, la suite de ses paroles me prouvèrent le contraire. Cependant, je ne voulais pas paraître faible devant cet homme, alors j'hésitais fortement à entrer dans l'eau. Saurais-je au moins nager ? Là était la question. Tandis que Ryu m'éclaboussait, je continuais de réfléchir, ignorant complètement ce qu'il me dit sur la température de l'eau. Non, non, je n'allais pas le laisser me marcher sur les pieds, j'allais lui prouver que je n'étais pas un trouillard. Puis j'y perdais quoi ? J'étais déjà mouillé de toute façon. Je me leva alors, pris mon souffle et, après avoir pris mon courage à deux mains, je sauta dans l'eau. Celle-ci enveloppa sans hésitation mon corps frêle de ses bras glacés et je coula vers le fond, mes fesses touchant très vite le « sol » de la piscine. Un violent frisson chatouilla chaque parcelle de mon corps et je leva la tête, regardant la vague lumière que je pouvais apercevoir de là où j'étais. Comment l'atteindre ? Comment remonter là où je pourrais respirer l'air frais ? Je me fis violence pour réfléchir, sans remarquer encore que j'insistais par moi-même pour rester au fond. Mes poumons me brûlaient dés à présent, il me fallait impérativement remonter à la surface. Je ferma les yeux et je pensa alors à Ryu. Qu'aurait-il fait à ma place... ? Il aurait nagé vers le haut... Aish... -Je secoua la tête alors que mes esprits se perdaient petit à petit puis, de mes bras je commença à brasser dans l'eau, tentant désespérément de remonter. En prenant un peu de vitesse avec les pieds, je réussis et, la tête en dehors de l'eau, je pris une grande bouffée d'air, pour très vite.. recouler un peu.

« Je... vais.. t'avouer... je sais pas... nager ! », dis-je à chaque fois que j’atteignais la surface.

Pourquoi avais-je sauté si loin du bord, pourquoi avais-je une telle confiance en moi ? Pourquoi étais-je si fier...

(Bon ok, j'avais pas du tout, mais alors pas du tout d'idée de réponse x . x Sowwy >w< )

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Kang Ryu
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Natation & Basketball
Messages : 870

Jeu 21 Juin - 7:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pas me vexer? Bas, j'exagérai la chose en disant qu'il m'avait vexer, juste un peu choqué qu'on ose me dire ça à MOI. M'enfin, c'était pas intentionnel, c'est déjà ça. Je lui fis un sourire et haussais des épaules sans répondre. Quoi dire ? J'nen avais aucune idée. Il sursauta ensuite à ma tapette dans le dos. Il avait cru quoi ? Que j'allais le balancer dans l'eau ? J'avais l'air si lâche que ça ? Non mais non mais non mais voilà, hein... J'poussais et ne pousse pas les gens comme ça. Comme le proverbe le dit si bien « ne fait pas aux autres ce que tu ne veux pas que l'on te fasse ». Bas voilà, c'était un peu mon dicton à moi. Bon, le réveil forcé, ça ne m'aurait pas plus à moi non plus, mais c'était tellement tentant ! Puis le coup des brassards non plus ne m'aurait pas plus, mais bon, c'était ma façon à moi de me venger de sa phrase sur les cheveux et le chlore. Ce qui me choqua le plus cette journée là fut le fait qu'il ne répondit pas à ma phrase et que peu de secondes après, il se levait et sautait dans l'eau. Je restais assis à le fixer tandis qu'il coulait. Il allait au ralenti, comme tout le monde, tomba doucement dans le gouffre, enfin, c'est ce que je me disais. Fallait-il que je l'aide ou son égaux était si grand qu'il préférait mourir que d'accepter l'aide de quelqu'un ? Cette question, il fallait que je la lui pose, mais comment le faire s'il restait dans l'eau ?

S'il y avait bien une chose que je ne désirai pas, c'était mourir noyé. Et cette peur demeure encore profondément en moi. Sentir la douleur dans ses poumons, les picotements dans tout le corps car on manque d'oxygène... Et puis même, on a le temps de comprendre qu'on est fini, que le monde devient de plus en plus noir à chaque seconde qui passe. Il y a aussi le simple fait de se sentir faible, de ne pas pouvoir respirer comme on à l'habitude de faire et ça démange. Est-ce qu'il ressentait au fond du bassin ? Je continuais de regarder sa silhouette dans l'eau. Il semblait ratatiné. Quoi ? Vous n'avez jamais remarquer que votre main semble plus petite dans l'eau ? Bas, vous essayerez dans votre douche et vous verrez bien. Puis, au moment où je me décidais à plonger pour le faire remonter, je le vis se débattre avec l'eau comme si c'était son ennemi mortel. Peut-être l'était-elle ? Comment pouvais-je penser cela ? Moi qui adorait tant cette espace ? Mon jeune ami remonta doucement à la surface et prit une grande bouffée d'air avant de couler à nouveau. Inconsciemment, ce spectacle m'amusait. Non pas parce qu'il n'y arrivait pas, mais parce qu'il avait une telle force de volonté qu'il arrivait à remonter sans demander de l'aide alors qu'il n'avait peut-être jamais mis les pieds dans une piscine.

A chaque fois qu'il remontait à la surface, il disait un mot avant de couler encore et encore. « Je vais t'avouer, je sais pas nager » ; voilà ce qu'il venait de dire après tant d'efforts. Il continuait de remonter et de couler pour reprendre son souffle. A un moment donné, il n'allait plus pouvoir le faire, il n'allait plus avoir de force. C'était stupide, pourquoi ne pas demandé de l'aide et surtout, pourquoi avait-il sauté si loin alors qu'il savait qu'il ne savait pas nager ? Aish... Quel idiot. Je me levai et fixai Bo Seong qui se battait encore et encore pour survivre dans l'eau. Bon j'abuse en disant « survivre », mais pour le moment, cela faisait presque sept minutes qu'il coulait et remontait sans s'arrêter. Je soupirai tranquillement, passais une main dans mes cheveux et plongeais dans l'eau. Plissant des yeux pour bien voir car le chlore avait la particularité de me brûler les yeux, et sur ce coup-là, je n'avais pas vraiment le temps d'aller chercher des lunettes pour aller dans l'eau. Je lui attrapais le bras sans lui laisser le choix, l'air sérieux et le remontais doucement, faut dire que deux poids, c'est toujours lourd, bien qu'aux entraînement, le mannequin pesait cinquante kilogrammes, quelques kilos en plus ou en moins, c'était et c'est toujours aussi lourd dans l'eau. Je le tirai jusqu'au bord puis le fixai, reprenant mon souffle tranquillement.

« Eh bien cher monsieur, votre fierté est-elle si grande que le simple fait de demander de l'aide vous tuerai ? » Lui demandais-je en lui souriant avant de lui toucher les cheveux. « Tu vois, tes cheveux ne sont pas tombés ou quoi que ce soit d'autres, piiiis pour quelqu'un qui dit ne pas savoir nager, tu débrouilles plutôt bien, au moins tu peux remonter pour pas mourir dans d'atroces souffrances. C'est toujours utile de savoir faire ça, au départ, j'ai vraiment cru qu'il fallait que j'aille te chercher sans que tu es fait le moindre effort, mais j'suis content, t'en as fait ! »

Je continuais de sourire avant remonter doucement sur le bord pour m’asseoir. Je ne savais plus vraiment quoi dire, après tout, je n'pouvais pas vraiment lui dire que j'avais espérer qu'il mente en me disant qu'il ne savait pas nager. Je me remettais dans l'eau après un moment d'hésitation puis commencer à partir plus loin, au milieux du bassin avant de faire du surplace.

« Tu crois pouvoir venir jusque là ? Si tu veux j'peux te donner des cours, j'pense pas être aussi bon qu'un prof, mais au moins, si un jour, tu tombes dans la mer ou dans un fleuve par je-ne-sais-quelle-raison, tu ne mourras pas noyé. Après c'est ton choix, j'vais pas te forcer. Je me rapprochais tranquillement avant d'arriver vers lui et de m'approcher. Alors tu veux ? Ou alors on peut juste discuter, moi j'men fou, j'ai gagné, tu m'as montré que tu pouvais survivre dans l'eau. »

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Bo Seong
avatar
Matières : Langues étrangères et civilisations: Chinois (civi Chinoise); Psychologie; Science politique; Droit; Marketing
Messages : 31

Jeu 21 Juin - 10:57

Je continuais de « monter et descendre » dans l'eau, faisant de mon mieux pour ne pas en avaler malgré la difficulté que cela m'apportait. Combien de temps cela dura-t-il, je n'en su rien. Trop long... c'était beaucoup trop long. Je n'en pouvais plus, mes muscles non habitués à autant d'activité sportive commençaient à me lâcher, à fatiguer. Je ferma mes yeux, irrité. Pourquoi, pourquoi Kangie ne venait-il pas ? Cela l'amusait-il de me voir à moitié souffrant dans la bête qui m'avait prit dans son gouffre ? Je voulu lui dire de venir m'aider, mais je voulais réserver le peu d'air que je pouvais prendre lorsque je remontais à la surface pour ma propre survis. Était-ce peut-être une punition de sa part pour ma fierté beaucoup trop grande ? Oui mais non... enfin, généralement, je n'étais et ne suis pas du genre à être fier, mais parfois, j'ai envie de montrer à mes amis que je suis quelque chose... J'avais envie de le lui dire, là, en cet instant même, je ne voulais pas le décevoir, qu'il croit que j'avais fais ceci par simple fierté. Puis, n'ayant plus une once de force dans les bras ou les jambes, je décida de me laisser couler une nouvelle fois. Que pouvais-je y perdre ? KangRyu n'était pas non plus sans cœur au point de me laisse mourir, si ? Mes dires se firent juste, car alors que je fermais les yeux et m’apprêtais à ressentir une nouvelle fois cette atroce douleur dans ma poitrine, je sentis une main encercler mon bras. « Kangie ! », pensais-je alors que je me sentais, en cet instant même, revivre. Je rouvris les yeux tant bien que mal et tentais de le regarder malgré la petite brûlure que me causait le clore. Je pu voir son air des plus sérieux, et je compris qu'il pensait que j'allais me débattre pour garder ma fierté. Ceci me vexa légèrement, de voir que mon propre ami ne me connaissais pas tant que ça. Car, en cet instant même, j'étais vraiment plus qu'heureux de voir son petit minois venu me sauver.

Nous retrouvâmes alors le bord et je me mis à tousser, recrachant un peu d'eau que j'avais pu avaler malgré moi. Je tenta aussi de reprendre ma respiration qui s'était faite saccadée. Je grogna alors à ces premiers mots et je secoua la tête. Non, non, non et non. Ma fierté n'était pas telle que je ne pouvais pas demander de l'aide, mais où allait-il chercher de telles sottises ? Puis il continua de parler et, malgré la situation, je réussis à sourire à ces derniers mots. Il était content, voir... fier de moi ? Je continuais de sourire bêtement alors que lui s’asseyait sur le bord. Moi, je continuais de reprendre mon souffle, et lorsque cela fut fait et que je me sentis assez fort pour parler, je dis quelques mots.

«  Ce n'est pas vraiment... de la fierté. Enfin si, si s'en était, mais... », commençais-je avant de réfléchir à la suite. « J'ai toujours vécu comme l'enfant indésiré de sa mère, et le futur héritier de son père... La seule chose qui ferait que mon père soit fier de moi, ce serait que je le suive dans son chemin politique... Mais jamais personne n'a été fier de quoi que ce soit de moi, alors... Alors j'ai voulu prendre cette occasion... je sais, c'était stupide et insensé... Mais je savais vraiment pas que c'était si compliqué de nager... puis je voulais aussi me prouver que je n'étais pas juste bon à connaître les droits par cœur... »

Je soupira, puis je le regarda s'éloigner vers le milieu du bassin. Je ne voulais plus trop faire l'expérience de me retrouver seul entre le bord et le corps de mon ami, alors je ne fis rien de sa demande, je resta scotché au bord, comme s'il avait été quelque chose de précieux qui aurait pu disparaître à un seul petit moment d'inattention. Puis je le regardais s'approcher de nouveau, me faisant une proposition légèrement déplaisante pour quelqu'un qui n'aimait pas le sport, comme moi. Je mis un instant à réfléchir. Après tout, pourquoi tomberais-je dans la mer ou même dans un fleuve ? Je ne suis pas aussi idiot merci ! Pourtant, bizarrement, je n'avais pas l'envie de refuser cette invitation. Si je devais apprendre à nager, autant le faire par le biais d'un ami plutôt que d'un inconnue. Je pris alors sa main et je baissa les yeux pour regarder mes pieds presque inexistants sous l'eau. Puis, de ma plus petite voix, des plus timides, je répondis.

«  Même si je ne tomberais très certainement pas en mer et encore moins dans un fleuve... Je... Je veux bien apprendre à nager. Mais tu me noies pas alors ! C'est atroce cette impression de mourir, j'veux pas revivre ça... »

Je secoua la tête en me remémorant la douleur que j'avais ressentis au fond de bassin et je regarda de nouveau mon jeune ami de mes petits yeux brillants, ayant repris sur le visage mon air maussade, ennuyé.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Kang Ryu
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Natation & Basketball
Messages : 870

Jeu 21 Juin - 11:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je ne sais pas vraiment pourquoi je voulais impérativement qu'il fasse du sport, sûrement parce que pour moi, quelqu'un qui ne fait pas de sport, c'nest pas vraiment quelqu'un. J'en sais trop rien et puis, on peut dire qu'il avait le potentiel pour le faire, après tout, il avait l'air d'être un battant après ce que je venais de voir et même s'il devait être crevé après cet élan d'effort, j'étais sur qu'il pouvait donner plus. Moi et ma vue positive des choses. En revenant près de lui, je recommençais à parler. Être bavard n'était pas vraiment dans mon habitude, mais avec les amis si et pour moi, Bo Seong était ami, bisounours, certes, mais un ami. Au bord, il avait craché de l'eau, je me demandais s'il me détestait de l'avoir laissé attendre trop longtemps, peut-être que c'était le cas et je ne pouvais m'en prendre qu'à moi-même. Le jeune homme parla au bout d'un certain temps. Finalement, il ne me détestait pas, il avait juste eu besoin de reprendre son souffle ; chose compréhensible après tout le temps qu'il avait passé à se débattre avec l'eau. Il me parla de lui-même, des choses que je ne connaissais pas sur lui, parlant de sa mère, de son père, de sa « bonne » volonté à ce que l'on soit fier de lui. Je ne pouvais pas le comprendre car après tout, je m'entendais plutôt bien avec ma famille, j'étais désiré, mais j'étais assez sidéré. Comment pouvait-on avoir un enfant non désiré ? Jamais je ne lui dirai cela mais ça mère devait vraiment être une sal**e pour avoir fait ça et lui montrer qu'elle ne l'a pas désiré. On ne va pas refaire le monde, mais tout de même, on peut le critiquer, essayer de le faire avancer, mais on ne peut pas dire des choses blessantes à un ami.

Hmm... ? « Bon à connaître les droits par cœur ». Si j'pouvais en connaître quelques uns par cœur moi ! M'enfin, j'navais pas vraiment le courage d'apprendre par cœur des phrases ou même des mots. J'étais et suis très fainéant comme tout le monde sait à présent, alors pour moi, le simple fait de lire une leçon était un exploit digne d'un exploit romain. Ça existe ça ? J'en sais rien, mais j'aime bien cette expression, alors autant la dire. Je me retirai sans trop savoir quoi dire et partais au milieux du bassin. J'attendis quelques temps avant de retourner près de lui, nageant tranquillement avant de me poser au bord du bassin. Bo Seong prit ma main. Je tournais mon regard vers lui. Il parla d'une voix toute timide. Kawaiiiiiiiii ! Je repensais au Japon après avoir penser ce mot en Japonais. Tokyo me manquait, je voulais y retourner, revoir les cerisiers au printemps, revoir les lycéennes dans leurs uniformes tout meugnons, revoir les groupes qui chantaient dans la rue. D'accord, il y en a aussi en Corée, mais pour moi, le Japon était et est une source d'inspiration, parce que j'y vais vécu pendant pas mal d'année et parce que c'est le pays où je suis né.

Pourquoi le noierais-je ? Je le regardais comme si c'était un enfant à protéger et lui souris gentiment. Je le comprenais, la sensation de mourir doucement ne faisait pas vraiment du bien et encore moins plaisir, mais au départ, je jure avoir vraiment cru qu'il faisait semblant, puis après, j'me suis rendu compte qu'il pouvait y arriver, mais ses forces l'avaient quittés peu à peu. Je continuais de le fixer sans savoir quoi dire. Je n'étais pas vraiment bon pour dire ce que je pensais, pour dire des mots réconfortants et tout le tralala et encore moins pour parler de moins, pire que ça, je me demandais même si quelqu'un connaissait vraiment ma vie à Myung Dae. Bon, ce n'est pas comme si j'avais tout dis à DaeDae, en fait, c'était surtout parce qu'on habitait sous le même toi en dehors de Mangyo.

« Ce n'était pas si insensé tu sais... Et crois moi, on est jamais trop prudent. Si un jour tu prends la mer pour un voyage et que le bateau coule ou une connerie du genre, tu me le revaudras, O.K ? Et pourquoi est-ce que je te noierai ? Tu me vois vraiment comme quelqu'un d'impulsif et de sadique ? Comme si j'allais noyé un ami, t'es fou, jamais j'te laisserai mourir ! » Lui répondis-je en continuant de sourire.

Je me grattai l'arrière de la tête pour la deuxième fois depuis que j'étais levé, un peu gêné par sa façon de parler de la noyade. AAAH mais arrêtons de parler de ça, on est pas dans un drama où les gens pensent à la mort. SOURIS Kang Ryu, s.o.u.r.i.s. C'est pas compliqué. Je le fixais à nouveau d'un air un peu plus sérieux avant de lui reparler.

« Je veux bien te donner des cours. Mais pas aujourd'hui, je crois que tu en as déjà assez fait, non ? » Lui demandais-je en lui donnant une tape sur le bras, plongeant la tête brusquement, n'ayant plus d’appui sur le bout du bassin.

Je remontais la tête en toussotant.

« Ne jamais lâcher son appui, j'devrai l'avoir retenu depuis l'temps. » Dis-je en rigolant quelque peu.

Je sortais du bassin et allais chercher ma serviette avant de m'enrouler dedans. L'air avoir beau ne pas être frais, l'eau suffisait pour me donner envie d'un bon chocolat chaud comme lorsque j'allais faire du ski pendant les vacances d'hiver. Même si le ski c'est le mal, c'est toujours bien de tomber et de se sentir vivant. Je marchais vers Bo Seong et lui tendis la sienne.

« Tu veux rester dans l'eau ? » Lui demandais-je tout en posant sa serviette à ma droite.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Song Bo Seong
avatar
Matières : Langues étrangères et civilisations: Chinois (civi Chinoise); Psychologie; Science politique; Droit; Marketing
Messages : 31

Dim 8 Juil - 10:33

J'écoutais ce qu'il me disait sans dire un seul mot. Pourquoi je ne parla pas, je n'en su rien, mais l'envie n'y était pas. J'étais un peu déçu qu'il est cru que je le pensais vraiment capable de me noyer, mais j'étais tout de même heureux d'entendre de sa propre bouche qu'il ne pourrait jamais me laisser mourir. Je ris ensuite lorsqu'il coula, ou plongea, selon le point de vu, dans l'eau, le petit idiot ayant lâcher son seul appuie. Je le regarda revenir à la surface riant toujours autant et j'hocha la tête lorsqu'il me dit qu'il m'apprendrait à nager un autre jour. Pour une fois, j'étais d'accord avec lui, j'en avais fais assez pour cette journée là. Je le suivis ensuite du regard alors qu'il allait recouvrir son corps de sa serviette. J'allais sortir de l'eau pour prendre la mienne lorsque je le vis venir vers moi, cette dernière à la main, tendu vers moi. Je secoua négativement la tête à sa question et je sortis de l'eau, prenant ma serviette se trouvant près de moi et l'enroulant autour de ma taille après avoir séché un peu mes cheveux. Puis je le fixa, hésitant, et j'allai le prendre dans mes bras quelques secondes.

«  Gomawo, KangRyu. D'avoir autant de patience avec moi et de bien vouloir m'aider. »

Je laissa un sourire timide apparaître sur mes lèvres alors que je le lâchai et me précipitait vers les vestiaires. Là, je m'essuya complètement puis je retira mon maillot de bain pour enfiler mes habits. Ceci fait, je rangea mes affaires de piscine dans mon sac que je pris bien soin de fermé, puis je m'assis, attendant que mon ami est finit. Je regardais le mur en face de moi, je tentais de m'imaginer réussir à nager, réussir à mettre les pieds dans la mer lorsque je vais à la plage avec des amis, faire des croisières en bateau sans avoir peur de tomber à la mer ou que celui-ci coule... je secoua la tête pour me sortir de mes pensées et je tourna la tête vers Ryu. Je le regardais s'habiller tout en cherchant un sujet de conversation.

«  Neeh, Ryu, pourquoi t'aimes autant l'eau ? Enfin... il n'y a pas obligatoirement une raison je suppose... mais tu dois en avoir une non ? »

J'inclinai alors la tête alors que j'attendais ma réponse. J'étais curieux de savoir ce qui pouvait pousser quelqu'un a pouvoir passer son temps dans cette eau si glaciale parfois. Ce qui pouvait les pousser à faire le tour de la piscine jusqu'à n'en plus pouvoir. Après tout, selon moi, le sport, c'est le mal, donc bon. Puis, une nouvelle question me traversa la tête.

« Aussi... Tu crois pouvoir m'emmener à la plage un jour ? »

Je détourna les yeux, regardant de nouveau le mur qui se présentait en face de moi. Je savais que si j'allais à la plage avec ce jeune homme, je pourrais faire l'effort d'au moins tremper mes pieds dans cette eau si salée et... parfois sale.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun Kang Ryu
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Natation & Basketball
Messages : 870

Lun 9 Juil - 11:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Je regarde mon jeune ami prendre sa serviette après l'avoir vu hocher de la tête négativement. Je souris légèrement avant de regarder l'eau avec tentation. J'y retourne, j'y retourne pas ? Peuh ! De toute façon, j'vais me prendre un gros vent si j'y retourne, donc je vais rester sur la terre ferme puis... Voilà pourquoi il ne faut jamais se perdre dans ses pensées. Je tourne légèrement ma tête pour fixer Bo Seong. Il me prend dans ses bras et je le serre légèrement. Mon doudouuuuu ! Nop. Jamais je sortirai ça à voix haute. Non, mais je n'veux pas passer pour un taré, hein. De la patience, aider ? Hmm... En général j'suis pas patient et je trouve ça normal de l'être avec ses amis, et puis, je l'aide pas vraiment, je le pousse à bout pour qu'il comprenne que savoir nager, c'est comme savoir respirer. Il me sourit avant de partir assez vite vers les vestiaires. Je hausse des épaules et me retourne une dernière fois vers le grand bassin. Au revoir mon jeune ami ! Nous nous reverrons bientôt de toute façon ! Je commence à marcher tranquillement pour rejoindre Bo Seong dans les vestiaires. Je pousse la porte et le vois déjà habiller. Comment qu'il fait ? C'est impossible de s'habiller aussi vite ! Il doit avoir un super pouvoir...Ouai c'est sûrement ça.

J'enlève ma serviette et commence à me changer avant d'entendre la voix de Bo Seong s'élever. Je termine de m'habiller puis m'assoit par terre contre un mur. Sa question me stresse un peu. En fait, je crois qu'il n'y a aucune raison. J'aime l'eau, c'est tout. On ne peut pas dire pourquoi on aime quelqu'un, c'est comme ça, peut-être pour son caractère, sa beauté, et bien pour moi, l'eau c'est comme une personne vivante. BREF, on va me prendre pour un taré j'vous le jure. Je fixe Bo Seong sans savoir quoi lui répondre, de toute façon, je ne sais pas vraiment quoi dire. J'suis pas doué pour parler de moi, alors encore moins pour dire ce que je pense des choses qui me sont chères. C'n'est pas que j'suis renfermé ou quoi que ce soit d'autre, mais j'suis comme ça depuis toujours, alors faut pas m'en vouloir.

Mon jeune ami se remet à parler. Enfin, il me pose une question plutôt. L'emmener à la plage ? Pourquoi ? Il n'y ait jamais allé ? Noooon ! Mais c'est impossible. Et j'ose pas lui demander si c'est vrai, parce que s'il me dit qu'il n'y ait jamais allé, je meurs. La plage, c'est trop bien ! On s'fait pleins de souvenirs ! Je me lève doucement et me place derrière lui pour le prendre dans mes bras, en souriant, fier de moi. Lui qui disait qu'il n'irait jamais dans une piscine, il y est allé. Lui qui disait qu'il ne voudrait jamais apprendre à nager, maintenant, il veut apprendre. Mon pouvoir à moi ? La persuasion. Ah ! Tout cela me met de bonne humeur, j'vous jure ! Je l'apprécie de plus en plus ce Song.

« Je n'peux pas vraiment te dire pourquoi j'aime l'eau et pourquoi je serai près à me tuer à la tache en nageant, c'est comme ça c'est tout. Puis ça fait un corps parfait en plus. »

Je rigole avant de me relever et ranger mes affaires dans mon sac. Je pars ensuite vers une glace. Non mais faut que j'arrange mes cheveux quoi ! J'veux pas sortir avec une tête de merlan fris ! Pfeuh, vous y connaissez rien à la beauté, c'tout. Je retourne vers mon ami en sautillant comme un enfant. Ouai, j'ai beau paraître super sérieux à longueur de journée, là, j'vais pas rester de marbre à sa demande. Non mais pour moi, c'est comme si la fille de mes rêves me demandaient de sortir avec elle. Comme un jour super heureux, d'toute façon, j'oublierai jamais ça. J’ébouriffe les cheveux de Bo Seong avant de faire semblant de m'essuyer une larme au coin de l’œil droit.

« Mon petit garçon est devenu grand ! BAS OUI ! J'vais t'emmener à la plage ! N'importe quand, t'as juste à demandé et on y sera moins d'une heure après. Mais si on y va, tu bougeras tes fesses jusque dans l'eau, hein ? C'est une promesse ? Sinon j'vais être triste et j'vais pleurer et bouder ! »

Je parle avant de lui faire les yeux du chat potté. Enfin, j'essaye du moins. J'sais pas comment faire pour dilater mes pupilles moi. Je sors des vestiaires en lui faisant signe de me suivre, de toute façon, la flemme de parler. Je continue de sautiller, voyant quand même s'il n'y a personne aux alentours. Non mais ça pourrait nuire à mon image le fait que je me montre enfantin. Je vais vers un distributeur pour prendre une canette d'Ice Tea avant de me retourner vers Bo Seong.

« Tu veux quelque chose ? »

Je lui demande en souriant.

« Mais dis moi, tu n'as jamais été à la plage avec ta famille ? Ou même avec tes amis ? … J'suis désolé si c'est trop personnel..J'ai tendance à être trop curieux. »

Je lui demande en souriant. S'il ne veut pas me répondre, c'est pas grave, je comprendrai. Bas oui, moi aussi des fois je ne veux pas répondre à des questions parce que je trouve que c'est trop personnel, trop intime, donc je ne lui en voudrai pas. Puis de toute façon, j'arriverai un jour ou l'autre à lui tirer les vers du nez. Fufufu.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Si tu m'écoutes pas j'te change en fille ! [Pv Bo Seong]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangyo University :: L'université :: Le gymnase, la piscine et les vestiaires-