AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Je vais faire grimper le mercure ! [Jia]



 

Partagez | 

Je vais faire grimper le mercure ! [Jia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ram Kyung Jin
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Taekwondo & Natation + Chinois
Messages : 368

Mer 27 Juin - 15:12

Donc, on est en vacs, les cours sont finis POUAH, c’est trop bien, j’en avais marre quand même les entrainements c’est bien mais à la fin, c’est chiant ! En plus, je me faisais vieux, mes courbatures étaient plus violentes que d’habitude ! Début d’une sciatique ? Papy Jin va pouvoir profiter de la mer pour se revigorer. Puis je ne viens pas tout seul, ma femme est là et les enfants aussi.

On a une belle famille ha ~ Il fait trop beau, il fait trop chaud, la mer est chaude et le vent à peine frais. Je suis content ! D’ailleurs, je suis d’autant plus content quand on sait que la maintenant, j’attends sur le sable chaud que ma petite amie sorte de la cabine de plage pour se montrer en bikini.

Oui, oui, Jia, en Bikini ! Si ça c’est pas… Ca doit être… Si j’étais pas un minimum rattaché à la réalité je crois que je serais entré dans la cabine pour la regarder se changer… Je crois que je suis un peu trop pervers là ! Mais avouez qu’elle doit être juste trop adorable et toute mignonne ! Surtout que la connaissant, elle sera là en train de rougir et moi, je serais là tout souriant à lui dire combien elle est belle et…

Et…

Je me tourne en entendant la porte du cabanon s’ouvrir et là, c’est c’est… Même la pub Gilette à côté c’est nul ! Oh Mon Dieu ! J’écarquille les yeux et entre-ouvre la bouche, complètement sur… Les fesses. Je tiens un minimum sur mes pieds et m’approche d’elle en me pinçant les lèvres tel un prédateur. Je cligne des yeux et les fronce pour mieux l’observer puis, mettant mon visage devant le sien, je lui annonce clairement :

« Je sais pas si je pourrais me retenir tellement t’es magnifique ! »

Je lui dépose un baiser papillon sur son épaule et la tire hors de l’ombre de la cabane. Mon caleçon de bain noir plutôt moulant je me pavane tel un coq fier et laisse mes doigts glisser entre les siens, la gardant près de moi, promis, je serais le petit ami le plus sage de la plage, y a pas une fille qui me fera détourner les yeux tellement elle est superbe là-dedans ! D’ailleurs, précision, je sais pas si j’ai bien fait de prendre ce maillot là… Si vous voyez ce que je veux dire !

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦Oh My Jia, I love you. Let's be together for ever and ever. And I'll be your husband, and you'll be my wife, and we'll have a lot of childs, and... I'm going to live with you... And I'll make sure to make you the happiest woman on earth ! ♦️ @Shiya



Votez pour le forum toutes les 2 heures s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yang Jia
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Médecine et biologie & Psychologie
Messages : 71

Mer 27 Juin - 22:38

Enfin des vacances, ma tête allait exploser à force, j’ai l’impression d’avoir appris le programme de trois années complètes de cours de médecine et de biologie. C’était vraiment bien ces vacances organisées, mais c’est vrai qu’en voyant la destination, j’ai eu un peu de mal à m’y faire. Jeju. La plage et tout ce qui va avec, les vêtements légers et bikinis sont de sortis par ici. Mais bon, je devrais avoir l’habitude, j’y aillais souvent à la mer avec Qiao et même Kyung Jin. D’ailleurs, il m’attend dehors vu que je suis en train de me changer. Enfin là, je suis assise en tailleur, parterre, changée, à réfléchir si je sors ou non. Vu qu’il était là pendant que je faisais mes bagages et qu’il m’accompagne toujours quand je fais du shopping, normal vu qu’il en est l’investigateur, je n’ai pas pu échapper au bikini. Alors que je garde toujours un minimum de vêtement quand je vais à la plage d’habitude. Il veut me tuer c’est ça ? Ou me faire devenir aussi rouge comme une tomate, c’est à voir.

Finalement, je me relève et ressors de la cabine, c’est que je commence à étouffer là-dedans. Je suis prête à affronter le regard des autres … ou pas, mais tant pis, je me cacherais derrière Kyung Jin. Alors qu’il s’approche de moi, je ne peux pas m’empêcher de me dire que j’ai vraiment de la chance qu’une personne comme lui m’aime moi. Jamais je n’aurais pensé qu’on puisse poser ses yeux sur moi de cette façon-là, d’ailleurs vu comment il me regarde là, maintenant, je risque de devenir aussi rouge qu’une tomate. Ça a beau faire deux ans, je sais pas si je m’y habituerais. Je lui souris, le laisse faire et glisse une mèche derrière mon oreille.

« Essaye quand même et j’essayerais aussi d’être sage de mon côté. »

Je dépose un baiser rapide sur sa joue, c’est fou ce don qu’il a de me faire oublier les autres qui nous entourent quand il agit comme ça. Ma main se lie à la sienne, nos doigts entremêlés et je le suis hors de l’ombre du cabanon qui avait réussi à me faire oublier légèrement mes complexes pendant quelques instants. Je regarde un peu partout, toutes ces filles en bikinis, j’avais l’impression de ne même pas leur arriver à la cheville. Pourtant il n’y a même pas une minute, mon copain me disait que j’étais magnifique, mais bon je suis comme ça et malgré les efforts de mon entourage, c’est quand même un peu dur de changer la vision que j’ai de moi. Je me serre contre Kyung Jin, me cachant légèrement des autres et relève la tête vers lui.

« Tu comptes aussi surfer ici ? »

Le surf et lui, tout une histoire d’amour. Et d’ailleurs, c’est grâce à une planche de surf qu’on s’est rencontré … enfin parlé la première fois, oui parce que j’imagine vraiment mal une planche de surf jouer les entremetteuses... bon, le soleil doit vraiment taper fort pour que je me mette à penser à quelque chose d’aussi étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/Lily_Blues
Ram Kyung Jin
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Taekwondo & Natation + Chinois
Messages : 368

Jeu 28 Juin - 18:11

Je la dévore, je la mange, je la croque, je la charme, j’en suis amoureux encore plus (Ouais encore plus !) tellement j’aurais jamais pensé qu’elle pouvait être aussi… Parfaite ! Ben, on a déjà dormi ensemble mais elle porte des pyjamas. Et oui, après 2 ans… Rien ! Je suis sauvage mais… Ma femme a besoin qu’on prenne des pincettes et puis, je me sens tellement bien avec elle que je me sens bien comme ça !

Mais là, je peux le dire, elle m’en fou une de claque visuelle ! Et puis ce sourire, c’est le plus beau que j’ai jamais vu de ma vie. Comment elle peut ne pas être un minimum confiante en elle ? Nan mais attendez, y a pas un type avant qu’est allé vers elle pour lui dire combien il l’aime ?! Ils sont aveugles ! Ils sont stupides ! Cons ! La serrant plus vers moi sous la bise, je réponds à sa risette et me love contre elle, rien à faire qu’on nous regarde, je suis l’homme le plus heureux du monde aujourd’hui !

Toutefois, je ressens rapidement une tension derrière. Ca me dérange mais il faut qu’elle fasse avec ! Elle ne peut pas se cacher surtout que, les filles à côté d’elle, elles ne font pas le poids. Je préfère la ramener bien à côté de moi et passe mon bras sur ses épaules, la lovant contre moi.

« Non, j’ai pas de planche et puis, y a trop de monde pour qu’on en fasse à 2… Je vais quand même pas te laisser sur la plage toute seule dans cette tenue en plus ! »

C’est vrai quoi ! Imagine y a un pecno de Jéju qui me vole ma Jia ! Je serais super triste si ça arrive. Et mine de rien, les mecs la regardent… Ou alors ils sont gays et ils matent mes abdos. Je savais que j’étais beau mais quand même ♥

« Mais viens, on va trampouiller nos pieds dans l’eau ! »

Des étoiles dans les yeux, je nous rapproche de la mer rapidement et la lâche pour sauter dessus, la fraicheur me faisant pousser un « Aaaaah » de satisfaction. Je patauge tout gaiement, retrouvant un âge mental de 7 ans et me retourne vers mon amoureuse que j’ai lâchement abandonnée pour me jeter dans la vague, lui tendant les bras bien ouverts :

« Un câlin ? »

Je lui tire la langue et remue des hanches de droite à gauche. Fufufufu, si elle voulait passer inaperçu c’est raté ! Mais elle savait déjà que j’allais faire le zouave pour la décoincer nan ? Hein, que tu savais ? ~

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦Oh My Jia, I love you. Let's be together for ever and ever. And I'll be your husband, and you'll be my wife, and we'll have a lot of childs, and... I'm going to live with you... And I'll make sure to make you the happiest woman on earth ! ♦️ @Shiya



Votez pour le forum toutes les 2 heures s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yang Jia
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Médecine et biologie & Psychologie
Messages : 71

Sam 30 Juin - 2:30

Des fois, ou plutôt souvent, il m’arrive de me demander pourquoi est-ce qu’il reste avec moi, et ça depuis déjà deux ans ? Moi qui suis tout le temps complexée par ceci ou cela, je lui ai donné du fil à retordre et je lui en donne sans doute encore. J’ai de temps en temps l’impression de le frustrer à force d’être aussi timide et complexée, j’aimerais l’être moins, mais le naturel revient très vite. Il arrive quand même à ses fins assez souvent, en m’emmenant faire du shopping ou bien même en me faisant porter un bikini, ça c’est un très bon exemple. Mais je lui pardonne toujours tout et très facilement. Il a de ses regards sur moi, ça me fait littéralement fondre et tous ses compliments qu’il me dit jusqu’à m’en faire rougir. C’est qu’il commence à bien me connaître.

Je le laisse faire et ferme les yeux quand il me resserre contre lui, c’est entre ses bras que je me sens le plus en sécurité et j’espère y avoir le droit pendant encore très longtemps. J’adore vraiment tous ces moments où on est ensemble, mais j’avoue que j’ai beaucoup de mal à supporter les regards des autres sur nous et sur lui et vu comment il est habillé lui aussi -enfin habillé, façon de parler vu qu’on est sur une plage- je suis quasiment sûr qu’il en attirera beaucoup de regards. Comprenant assez vite ma tactique pour me cacher des autres, il me remet vite en place contre lui, je l’avais bien dit qu’il commençait à me connaître.

Une moue se dessine sur mes lèvres, il n’y aura pas vraiment de grand danger à me laisser toute seule sur la plage. Je baisse les yeux sur moi et ma tenue avant de relever la tête pour le regarder et lui sourire.

« Tu n’avais qu’à me laisser choisir mon maillot » dis-je, légèrement taquine avant de reprendre. « tu n’as pas vraiment d’inquiétude à te faire tu sais, il y a des centaines d’autres filles sur la plage à qui le bikini va beaucoup mieux qu’à moi je trouve. »

Ça aussi, il commence à en avoir l’habitude, je suis même sûr qu’inconsciemment il s’y attendait à que je me rabaisse de cette façon. Je regarde Kyung Jin partir comme un gamin complètement émerveillé vers la mer, le suivant doucement en souriant. Me faire sourire et rire, il y arrive bien. Je frissonne un peu quand l’eau atteint mes chevilles et m’amuse à regarder mon petit ami s’amuser comme un enfant dans l’eau. C’est fou comme il attire l’attention sur lui en agissant de la sorte, mais ça je m’en doutais un peu, ça lui permet de m’inclure avec lui. Je souris quand il me tend les bras et m’en rapproche, je me love contre lui, enserrant mes bras autour de sa taille. Je frissonne un peu, c’est qu’il est tout mouillé maintenant, à avoir fait le fou comme ça.

« tu sais que ton déhanché était très appréciable ? » lui dis-je, un sourire sur mes lèvres.

Je frôle ses lèvres avec les miennes et m’éloigne un peu de lui, en direction du large, et puis comme ça il ne m’a pas vu rougir, bien que je suis sûr qu’il l’a deviné. C’est que j’ai du mal à être naturelle même avec lui, quand on est en public.

« Viens, on va nager un peu. »

Je rentre complètement dans l’eau, plus doucement que lui et commence à nager, l’incitant un peu à me suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/Lily_Blues
Ram Kyung Jin
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Taekwondo & Natation + Chinois
Messages : 368

Lun 16 Juil - 23:09

On pourrait penser que je suis le genre de copain super capricieux ou plutôt, que je la dirige à la baguette… Et c’est malheureusement un peu vrai. Parfois, j’aimerai qu’elle prenne des initiatives et qu’elle m’envoie chier… Et de l’autre côté, si je la vois sourire ça me va. Mais je me demande bien ce que ça pourrait donner de voir Jia en colère… Elle doit être sexy nan ? Soit. Je vais profiter d’elle en bikini parce que quoi qu’elle dise, c’est la plus belle !

« Pour te rater dans cette tenue ? Hors de question, t’aurais pris un truc à une pièce avec des froufrous ! Pire, t’aurais pris une combinaison de surf ! Oh, tu pourrais être bien là-dedans aussi… »

Je la laisse parler et ignore sa remarque, tant pis si elle se vexe, faut qu’elle apprenne par elle-même que je ne pense en aucun cas que les autres sont belles. Et si elle me cherche, je me mets à mater tiens ! Oublions cette mauvaise passe, on s’en fou, au bout de 2 ans ma copine je la supporte qu’importe la chose ! Et puis, non non et non, aucune autre nana ne lui arrive à la cheville. Excusez-moi mais elle au moins, elle a des formes ! Et d’ailleurs, je ne suis pas le seul à l’avoir remarqué.

Je la serre contre moi, mes bras l’entourant complètement et je lève les yeux vers le sable, des mecs au loin la regardant. Le maillot de bain est peut-être un peu trop beau. Je reste en souriant et prends un air orgueilleux lorsque je l’entends parler de mon déhanché.

« Ben voyons, je peux te montrer encore mieux ! »

J’allais l’embrasser mais la maligne se faufile entre mes doigts et me voilà en train de rire, me retournant, la regardant partir et me narguer. Tss ! Je me mords la lèvre et ignorant les autres autour de nous, j’avance doucement dans l’eau et me dépêche d’aller vers elle. Faut pas oublier que je suis surfeur professionnel mademoiselle ! Je vais te choper èoé ! Activant mes pieds turbo, je m’élance vers elle et l’attrape aux hanches, la mordillant à la clavicule et me mettant à côté d’elle pour nager un peu.

« Y a des types qui te zieutent. Ça m’énerve. Tu vois bien qu’elles ne font pas le poids les autres filles ! Et me sors pas que je suis bigleux parce que, je suis ton mec et je suis un mec tout court. Je sais ce que pense les autres quand ils regardent comme ça une nana. Et je peux te le dire, que si je le pouvais, je leur pèterai le nez ! »

Non, je ne suis ni jaloux, ni possessif d’habitude. Mais là, j’avoue que je regrette un peu… C’est la première fois que je la vois en bikini et j’aurais voulu garder ça pour moi en fait.

« On nage un peu et après je t’enroule dans une serviette. T’as raison, j’aurais dû te laisser prendre ton maillot. Par contre, je vais te choisir tes sous-vêtements, comme ça je serais sûr que y a que moi qui peut les voir ! »

Je brasse pour m’approcher de sa joue et l’embrasse à la volée. Aaah, quel plaisir de se dégourdir dans l’eau. J’accélère un peu le pas, mettant un peu de distance entre nous et me mets sur le dos, faisant la planche telle une étoile dans la mer.

« Il est beau le Soleil… Et l’eau est bonne… Et la plage est parfaite… Et Jia est magnifique… Haaaaaa ! Je veux qu’on reste ici pour la vie. Et on fera des bébés ! »

Je rigole doucement et me remets bien, cherchant ma petite amie des yeux dans la petite foule de nageurs.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦Oh My Jia, I love you. Let's be together for ever and ever. And I'll be your husband, and you'll be my wife, and we'll have a lot of childs, and... I'm going to live with you... And I'll make sure to make you the happiest woman on earth ! ♦️ @Shiya



Votez pour le forum toutes les 2 heures s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yang Jia
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Médecine et biologie & Psychologie
Messages : 71

Dim 26 Aoû - 1:19

Dès fois, il m’arrive de me demander ce que les gens qui nous voient ensemble dans la rue ou autre part, sans forcément nous connaitre, pensent de nous. C’est vrai qu’entre mon copain qui est plutôt dynamique et très bavard et moi, qui suis réservée et assez calme, on doit vraiment former un couple étonnant. Mais je dois avouer que le comportement qu’il a avec les autres ne me préoccupe pas tant que ça vu le nombre de fois où il m’a montré à quel point il m’aimait, c’est qu’il n’est absolument pas avare niveau sentiments et attentions, je devrais vraiment prendre exemple sur lui et pas que pour ça d’ailleurs. Je le regarde et lui tire la langue, une moue se dessinant sur mes lèvres.

« Qu’est-ce qui te dit que ça ne reviendra pas à la mode cet été, hein ? Et je m’en souviendrais quand tu m’emmèneras faire du surf pour la peine, je prendrais un maillot de bain une pièce, rose avec des pois blanc dessus et des volants. »

Je n’ose même pas imaginer le résultat tiens, je secoue la tête sous la vision de cette image et marmonne toute seule. Je sais très bien qu’il ne m’écoute pas me plaindre, c’est qu’il a l’habitude hein. Et moi j’ai l’habitude qu’il se fasse remarquer là où il passe, je le regarde faire le fou dans l’eau en souriant, sachant très bien qu’il va me demander d’approcher à un moment ou à un autre. Tiens d’ailleurs, le voilà qu’il me tend les bras, je m’avance et l’enlace doucement, me serrant contre lui. Je souris quand je l’entends rétorquer après ma remarque sur son déhanché très sexy. Je lève la tête vers lui en souriant.

« Haha, j’attends de voir ça mon grand. »

J’effleure ses lèvres et part nager un peu plus loin, l’incitant à me suivre. Alors que je nage sur le dos, tentant maladroitement un dos crawlé, je regarde un peu les alentours, c’est qu’il y en a du monde. Je reporte mon regard sur Kyung Jin qui s’est mis en tête de me chopper dans l’eau, face à lui, c’est vrai que je n’ai aucune chance de lui échapper. Je tente quand même, mais je me fais attraper au niveau des hanches. Frissonnant légèrement, je me mets à nager à côté de lui une fois qu’il m’ait lâché, tournant la tête vers lui quand il me parle.

Je tourne la tête derrière moi, vers la plage avant de le regarder en souriant. Je m’approche doucement et m’accroche à lui, je dépose un baiser sur sa joue.

« Ne sois pas aussi violent, tu ne vas pêter le nez à personne, non mais.» je lui poke la joue avant de reprendre. « Ne sois pas jaloux, moi je ne regarde que toi. »

Je recule un peu et continue de nager un peu, le laissant parler, je ne me retourne pas tout de suite. Voilà qu’il va choisir mes sous-vêtements maintenant, ça me fait rire tiens. Je secoue la tête, amusée.

« Et après tu dis que je suis pas possible. Laisse donc mes sous-vêtements tranquilles, et puis tu vas faire sensation si tu viens avec moi dans une boutique de lingerie tiens. »

J’imagine déjà la scène, rien que pour le maillot de bain, je voulais m’enfuir ou me cacher derrière un portique, lui il était là, à me montrer les maillots en parlant bien fort, le voyou, il le faisait exprès. Je souris en sentant ses lèvres contre ma joue et le laisse nager un peu plus loin. Je m’arrête et fais du surplace, le regardant de temps à autre. Bien que je sois un peu éloignée, je peux l’entendre blablater tout seul. Il est pas croyable. Je décide d’aller vers lui et me remet à nager, arrivée à sa hauteur, je m’arrête et lui ébouriffe doucement ses cheveux en souriant.

« Tu es très beau comme ça. » Je ris avant de reprendre. « Tu sais qu’on t’entendais parler tout seul de là-bas, qu’est-ce que tu disais de beau hein ? »

Je me mets à nager autour de lui, avant de retourner vers lui et de lui mordiller doucement le cou.

« Vengeance » soufflais-je à son oreille, avant de m’éloigner en souriant, me rapprochant un peu de la plage sans pour autant aller trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/Lily_Blues
Ram Kyung Jin
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Taekwondo & Natation + Chinois
Messages : 368

Dim 26 Aoû - 20:23

Serait-ce un challenge ? Un défi ? "Mon grand" ? Je suis l’homme le plus comblé de la Terre si, si ! C’est un appel à lui sauter dessus, à lui faire crier mon prénom et peut-être que je devrais m’arrêter là avant de me faire des films tout seul. Surtout que, rien que le fait de me dire que nos corps sont aussi près sans vraiment de tissus, je vous le jure, je me retiens de pas la coincer dans un coin sombre. Puis y a trop de personnes, je risque de faire fuir tout le monde avec mon éléphant ! Je ricane intérieurement et puis gonfle les joues quand elle m’interdit de péter le nez à tous ces garnements.

« De toute façon, ils sont trop laids pour que tu t’abîmes la rétine dessus ! »

Oui oui, je suis radieux et eux, ils sont laids. C’est tout ! N’irrite pas mon égo surdimensionné, tu sais que tu risques de me vexer hein ? Et en y pensant, elle a raison, si je la suis dans une boutique de lingerie, je risque vraiment de la gêner et d’attirer l’attention sur moi. Je rigole doucement. En même temps, qui penserait qu’un type aussi viril que moi choisisse des petites culottes en satin pour sa copine hein ? Mais, il y a une cause à tout ça et celle-ci est simple : Je. L’aime. Mais, je l’aime d’une façon…

Colossale. Même moi, je m’en rends compte encore, petit à petit, chaque jour, qu’elle hante mes jours, mes nuits et même quand je suis sous la douche ! Et surtout à l’instant présent où, j’ai la terrible envie de me l’approprier et de lui faire regretter de m’avoir ébouriffé les cheveux et me dire que je suis beau comme ça. En plus, elle ose demander ce que je racontais ? Sourire en coin, je lui lance un regard vicieux et la suit des yeux, laissant mes pensées trotter dans la tête et restant muet.

Quand au final, je me retrouve assaillit par une belle sirène et me voilà à faire une grimace quand elle m’attaque au cou. Pas que ça me déplaise hein… Non, au contraire, ça me plait un peu trop. Un frisson me parcourt le long de l’échine et je me mords la lèvre inférieure pour éviter d’émettre un bruit plus que gênant. C’est ça femme indigne, abandonne ton homme qui s’empêche de te faire l’amour dans la mer depuis toute à l’heure ! Si je t’attrape tu vas voir ! èoé

Je croise les bras et marchant pour la rejoindre sur la plage, je fronce les sourcils devant un trio de gars qui se permettent de la regarder et lui lancer une remarque. Pour sûr, qu’ils ont dû lui sortir un truc du type « Beau ptit cul » ou « Gros nibards », mon sang fait qu’un tour mais j’ai pas le droit de péter le nez de qui que ce soit, je devrais les castrer pour oser lui parler comme ça, je sais pas ce qu’ils ont dit, mais rien que le fait qu’ils ont lancés ses pupilles salasses sur elle ça me met hors de moi !

Je me mets à courir pour aller sur le sable et lui attrape la main, annonçant sur un ton sec et énervé :

« J’en ai marre de la plage, j’ai envie de marcher ! »

Je remets en place mes cheveux et serre ses doigts entre les mains, l’air froissé sur le visage. C’est limite si je ne vais pas jusqu’à notre bungalow en moins de 3 secondes tellement je suis agacé. Je sais ! Je sais ! Je ne devrais pas la surprotéger ou m’occuper de tout ce qu’il lui arrive mais, RAH ! Pourquoi a-t-il fallu qu’ils arrivent comme ça eux ? Je lui mets une serviette sur les épaules et l’a fait entrer avec moi dans la petite cabane de bois.

« Tant pis si on doit se changer ensemble mais j’ai pas envie de te laisser seule alors qu’y a des types qui t’abordent comme ça ! »

Je l’attrape par les bras et l’embrasse doucement, le goût salé de l’iode venant perler entre nos lèvres. Moi possessif, non au final, juste un peu ! J'ai un faible pour les bikinis ~

« Et me regarde pas en train de me changer ! Hein, tourne la tête vers le mur ! »

Je me mets dos à elle et me sèche vigoureusement… Puis instant fatidique, me voilà obligé d’enlever le bas. Je vérifie qu’elle ne zieute pas la petite perverse et souris gentiment, me couvrant sous ma serviette. C’est que je n’aimerai vraiment pas l’effrayer, je vous jure, je suis bien gaulé !

« Voilà tu peux te tourner, j'ai mis mon pantalon ! »

Mais pas mon tee-shirt niark niark niark ! Fin', ce ne sont pas mes beaux abdos qui vont te faire pâlir hein ? ~

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦Oh My Jia, I love you. Let's be together for ever and ever. And I'll be your husband, and you'll be my wife, and we'll have a lot of childs, and... I'm going to live with you... And I'll make sure to make you the happiest woman on earth ! ♦️ @Shiya



Votez pour le forum toutes les 2 heures s'il vous plait !


Dernière édition par Ram Kyung Jin le Mar 28 Aoû - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yang Jia
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Médecine et biologie & Psychologie
Messages : 71

Mar 28 Aoû - 0:54

Je ne sais pas si c'est ce que j'ai dit qui l'a marqué mais j'ai l'impression de l'avoir complètement émoustillé, le voilà qui me regarde d'une drôle de façon. Je le laisse râler dans son coin sur ces types à qui ils voudraient bien casser le nez et continue de nager un peu. J'ai beau ne pas aimer me montrer en maillot de bain devant autant de monde, j'adore la mer, le contact de l'eau et sur ce point-là, on s'est bien trouvé avec Kyung Jin. Le voilà qui continue à râler et à gonfler les joues, je m'approche doucement et lui poke les deux joues en souriant, avant de déposer un baiser sur l'une d'elles.

"Arrête donc de râler comme ça, on dirait un papi grognon. T'es pas si vieux."

Je lui tire la langue avant de m'amuser avec ses cheveux et de fuir avant qu'il ne décide de me punir pour ses viles paroles, surtout qu'il continue de me fixer avec son drôle d'air et son petit sourire en coin. Lui, il a des idées derrière la tête, le voyou, c'est que je commence à le connaitre depuis deux ans, hein. Je me retrouve à faire la planche un moment, laissant les vagues me guider, avec les récentes images de l'achat de mon maillot de bain en tête. Qu'est-ce que j'avais envie de me cacher ce jour-là, si jamais il compte quand même venir avec moi pour mes sous-vêtements, je le bâillonne et lui attache les mains, non mais.

Je me redresse et retourne vers lui pour me venger de sa petite attaque de toute à l'heure et m'amuse de sa réaction, je m'en vais un peu plus loin en souriant, retournant vers la plage. Je passe ma main dans mes cheveux, tentant de leur redonner une forme et tourne la tête vers mon copain qui continue de barboter dans l'eau, mais qui s'est quand même décider à me suivre. C'est une remarque pour le moins inattendue et un peu déplacé de trois types sur le bord qui me fait tourner la tête vers eux. Ok, je m'éloigne et je ne montre pas qu'ils viennent de me faire flipper. Je déteste les mecs comme ça et leurs regards me met hyper mal à l'aise. Si vous tenez à votre virilité les mecs, vous devriez arrêter de me regarder comme ça, mon copain ne va pas apprécier ça bien longtemps.

D'ailleurs le voilà qui m'a rejoint et qui m'attrape vivement la main pour m'emmener près de notre bungalow. Je vois très bien qu'il se retient de ne rien faire tout simplement parce que je le lui ai demandé tout à l'heure, pour peu, je retirerais mon interdiction. Je le regarde, moue sur les lèvres, me mettre une serviette sur les épaules et en profite pour m'enrouler dedans tiens, comme ça, autant cacher tout ça pendant que je l'attendrais dehors. Ah bah non, sans même avoir le temps de dire ouf, je me retrouve dans la petite cabane en bois avec lui. Je lève les yeux vers lui et lui sourit gentiment, passant mes doigts sur sa joue, tentant de l'apaiser un peu.

Mon sourire fond entre ses lèvres et je les garde contre les miennes un moment. Ça a beau faire deux ans, je suis toujours un peu fébrile quand il m'embrasse, j'suis sûre qu'il le fait exprès. Je lui tourne donc le dos en gonflant les joues, qui a dit que j'allais regarder ? Je suis pas aussi perverse que lui, non mais.

"Je te savais pas aussi pudique dis-moi. Tien, regarde je mets même mes mains sur mes yeux, je vois plus rien"

Je me retourne juste pour lui montrer, mais promis j'ai même pas regardé. Si, si puisque je vous le dis. Je lui souris d'une manière très enfantine avant de me retourner vers le mur de la cabane pour attendre patiemment qu'il ait fini de se changer. Je suis en train de penser que je vais devoir me changer aussi, première solution, le mettre dehors, deuxième solution, employer la même technique avec en prime lui mettre une serviette sur la tête, parce que je le connais hein. Ah je peux me retourner, ce que je fais. Ah ça aussi tu le fais exprès, avoue hein, pour que je craque, voyou. Eh ben pour la peine …

Je le regarde un moment, avant de m'approcher glissant mes bras autour de sa taille et penchant légèrement la tête pour l'embrasser, glissant l'une de mes mains au niveau de son cou, je frôle ses lèvres avec les miennes avant de … lui mettre la serviette sur la tête et de l'inciter grandement à se retourner.

"Haha, t'y as cru hein ? Non mais, allez hop, retourne toi aussi, je me change."

Oui j'avoue, je suis trop fière de moi. Et si jamais tu râle mon chéri, dis-toi que c'est ta faute, tu m'influence par moment, si, si. Je me retourne en souriant et le guette tout de même de temps à autre. Heureusement que j'ai pris la facilité en prenant une robe même si je n'aime pas vraiment ça, mais après hein, quand c'est ton homme qui te fait plus des trois quart de ta valise, faut surtout pas croire que tu vas trouver des pantalons et des pulls. Mais au moins, j'ai juste à me sécher rapidement et à enlever mon haut afin de passer ma robe, j'enlève le bas et finit de m'habiller. Je secoue mes cheveux et en profite pour lui remouiller un peu le dos.

"Je suis prête."

Grand sourire et j'attends patiemment qu'il veuille bien me libérer de notre bungalow. Qu'il ne s'inquiète pas, je ne vais pas le quitter d'une semelle une seule secondes, les trois types de tout à l'heure on suffit pour que je décide de rester cacher derrière mon copain. D'ailleurs, je lève la tête vers lui.

"Au fait, tu veux qu'on aille où finalement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/Lily_Blues
Ram Kyung Jin
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Taekwondo & Natation + Chinois
Messages : 368

Mar 28 Aoû - 19:13

Genre je râle tout le temps ! Mais ! Mais, elle mérite que je lui donne une fessée la sirène de mes nuits, ma muse et ma femme ! Certes, elle a le droit de se foutre de moi mais pas trop. Enfin bon, elle a dit que je ressemblais à un papy grognon. Pour tout avouer, je trouve ça assez marrant ! Dans tous les cas, ces vacances sont géniales ! Seul à seul, rien que tous les deux, à pouvoir se fricoter même dans l’hôtel HAAA ! Comment ça j’ai toujours les idées mal placées ? Et, ça fait 2 ans que je me retiens, j’ai bien le droit d’avoir le cerveau torturé ! Enfin, je devrais ptête un peu arrêter de ramener là-dessus, j’ai peur qu’elle complexe et qu’elle le fasse avec moi plus par… Sentiment d’obligation.

Moi je ne force personne et je sais faire preuve de patience. Alors qu’importe !

Néanmoins, la voir en bikini comme ça, me donne certes, une très belle image d’elle ! Et je ne suis pas la seule à apprécier. Ce qui m’embête un peu. Pire, ça m’énerve. Ca me fout en dehors ça, de voir le visage apeuré de ma petite amie, de savoir que son cœur balance, de savoir que ses lèvres sont froissées sous les paroles de ses pauvres gars ! Je grogne et bous intérieurement.

Réussissant ainsi donc à nous échapper, je me sens tout de suite rassurer en sentant sa main contre mes joues, son sourire contre le mien, j’ai l’impression que ma pression sanguine est tombée à zéro. J’aurais voulu lui faire un câlin mais dans un endroit aussi sombre et exigu, ça aurait été assez bizarre et puis, je préfère me réserver pour la fin de la journée.

« C’est plutôt que tu risques d’avoir peur face à mon corps d’Apollon mademoiselle ! »

Je fais le beau en lui montrant mes abdos et mes biceps et, content que ça marche, je montre mes dents comme un bon enfant. Et là, grrr, c’est une panthère qui s’approche, qui s’accroche à moi, qui me tend ses lèvres, je l’enlace à mon tour et là, ses pulpeuses sont à moi ! Enfin, j’aurais bien voulu. Bouder. C’est tout ce qu’il me reste à faire Jia, BOUDER ! Oui, oui, tu vas morfler ! Me retourne sous les ordres de ma princesse, je croise les bras et ricane intérieurement face à ma vengeance… Dont je n’en ai aucune idée de comment la prendre. C’est vrai ça, je ne pourrais pas lui en vouloir de jouer avec moi, au contraire, je trouve ça adorable ! Bon, je suis légèrement masochiste à ce que je vois…

Dommage que je ne vois pas à 360° sinon, j’aurais maté sans remords ! Je soupire et me retourne quand j’ai enfin le droit ! Haa, elle est belle aussi en robe. Et puis, ses jambes, ses jambes !

« Je veux t’emmener boire un cocktail et ensuite se balader autour du volcan ! Et si jamais tu veux, on peut tenter le petit chemin pour grimper dessus… Mais pas trop, ce n’est pas comme si tu avais les bonnes chaussures pour… Au pire, je te porterai ! »

Faisant tomber la serviette de ma tête, j’enfile un marcel moulant blanc contrastant avec mon jean bleu foncé et , mettant rapidement mes bottines noirs en cuir, j’ouvre notre antre, finissant d’empaqueter les derniers bibelots dans mon sac à dos et le met à mon dos, ravi d’avoir Jia à la main, habillée comme une reine ! Je ronronne même. Petites sandales, petite robe claires, cheveux aux vents et Soleil brillant, si si, c’est bien la plus belle.

« J’ai envie d’un smoothie à la framboise… Pas toi ?! »

Calmé depuis toute à l’heure, je nous refais gagner le béton et siffle gaiement une chanson stupide.

« Tu sais… J’aimerai bien te faire rencontre mes parents. Enfin, tu les as déjà vu en 2 ans mais… Genre officiellement, te présenter à eux, te faire participer à un dîner avec eux… Et pourquoi pas dormir à la maison ? C’est pas comme si t’avais jamais vu ma chambre ! J’aurais juste à la ranger avant que t’arrives… »

Je rigole doucement et rougis bêtement. Tu vas pas dire non à ton prince charmant hein ? Je nous emmène face à un vendeur de boisson ambulant et lui demande donc mon smoothie aux fruits rouges.

« Commande ce que tu veux, c’est moi qui offre ! »

J’allais pas laisser ma copine payer non plus ! O_O

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦Oh My Jia, I love you. Let's be together for ever and ever. And I'll be your husband, and you'll be my wife, and we'll have a lot of childs, and... I'm going to live with you... And I'll make sure to make you the happiest woman on earth ! ♦️ @Shiya



Votez pour le forum toutes les 2 heures s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yang Jia
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Médecine et biologie & Psychologie
Messages : 71

Dim 2 Sep - 22:57

Ça se voit peut-être pas au premier coup d’œil, mais Kyung Jin m’influence quand même pas mal, il n’est plus le seul à m’embêter, j’arrive aussi à le faire tourner en bourrique quand je suis d’humeur et j’ai quand même un tout petit plus confiance en moi depuis deux ans, pas énormément hein, mais un peu plus qu’avant. Je me faufile aussi beaucoup moins quand il me serre contre lui ou bien quand il m’embrasse en public, au début, j’étais tellement mal à l’aise que j’étais un peu tendue, mais avec lui ça n’a pas duré bien longtemps. Sinon je lui aurais déjà filé entre les doigts alors que nous étions dans l’eau et je ne serais pas allée de moi-même le torturer un peu en lui mordillant le cou ou en m’accrochant à lui. Il a tout de même l’air content que je m’affirme un peu plus, doucement mais surement, après tout, c’est lui qui me pousse depuis le début à avoir plus de confiance en moi. D’ailleurs le bikini c’est une première, j’espère qu’il en profite parce que ça va pas être tous les jours, j’espère au moins qu’en faisant ma valise, il n’a pas envoyé balader mes anciens maillots sinon je le mords… ouais mais le connaissant ça risque de lui plaire aussi, voyou va.

D’ailleurs je tente de le calmer, c’est qu’il n’a dû grandement apprécié ces trois types qui m’ont fait une remarque, je commence à le connaître maintenant et j’arrive à le calmer assez rapidement. Je lui souris gentiment alors que je me retourne pour le laisser se changer. Sa réplique me fait rire et je rétorque :

« Je te promets de ne pas m’enfuir en courant, et puis je t’ai déjà vu en maillot de bain, alors ne t’inquiète pas pour moi. »

Je décide de me venger un peu en l’appâtant un peu, me serrant contre lui et lui tendant mes lèvres avant de le couper dans son élan et de l’inciter à se retourner afin que je me change. Haha, j’aurais aimé voir sa tête, à coup sûr qu’il boude, avant de se mettre à méditer sur une façon de se venger. Je n’ai plus qu’à attendre que la sentence tombe d’un moment à un autre, à moins qu’il ne préfère patienter un peu et m’avoir par surprise. Une fois changée, je me retourne vers lui, l’autorisant à se retourner également. Je l’observe me mater sans vergogne, vas-y profite mon petit, c’est un jour spécial aujourd’hui. Je l’écoute alors qu’il finit de se changer, en profite pour me sécher un peu les cheveux avec une serviette et me recoiffe à la va-vite. Le soleil me les séchera avant même que je le remarque. J’hoche la tête pour acquiescer et enfile mes chaussures.

« Bonne idée, nager m’a donner soif et depuis qu’on est arrivé, j’ai bien envie d’aller le voir de plus près ce volcan. Mh, tu pourras pas me porter sur tout le chemin, et puis si tu me porte tu profiteras pas de la balade. »

Ou comment montrer en deux secondes et avec une excuse débile que j’ai peur d’être trop lourde pour lui. Je lui souris gentiment pour que l’excuse passe mieux et le suit, ma main dans la sienne alors que nous sortons du bungalow et c’est qu’il m’empêche de me cacher derrière lui en plus. Je le regarde et approuve d’un signe de tête, lui souriant. Mon sourire reste sur mes lèvres alors que je l’entends siffloter gaiement lorsque nous regagnons la rue, plus calme que tout à l’heure, mais toujours aussi un peu fou sur les bords que lorsqu’il pataugeait dans l’eau.

Sa demande me surprend légèrement et je relève la tête vers lui. C’est qu’il parle sérieux là, ça me fait tout drôle d’ailleurs, c’est vrai qu’en deux ans, ses parents et les miens nous ont déjà vu réciproquement, mais jamais dans un dîner « officiel ». Je resserre doucement sa main dans la mienne et lui sourit.

« Oui pourquoi pas, ça pourrait être bien, je suis d’accord. Il n’y aurait que tes parents ou tes frères seront là aussi ? »

Même s’il est très proche de ses frères, je ne les vois pas si souvent que ça. La seule chose dont je me souviens c’est que l’un à un caractère bien plus trempé que l’autre et peut-être même que Kyung Jin. Je suis quand même contente qu’il me l’ai proposé, les filles paniquent toujours pour savoir si leurs copains sont sérieux avec elles, moi je n’ai même pas besoin de me poser la question, il me le prouve un peu plus chaque jour. Tiens ça me fait penser que je ne lui ai pas répondu pour la question de dormir de chez lui ou pas. On a déjà dormi ensemble et il ne s’est jamais rien passé, tout simplement parce qu’il sait très bien que je ne suis pas prête et rien que le fait qu’il ne me force pas me fait l’aimer encore plus. J’ai vraiment trouvé le petit ami parfait à mes yeux, beaucoup trop bien pour moi.

« Oui pourquoi pas pour dormir aussi, on verra sur l’instant mh. »

J’évite de lui sortir une nouvelle excuse bidon pour ne pas lui dire que ça me stresse toujours un peu, même si accessoirement j’aime beaucoup dormir avec lui, je suis vraiment trop compliquée comme fille.

Nous arrivons devant un vendeur de boisson, je regarde ce qu’il propose alors qu’il commande son smoothie aux fruits rouges, je reste muette quelques secondes avant de me tourner vers le vendeur et de commander un smoothie aux fruits exotiques. Je me tourne vers mon copain le temps qu’il prépare nos commandes et lui dépose un baiser sur sa joue.

« Merci pour le smoothie, je goûterais dans le tien pour voir et si t’es sage, t’auras le droit de goûter un peu du mien »

Je lui souris avant de poser mon regard sur le volcan que l’on peut apercevoir d’ici, remarquant à quel point ça parait haut, je me tourne vers lui.

« Finalement je ne suis pas contre que tu me porte un peu, tu as vu comme c’est haut. La vue doit être sublime d’en haut. »

Heureusement que l’appareil photo est dans la sac, ça aurait été dommage de ne rien ramener comme souvenir d’en haut. Je me tourne vers le vendeur qui nous donne nos commandes et le remercie, attendant que Kyung Jin paie afin de glisser ma main de libre dans la sienne, entrelaçant nos doigts.

« On boit en marchant ou on va s’asseoir quelque part ? »

Je ne suis pas du tout fatiguée, la mer m’a revigorer, mais peut-être que lui le serait, même si j’en doute quand même un peu, il m’impressionnera toujours à être en forme constamment. Mon copain c’est le meilleur d’abord, il gère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/Lily_Blues
Ram Kyung Jin
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Taekwondo & Natation + Chinois
Messages : 368

Jeu 6 Sep - 12:47

Quelle innocente femme… Comme si moi en maillot et moi sans maillot s’était pareil… OH QUE NON ! Hihihi, mais bon, restons calme et ignorons son ignorance, un jour, un jour, elle ne pourra y échapper ! Par contre, faudrait que j’arrête de lui donner le mauvais exemple, la voilà en train de me chercher… Et moi, je n’aime pas quand on me cherche comme ça ! Je préfère bouder sous ma serviette plutôt que de la regarder tiens. Même si j’ai pas besoin de voir pour dire qu’elle est parfaite.

Bref, libération, on peut sortir et je l’attrape immédiatement, faudrait pas qu’elle s’enfuie ou qu’elle tente de ne pas faire face à ses responsabilités et oui, tu es ma copine et en tant que copine, tu as l’obligation de montrer à quel point tu m’aime èoé !

« Et dis pas que t’es grosse espèce d’imbécile ! » lui dis-je en souriant d’une façon coquine.

Marchant tranquillement, pleins de questions me trottinent en tête. Trop. Peut-être un peu trop parce que la voir surprise à ma demande me rend un peu mal à l’aise et je me demande si j’ai pas encore voulu aller trop vite et ça m’étonnerai pas vu comment je suis Speedy Gonzales… Je réfléchis un instant puis lui souris tendrement :

« Je pense qu’il n’y aura que mes parents ! Je suis jamais à la maison normalement mais si y en a un, ça sera sûrement Qyo ! Le bleu là ! »

Je rigole, c’est vrai que pour nous différencier, c’est pas facile parfois alors je préfère la prévenir en lui parlant de la couleur de nos cheveux ! Je tilt même pas à sa réponse pour dormir, de toute façon, je m’attends pas à un miracle, ça sera à moi de la mettre à l’aise l’instant venu ! Si j’en suis capable en fait. Je souris à son bisou et m’exclame :

« Y a intérêt que tu me laisses le droit de goûter tiens ! »

Je lui fais la moue et me tournant vers le volcan lorsqu’elle en parle, j’hoche la tête et puis arque un sourcil :

« Nan mais de toute façon, je t’aurais porté quoi que tu en dises… Et oui, on doit avoir une vue incroyable sur la ville, ça doit être génial ! Mais je te rassure hein, on ne va pas monter tout en haut ! »

J’attrape ma boisson en souriant et attrape la paille entre mes lèvres pour quasiment le vider de moitié en 2 minutes.

« Hein ? Euh… Je comptais marcher ! » m’exclamais-je la bouche encore pleine de smoothies.

Les joues gonflées tel un hamster, je me retourne vers le vendeur ambulant et regrette déjà de n’avoir pas pris un gobelet plus grand… Ben oui je mange pour 5 d’habitude alors comprenez que ce n’est pas facile pour moi les tailles standards ! J’hoche la tête et l’attrape par les hanches au final, me faisant ronronner presque de bonheur. J’aime sa silhouette, pourquoi elle voit rien cette aveugle ?!

J’avale ce que j’ai dans la bouche et puis point de ma main prise par la boisson le petit chemin qui grimpe, sécurisé tout de même par des remparts. Faudrait pas que quelqu’un tombe quand même.

« Tu me diras quand tu es fatiguée, je te porterai ! »

Nous lançant sur la piste, je lui tends la paille pour qu’elle goûte à mon smoothie :

« Tiens… »

Je lui souris tendrement et l’embrasse sur le front tandis qu’elle se met à boire.

« Je peux goûter le tien maintenant ? » fis-je en papillonnant des paupières.
Je suis un ange, t’as vu ?

« Au fait, je me disais. Pour rentrer de Jéju, quelqu’un vient te chercher à l’aéroport ou tu as besoin qu’on te raccompagne chez toi ? On pourra prendre les transports ensemble si tu veux… »

Je laisse mes doigts glisser sur sa robe, frictionnant doucement sa taille si voluptueuse et tendre. Han, j’ose même pas l’imaginer sans vêtement et à quoi je pense encore moi ? Jia a un corps parfait oui oui oui et tout le monde le sait !

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦Oh My Jia, I love you. Let's be together for ever and ever. And I'll be your husband, and you'll be my wife, and we'll have a lot of childs, and... I'm going to live with you... And I'll make sure to make you the happiest woman on earth ! ♦️ @Shiya



Votez pour le forum toutes les 2 heures s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yang Jia
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Médecine et biologie & Psychologie
Messages : 71

Dim 16 Sep - 22:29

Quand je dis qu’il me connait bien, il sait très bien que je me trouve plutôt grosse comparée à d’autres et que c’est pour ça que je ne mets pas souvent de robes et de jupes, mais à force de voir mes armoires se remplirent de vêtements tout plus féminins les uns que les autres, j’ai bien dû m’habituer à en mettre. C’est juste que généralement je ne me trouve pas jolie dedans, le contraire de ses pensées vu qu’il fait tout pour me mettre en avant le vil, alors que j’essaye de me cacher derrière lui tout en remontant la plage afin d’atteindre la rue.

Ma surprise apparente concernant son idée de me présenter officiellement à ses parents eut l’air de le mettre mal à l’aise, comme s’il regrettait de m’en avoir fait part. Je le rassure immédiatement en acquiesçant, c’était une bonne idée. Sa réponse à ma question de savoir si ses frères seront là me fait sourire. Le bleu. Franchement, il en a des adjectifs pour désigner ses frères, mais c’est vrai que la plupart n’arriverait même pas à les reconnaitre s’ils avaient tous la même couleur de cheveux. D’ailleurs quand on a commencé à sortir ensemble, je me suis toujours demandé si jamais ils se teignaient tous les trois de la même couleur, si jamais j’arriverais à différencier Kyung Jin … Normalement oui, enfin je pense. Il a pas intérêt à me faire le coup de « je change ma place avec un de mes frères pour voir si elle fait la différence » sinon je boude. Je souris à sa remarque.

« Et si jamais je me débat hein ? Tu auras beaucoup de mal à me porter. » Je lui tire la langue. « De toute façon je peux marcher ne t’inquiète pas. »

Je lui souris de nouveau avant de prendre mon smoothie que me tend le vendeur, je le remercie et regarde mon copain s’enfiler plus de la moitié de sa boisson en même pas deux minutes. Je me retiens d’éclater de rire en le voyant ressembler à un hamster et préfère goûter à ma boisson qui s’avère être délicieuse. Notre soudain rapprochement et ses mains sur mes hanches ont failli me faire avaler mon smoothie de travers mais je me reprends. Je le suis docilement sur le chemin qui mène au volcan et me met à marcher alors qu’il me tend son smoothie à moitié vide. Je le remercie en déposant un baiser sur sa joue et me met à boire. Et voilà mon chéri, tu n’aurais pas dû me le passer, il est tellement bon que j’ai pas envie de te le rendre. Ses lèvres contre mon front me firent sourire et j’hoche la tête en le regardant toujours la paille entre mes lèvres. Je lui tends mon smoothie en souriant.

« C’est bien parce que tu as été sage. »

Je continue à marcher contre lui et frissonne légèrement quand je sens ses doigts contre ma taille, la massant doucement. Je lève les yeux vers lui, à quoi il pense encore en me regardant comme ça ? Je réfléchis un instant à la question qu’il vient de me poser, je ne sais même pas si j’ai prévenu mes parents de ma date de retour. Enfin si, normalement oui, vu qu’ils se relaient le matin et le soir pour s’occuper de Qiao, je crois même que mes grands-parents paternels sont mobilisés à cause des emplois du temps de fous de mes parents. Donc pour résumer, normalement personne ne vient me chercher.

« Non, mes parents travailleront sans doute et mes grands-parents n’aiment pas vraiment conduire. On aura qu’à rentrer en transports ensemble oui, d’ailleurs tu sais si l’avion atterrit en journée ou en soirée ? Je n’aime pas vraiment prendre les transports la nuit … mais si tu es là ça devrait aller. »

Je lui souris et dépose de nouveau mes lèvres contre sa joue. C’est vrai que je n’ai jamais été vraiment rassuré dans les transports, j’évite par-dessous tout de les prendre toute seule, surtout quand il fait nuit. Mais de toute façon, dès que je suis avec Kyung Jin je me sens en sécurité, j’ai l’impression que rien ne peut m’arriver.

Je continue toujours de boire le smoothie de mon copain avant de relever la tête vers lui, sourire innocent aux lèvres.

« Si tu ne m’arrête pas, je vais le finir ton smoothie, d’ailleurs il faudra me le reprendre de force, il est trop bon. »

Mais ça ne m’empêchera pas de lui repiquer le mien si jamais il ne le finit pas. C’est qu’il est capable de manger comme 5, mais quand je m’y mets je peux faire pareil. Enfin pas comme 5, mais pas loin … comme 3 dirons-nous, si si c’est presque la même chose. Et puis zut, à qui j’essaye de me justifier moi ? Ça c’est la manie de Kyung Jin à faire la conversation pour deux, ça lui arrive dès fois, qui commence à m’atteindre, sauf que moi c’est dans ma tête. Je sais pas si c’est mieux.

« Oh dis, tu peux me passer l’appareil photo ? »

Je voudrais bien prendre des photos de la vue que nous avons, au fur et à mesure, et puis comme ça je serais en mesure de contrôler le nombre de photo qu’il y a de moi dedans ou qu’il risque de prendre, non mais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/Lily_Blues
Ram Kyung Jin
avatar
Age du personnage : 27
Matières : Taekwondo & Natation + Chinois
Messages : 368

Dim 30 Sep - 14:21

Je me mets à ricaner à sa façon dont elle parle de se débattre et puis… M’imagine Jia en train de gigoter dans mes bras pour descendre… Il n’y a qu’une façon de calmer ce genre de fille hystérique, un baiser langoureux, des mains baladeuses et un sourire pervers ! Elle fera moins la maligne niark niark ! Bon après, je comprends qu’elle préfère marcher…

Enfin marcher à côté de moi, c’est pas très recommandé non plus, je suis un abruti fini et j’aime me faire remarquer ! Egocentrique ? Non ! Je suis simplement fou ! Taré ! Et je le vis très bien ! Ma femme c’est la plus belle, je suis le plus beau, on fera les enfants les plus magnifiques et notre vie sera parfaite ! Ah, je m’y crois déjà ! J’avale de travers quand elle m’embrasse sur la joue et lui souris tendrement en retour parce que... On ne résiste pas à un bisou aussi tendre !

Mais comme j’ai été sage, j’ai le droit au smoothie de la mort qui tue ! Pas besoin de me le dire une fois, j’approche mes lèvres, chope la paille et la regarde en souriant et en attrapant doucement le gobelet, en profitant pour caresser sa main douce ! Roh quel vicieux je fais !

Je reste concentré sur ses paroles tout en vidant son smoothie sans m’en rendre compte… Puis cligne des yeux et réponds d’une voix rassurante :

« Je me disais, ils doivent en avoir du boulot tes parents au resto, s’ils ont besoin de main d’œuvre, tu peux leur dire que je suis dispo ! Et pour l’avion, j’en ai aucune idée mais je pense qu’on doit arriver dans la soirée… Mais je serai avec toi alors tu n’as pas à t’inquiéter. »

Je continue de boire la boisson de ma petite amie et observe le paysage en silence, profitant de l’air pur et de la végétation abondante, le bruit des vagues se faisant entendre grâce au vent. Ha, c’est un cadre parfait. Je zieute Jia puis, fronce les sourcils devant mon smoothie… Vérifie l’état du sien et me mets à rire embarrassé :

« Ben euh… Je pense que tu peux le garder parce que j’ai fini le tien ! »

Je pince mes lèvres et regarde ailleurs, parce que je suis « innocent »… Tout le monde le sait voyons ! Mon estomac est tout aussi incontrôlable que ma bêtise ! Mais bon, c’est ce qui fait mon charme.

« L’appareil ? Attends, je le sors du sac. »

Lâchant Jia pour retrouver l’objet, je me dépêche et lui tends fièrement, genre, l’Indiana Jones des sacs à dos c’est moi quoi ! Surveillant ce qu’elle fait, je vaque à mes occupations c’est-à-dire « Tourner mon cerveau en mode OFF et regarder le ciel comme un demeuré… » Le Silence… Kyung Jin, ça ne fait que 30 secondes que tu ne parles pas… Ca va aller. Allez, tu peux te retenir. Allez, tu peux vivre sans parler. Tu peux… Tu peux… Tu le peux !

« NAN ! »

Je m’arrête un instant et me grattant la tête, je gonfle les joues et puis évite les yeux de Jia.

« Euh… Je me demandais quoi te raconter en fait… Et je me suis dit que t’en avais peut-être marre de m’entendre parler pour rien dire… »

Tapotant mes indexes entre eux, je pars un peu en avant et gambade tel un enfant, à la recherche d’une poubelle pour jeter le gobelet vide. Quand tout à coup, mon téléphone sonne. Une musique j’adore énormément comme sonnerie, je me mets à remuer mon popotin, à fond dans la chanson et me rends compte qu’il faudrait peut-être que je décroche :

« Oh ! M’man ! De ? Oui oui on est à Jéju ! Je monte le long du volcan avec Jia… Oui on va bien ! Non… Non… »

Virant au rouge tomate, je mets ma main devant la bouche et chuchote :

« Maman parle pas de ça au téléphone là comme ça… Non… Mais non ! Oui ben zut… »

Raccrochant immédiatement, je m’approche de Jia, faisant partir le rose de mes joues et puis lui avoue gêné :

« Ma mère me prévenait que j’avais oublié un truc à la maison… »

Evitons de dire que c’est ma peluche fétiche. Ce serait pas très virile heum heum.

« Rien de grave hein ! C’est pas comme si t’étais resté à Busan hein ! »

Je la sers dans mes bras et puis lui rattrape la main :

« Bon, alors si on récapépète, je te ramène à la maison une fois rentré et après, on tentera d’organiser un petit repas officiel… Wouhou… Je me sens déjà tout stressé ! »

AH ! Jet d’intelligence, level up !

« Hey ma Jia, tu ne veux pas qu’on prenne une photo de nous deux ensemble ? Le paysage est trop beau pour qu’on rate l’occasion hein ? »

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

♦Oh My Jia, I love you. Let's be together for ever and ever. And I'll be your husband, and you'll be my wife, and we'll have a lot of childs, and... I'm going to live with you... And I'll make sure to make you the happiest woman on earth ! ♦️ @Shiya



Votez pour le forum toutes les 2 heures s'il vous plait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yang Jia
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Médecine et biologie & Psychologie
Messages : 71

Jeu 1 Nov - 1:57

Mais c’est qu’il avait l’air de bien se moquer de moi celui-là, il a pas honte ? Pour la peine je boude, une moue boudeuse se dessine d’ailleurs sur mes lèvres et je marmonne comme une petite vieille. Attitude que je ne garde pas bien longtemps, c’est qu’il a le chic pour me mettre de bonne humeur et pour me faire sourire, en plus de me rendre de plus en plus accroc à lui. Au début de notre relation, j’avais beaucoup de mal à rester près de lui quand il me tenait la main ou qu’il m’embrassait, cherchant à fuir tous ses contacts en public. Mais j’ai bien vite compris qu’il ne me laisserait pas faire ça pendant très longtemps. Et maintenant, je n’évite plus aucun contact, même s’il m’arrive de devenir aussi rouge comme une tomate parfois, je commence à assumer de sortir avec un homme aussi fou que lui. Certains se demandent comment je fais pour le supporter avec son caractère, je leur répondrais juste que je l’aime ! Et c’est tout.

Et puis il lui arrive d’être sage, si si. Justement je lui passe mon smoothie tout en prenant soin de garder le sien qui s’est avéré être délicieux. Il n’en reste quasiment plus, j’espère que je ne me ferais pas gronder. Je le regarde alors qu’il se remet à parler, oh qu’il est mignon de vouloir aider mes parents au restaurant. Haha, je le ferais bien travailler à la plonge jusqu’à pas d’heure rien que pour le voir sexy au possible avec un petit tablier et un t-shirt blanc moulé… Euh, on rembobine. C’est pas moi qui ai dit ça. Enfin si, mais je proteste, c’est Kyung Jin qui m’influence. Et puis zut, personne est dans ma tête de toute façon.

« Je leur dirais que s’ils veulent ils pourront compter sur une paire de bras en plus, je les aide déjà, mais il y a toujours besoin de personnes pour faire la plonge ou mettre le service en place. » Je lui souris gentiment. « Mes parents seront rassurés de te savoir avec moi quand je rentrerais. » Ils sont toujours très positifs quand il s’agit de mon petit ami de toute façon, je ne suis pas le genre de fille à craindre que son père sorte le fusil dès que son copain tente de poser ne serait-ce qu’un pied dans la chambre de sa petite amie.

Je jette un coup d’œil autour de nous, le paysage est vraiment magnifique, j’aimerais bien qu’on reste ici plus longtemps. Je reporte mon attention sur mon petit ami en lui rapportant ma gourmandise face à son délicieux smoothie et sourit quand il m’avoue qu’il a fini le mien. Han, le vil. Et c’est qu’il fait son air de « je n’ai rien fait du tout, c’est pas moi mais la plante verte là, à côté ». Je secoue la tête amusée et fini le sien pour la peine, avant de lui demander l’appareil photo. Je voudrais pouvoir montrer à mes parents le cadre idyllique dans lequel nous nous trouvons. Je le remercie et allume l’appareil photo pendant que Kyung Jin reste étonnement silencieux. Lui qui parle tout le temps, ça fait bizarre.

Alors que j’allais prendre une photo, le voilà qui me crie un « nan » qui a du résonner jusqu’en haut du volcan. Ça me fait bien sûr sursauter, j’en manque de faire tomber l’appareil, le rattrape de justesse et le regarde. Ses explications me font rire doucement, je ne me moque pas hein … enfin juste un peu. Je le trouve trop mignon. Je lui souris alors que je réinstalle correctement l’appareil photo entre mes mains.

« Tu sais bien que j’adore t’entendre parler, même pour ne rien dire, mais tu n’es pas obligé de te creuser la tête pour trouver un sujet de conversation. Ta présence me suffit amplement pour savoir que tu es avec moi. »

Je le regarde partir un peu plus loin afin de jeter son gobelet dans une poubelle un peu plus loin, j’ai posé le mien à mes pieds. Je prends quelques clichés du paysage avant de tourner le regard vers mon petit ami qui se met à danser au rythme de sa sonnerie de téléphone. Voilà pourquoi il met du temps à me répondre dès fois. Je souris et en profite pour prendre quelques photos de lui. Lui et sa manie de parler fort, j’entends d’ici que c’est sa maman qui est au bout du fil. Je ramasse mon gobelet et avance vers lui, je finis rapidement le smoothie avant de voir mon petit ami virer aussi rouge tomate que moi lorsqu’il me fait des compliments. Je l’entends chuchoter alors que je jette mon gobelet. Je ne cherche pas spécialement à écouter, mais m’amuse beaucoup de sa réaction. Il est mignon quand il est tout gêné et puis c’est pas souvent.

Je prends d’autres photos et le voit se rapprocher de moi, encore un peu rouge. Je lui souris tendrement et le prend en photo rapidement avant de lui faire un grand sourire innocent.

« T’es trop mignon quand t’es gêné. Qu’est-ce que tu as oublié pour que ta mère prenne la peine de te téléphoner pour te le rappeler et pour que tu deviennes aussi rouge qu’une tomate ? »

Je l’embête oui c’est vrai, mais c’est tellement rare que j’en profite un peu j’avoue. Je fais ensuite défiler les photos que j’ai prise depuis quelques minutes avant de lever les yeux sur lui.

« Je dois t’avouer quelque chose. » Je fais une petite pause dramatique rien que pour l’embêter. « Je t’ai mitraillé durant ces dernière minutes, je pourrais presque retapisser ma chambre avec toutes les photos que j’ai faite de toi. »

Je lui souris innocemment, passant la sangle de l’appareil photo autour de mon cou avant de me caler entre ses bras un moment. Je laisse ensuite ma main se loger dans la sienne et opine de la tête, moue sur les lèvres, avant de poser ma main de libre sur ma joue.

« Oh je me sens aussi stressée que toi je crois. Je suis sûre que je vais devenir toute rouge et bégayer. Mais oui, c’est ça. »

Je lui souris avant de le regarder quand il me propose de faire une photo tous les deux. J’avais presque réussi à échapper à l’objectif et le voilà qui me rappelle à lui. En plus, il me sort un super argument. Je ne peux donc lui refuser ça et lui tend l’appareil photo avant de me rapprocher de lui.

« Une, hein ? »

Je tente, je te tente, mais je sais très bien qu’il va en profiter. Et puis maintenant qu’il a l’appareil photo en main, je ne réponds plus de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://twitter.com/#!/Lily_Blues
♕Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Je vais faire grimper le mercure ! [Jia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangyo University :: Event: Hey come on! It's summertime! :: Destination Jeju~-