AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Hwang Myung Dae : J'aimerai pouvoir toucher les étoiles...



 

Partagez | 

Hwang Myung Dae : J'aimerai pouvoir toucher les étoiles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Hwang Myung Dae
avatar
Age du personnage : 28
Matières : Marketing & Gestion + Informatique
Messages : 1671

Ven 11 Mai - 21:09

Hwang Myung Dae
Feat. Park Tae Jun
Inventé ScénarioScénario d'un membre
Surnom: MyuMyu, Myung, Mangue, Dae Dae Age: 22 ans Date de naissance: 7 Août 1990 Groupe: Etudiants Section Economie Matières: Gestion & Marketing Matière facultative: Informatique Boursier: Oui [] Non [X] En quelle année: 3ème année Métier: Mannequin, Co-PDG Orientation Sexuelle: Hétérosexuel jusqu'à dernière ordre In Love: Non
More:
La cigarette m’est interdite, on n’abîme pas ma peau de pêche s’il vous plait !
Par contre en soirée, faut éviter de me donner une bouteille, j’adore boire… Un peu trop même !
Je me sens très vite mal à l’aise dans le noir, mais les étoiles… C’est une passion, c’est une libération. Elles m’éclairent et m’apaisent.
Avouons que mon physique est assez androgyne et plutôt fin, mais je respecte les canons asiatiques dans un sens, non ? Ne vous inquiétez pas, je mange correctement ! Beaucoup de légumes.
A cause de l’influence publique de mon nom et de ma réputation de beau garçon à la pointe de la mode, je suis tombé en dépression alors que le lycée venait de se finir et pendant une bonne année j’ai refusé de mettre un pied dehors. A la suite de cette rude épreuve, je suis entré à Mangyo.
Mon père est le PDG d’ABOKI, marque multinationale de vêtements pour homme. Ma mère y travaille elle, en tant que responsable du secteur stylisme. En résumé, on peut le dire, je suis pleins aux as…
J’aime énormément voyager et découvrir de nouvelles langues, je parle par ailleurs très bien l’italien et le japonais.
Etant donné que je travaille dans le milieu vestimentaire, je porte les vêtements de ma marque seulement mais, il faut avouer qu’elles me vont très bien et que j’aime énormément l’esprit qui en découle.
J’ai très souvent l’air inapprochable et hautain, prenant parfois les gens de haut mais c’est plus par protection et méfiance que par méchanceté. Je suis de très loin un sale gosse pourri gâté !
J’ai mon permis de voiture toutefois, il faut éviter de trop rouler avec moi parce que je suis un vrai dangereux public la plupart du temps.
Trainant très souvent dans la ville avec mes amis, il n’est pas rare de voir une boîte de nuit entière réservée à mon nom ou bien, entendre dans un restaurant mon rire stupide…
J’aime énormément blogger ! Aussi bien pour moi personnellement que m’occuper du site internet de la marque.
Je prends tout le temps mes amis en photos. Et il y aussi beaucoup de photos de moi. Mais je suis content de voir les commentaires sur mon blog à chaque fois ! Si je peux rendre les gens heureux, ça me va.
J’aime énormément boire du thé. Aussi bien froid que chose, aussi bien vert que noir, que rouge, que blanc, qu’aromatisé. J’ai une préférence tout de même pour un bon vieux O-Cha en poudre au goût amer et râpeux.
J’ai déjà participé à des émissions de télé-réalité et je suis même passé au journal. Sinon, il n’est pas rare de voir des photos de moi dans les magazines people en tant qu’invité de marque à de grand Gala ou dans des documentaires pour un défilé de mode.


Psychologie:
Très souvent, on peut dire de Myung Dae que c’est un garçon qui n’aime pas beaucoup dire ce qu’il ressent au fond de lui, certes, il parle beaucoup mais, très souvent, il faut lui tirer les vers du nez pour le voir s’ouvrir. Pleurer à chaudes larmes, piquer un coup de sang, hurler de haine, partager sa souffrance, il n’y arrive pas. Un sourire sera facile pour lui, mais devoir partager ses peines devient plus dur, comme s’il ne voulait pas déranger les gens avec ses soucis et ses problèmes.

Introverti serait le mot juste, même s’il n’est pas tout à fait juste. Après tout, qui reste le même dans n’importe quelle situation ? Notre coréen est très gentil et chaleureux, il aime plus que tout ses amis et même s’il n’en a pas énormément, il est toujours très serviable et concerné, voulant parfois trop aider, à se retrouver à devoir porter le chagrin d’autrui. Pour lui, c’est une part de responsabilité qu’il doit prendre envers ses proches. Et c’est toujours avec beaucoup de sérieux et de maturité qu’il fait face au moindre obstacle, quelque qu’il soit. Même si parfois, il peut réagir avec beaucoup d’impulsivité.

Néanmoins, il garde après tout d’une âme innocente et parfois trop naïve, c’est un enfant qui a bien trop vite grandi et peut parfois baisser les bras face à ses envies pour laisser ses obligations prendre le dessus. Là sont sûrement les conséquences face à l’influence que ses actions peuvent avoir. Il est très souvent sous le poids de sa renommée et en devient même paranoïaque, froid d’allure et légèrement associable, préférant garder une sorte de distance avec les inconnus, faisant juste preuve de courtoisie et de politesse. Un vrai gentleman, on peut l’avouer.

Réfléchi, il fait preuve toujours de beaucoup de prudence dans ses mots, même si parfois, quelques paroles cinglantes lui échappent, il préfère faire preuve de subtilité ou bien simplement passer outre plutôt que de rentrer en conflit, préférant éviter les ennuies qui peuvent trop souvent lui tomber dessus. Toutefois, il ne faut pas se fier aux apparences, il peut-être un vrai capricieux ou plutôt, un vrai prince, jaloux et possessif comme il est, il a beaucoup de mal à accepter le fait que quelqu’un puisse s’approcher de trop près à ce qui lui appartient, objet ou humain compris… D’autant plus qu’étant un minimum orgueilleux, il faut l’avouer, il prend toujours les défis au sérieux cependant, il sait tout aussi bien déclarer forfait… Quand il voit que la situation dégénère.
Ce qui lui donne aussi beaucoup d’exigence. Aussi bien envers lui qu’envers les autres. Perfectionniste à souhait, si les choses ne se passent pas comme il l’entend, le voilà à froncer les sourcils et à voir une solution pour rattraper le coup, car ne l’oubliez pas, c’est avant tout un cérébral et même s’il lui arrive d’être en colère, ces cas-là sont rares et il sera plutôt à méditer sur l’option C.

A noter aussi qu’il a un esprit très protecteur et face aux personnes lui apparaissant plus fragile ou à celle où il doit beaucoup, il se montrera un brin papa poule et il sera très souvent à les coller… Comme un vrai pot de colle. Il faut être honnête avec lui tout comme il sera honnête avec vous, il déteste plus que tout les messes-basses et à une peur bleue des hypocrites, alors, si vous voulez vous en faire un copain-copain, il va falloir vous montrer à la hauteur de ses valeurs ! Et non, ce n’est pas impossible… C’est un garçon très affectueux et tendre quand il veut… C’est juste qu’il ne faut en aucun cas arriver sur ses grands chevaux face à lui sinon il risque de mal le prendre ! Il n’aime pas les vantards, ni les menteurs alors faîtes attention à ce que vous dîtes ! Monsieur à tout de même garder un minimum de sa susceptibilité d’antan…




Histoire:
La musique de la boîte de nuit retentissait avec puissance, faisant trembler les murs, le sol et les verres d’alcool, ne ratant pas non plus l’occasion de faire vibrer chaque personne, la cage thoracique servant de caisse de résonnance. Et moi, j’étais là, buvant mon cocktail, rigolant avec mes amis, souriant aux photos, croisant élégamment les jambes, servant simplement de modèle de perfection pour mes autres connaissances. Hwang Myung Dae, ce n’est pas n’importe quel nom, ce n’est pas n’importe quelle identité, c’est la mienne. Etudiant à l’université prestigieuse de Busan : Mangyo, futur PDG de la marque internationale ABOKI, mannequin et ulzzang reconnu sur le net, j’avoue que… Même moi, je n’aurais jamais pensé que tout ça puisse un jour être une bonne chose. En fait, je ne le pense toujours pas. Au contraire, j’en ai un peu peur. Peut-être trop parfois.

Ce n’est pas facile de se dire que tous mes problèmes sont réglés alors qu’il y a quelques mois encore, je n’étais qu’une loque accrochée à son matelas, ne voulant même pas sortir de chez lui pour respirer un peu d’air. Mon cœur flanchait lorsque mon reflet apparaissait, je me rendais malade à souhait, me trouvant le garçon le plus honteux de la Terre, me demandant pourquoi les gens pouvait autant m’apprécier. Fatigué, exténué, voilà ce que j’étais. Tant de personnes qui m’admirent, qui m’idolâtrent, si les gens pensent que c’est facile, c’est qu’ils ne connaissent pas le mot « pression ». Un an, je suis resté un an à ne rien faire, refusant même d’adresser la parole à mes parents, fuyant même le boulot que j’appréciais tant. Je ne voulais voir personne d’autre à part mon meilleur ami et encore, ce ne fût pas la fête tous les jours, non loin de là ! Je m’en veux d’ailleurs de lui avoir fait vivre tout ça. Les journées étaient comme une aberration pour moi, trop de monde, trop de gens, trop de regards mal placés, mon prénom sur les lèvres de chaque passant, je suis tombé sous une dépression démentielle, m’obligeant à ne sortir que la nuit. Pourtant, tout le monde le sait, j’ai plutôt peur du noir mais au moins, dans la nuit, tous les chats sont gris. Je n’étais plus qu’un homme comme les autres et il me suffisait de lever la tête et j’observais l’espace, les étoiles. Très souvent, je m’arrêtais en plein milieu d’un trottoir pour lever le menton et admirer cette immensité indéfinissable… Si belle, si mystérieuse. C’est sûrement pourquoi je suis déçu de ne pas avoir pu faire astronomie… Peut-être que je devrais tenter de leur demander au moins ? Comme si mes parents comprendraient ou plutôt, accepteraient la demande… Pourquoi les astres ? C’est une façon de me sentir décoller, de me rappeler que je ne suis qu’un grain de sable là-dedans. Que je ne suis pas si important que ça.

Je l’admets, au lycée, j’avais plutôt la grosse tête ou plutôt, j’étais irresponsable et profiter pleinement de mon adolescence de garçon populaire et « Hype ». Prétentieux, renommé, ça me semblait cool, très cool, jusqu’à ce que tout devienne critique au point où, comme vous le savez, j’en finisse à ne plus sortir de chez moi. Ben oui, les bonnes critiques ne viennent jamais seules ! Il y aura toujours quelques-unes pour te traîner dans la boue. C’est comme ça. Et même s’il faut dire qu’au départ, je m’en contrefichais, mon avenir m’étant encore incertain et flou à cette époque, je n’avais pas réalisé combien mon comportement avait pu autant faire de dégâts. Déceptions, pleurs, insultes, faillite, stalkage et préjugés. En fait, je ne comprenais pas qu’on réagisse ainsi et j’étais encore un garçon sensible et susceptible, prenant tout au premier degré. Pourtant, c’étaient les belles années, pleines de folies, d’amour et d’amitié, j’avais ce que je voulais, un vrai pourri gâté. Une vie tranquille, pépère, de fils à papa quoi !

Néanmoins, la vérité n’est jamais aussi rose que je le pensais et j’en vie maintenant les conséquences, moi qui rêve d’astronomie, depuis tout petit déjà tout était planifié pour moi. Ma scolarité en général s’est très bien passé, j’étais dans les meilleurs, toujours, tout le temps. Et ça ne m’a pas permis d’être populaire non, le monde n’est pas aussi spiritualiste. J’étais le premier et ce, parce que j’étais bourré de connaissances du matin au soir, tout comme tout bon héritier, des tuteurs, des profs particuliers et des coaches venant du monde entier tout juste pour moi, rien que pour moi, de quoi prendre la grosse tête plus âgé. Je n’ai jamais eu à me plaindre parce qu’au fond, je n’avais pas non plus autre chose à faire, étant donné que le mot « copain » m’était encore inconnu à ce moment-là. Alors j’étudiais. C’était tout ce que je savais faire, triste à dire non ? Surtout de quelqu’un comme moi qui, au final, n’a eu au comme passion que ce qu’on lui donnait. La mode, la mode et la mode. Je suis née dedans donc au final, c’est normal, non ?

Mes parents ne m’ont pas forcés, loin de là, néanmoins à cet âge-là, votre personnalité n’est pas des plus stables et des plus formées alors, je suis tombé sous l’influence, sous le désir de faire comme eux. Ce sont un peu mes modèles en tout. Ils s’aiment plus que tout, ils ont montés une entreprise qui marche du tonnerre et ils ont eu un fils dont ils sont fiers. Plus que fier. Notre famille est soudée et nous partageons énormément de choses, même s’il faut avouer que dû à mon caractère, j’ai tout de même, beaucoup de mal me confier à eux. Toutefois, qui aurait pensé qu’un simple modéliste Don Juan et qu’une mannequin frivole finiraient par se dompter entre eux ? Moi-même quand on m’a raconté l’histoire, je n’ai pas voulu y croire ! Mais c’est le cas, et il faut dire qu’ils s’aiment énormément… Vraiment beaucoup. C’est sûrement pour cela que le 7 Août 1990, je fus né. Ignorant ce qui m’attendait, les peines, les joies et bien sûr… Les nombreuses aventures !


Vous
ஐ Pseudo: Shokibo/Shoki/Papa Mangue
ஐ Présence 7/7
ஐ Age 19 ans
ஐ Comment tu es arrivé sur Mangyo? C'est mon forum ! Je suis fière de Mangyo, de ses membres et de ses admins ! J'espère qu'il durera longtemps et je ferais tout mon possible pour !
ஐ Un petit commentaires? Je refais ma fiche au propre, la malédiction des 5 fois me reprendra peut-être ? xD


Dernière édition par Hwang Myung Dae le Mer 5 Sep - 15:44, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Myung Dae
avatar
Age du personnage : 28
Matières : Marketing & Gestion + Informatique
Messages : 1671

Ven 31 Aoû - 23:40


Je retape ma fiche !

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦️Supa, dupa, Supa Dupa Diva.
Supa, dupa, Supa Dupa Diva.
Je suis tellement charmante, une magnifique, fille cool.
Dire que je suis cool c’est pas assez.
Beauté aveuglante, je suis tellement sexy, girl.
Comme ça boom, comme ça boom.
Bubi-bubi-bubi-boom.
♦️ @Shiya/Supa Dupa Diva = Dal★shabet



N'oubliez pas de voter pour le forum s'il vous plait
Parce que grâce à ça, ça nous motive à faire vivre Mangyo et ça ramène de nouvelles personnes

Et que je veux que les PVs soient pris, si si !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Heaven
avatar
Messages : 33

Sam 1 Sep - 7:32

ooooooh. bah bonne chance pour ta nouvelle fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Myung Dae
avatar
Age du personnage : 28
Matières : Marketing & Gestion + Informatique
Messages : 1671

Mar 4 Sep - 19:48

Merci Heaven ! :3 J'ai enfin fini l'histoire maintenant... La psychologie !

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦️Supa, dupa, Supa Dupa Diva.
Supa, dupa, Supa Dupa Diva.
Je suis tellement charmante, une magnifique, fille cool.
Dire que je suis cool c’est pas assez.
Beauté aveuglante, je suis tellement sexy, girl.
Comme ça boom, comme ça boom.
Bubi-bubi-bubi-boom.
♦️ @Shiya/Supa Dupa Diva = Dal★shabet



N'oubliez pas de voter pour le forum s'il vous plait
Parce que grâce à ça, ça nous motive à faire vivre Mangyo et ça ramène de nouvelles personnes

Et que je veux que les PVs soient pris, si si !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Hwang Myung Dae : J'aimerai pouvoir toucher les étoiles...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangyo University :: Administration & Gestion :: Les inscriptions :: Les inscriptions validées-