AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Faut qu'on parle! Ft Moon Jae Sun



 

Partagez | 

Faut qu'on parle! Ft Moon Jae Sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Park Mi Ran
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Commerce - Communication & autres emplois, hôtesse.
Messages : 297

Mer 8 Aoû - 13:30

Mi Ran & Jae Sun ♥
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une nouvelle journée débuta pour Mi Ran. La jeune demoiselle se réveilla en vitesse afin de ne pas perdre trop de temps et de ne pas bâcler sa préparation. Bien qu'elle ne prenait pas forcément énormément de temps pour se préparer. Elle décida de porter une petite jupe noire accompagnée d'un top simple blanc mais qui donnait un peu d'élégance à la demoiselle. Elle prit soin de choisir des chaussures à talons afin de paraitre plus grande. Faut dire, que de ce niveau la, elle n'avait pas la taille d'un top modèle. Pourtant elle avait le poids qui lui fallait. D'ailleurs elle essayait de prendre un peu de kilos depuis quelques jours mais elle n'y arrivait pas. Surement à cause du stress des cours ainsi que la fatigue causée par ses multiples emplois. Mais elle ne lâchait pas l'affaire et ne se démoralisait pas pour autant. De plus, à côté elle avait quand même des plaisirs de la vie. Elle allait souvent voir sa meilleure amie à son bar ou bien retrouver son petit ami. Quand ils étaient ensemble. Leur relation n'était pas vraiment dès plus calme! Loin de la même; Ils se séparaient souvent tous les deux, et c'était souvent à cause de la situation familiale de Mi Ran étant donné que le jeune homme qu'elle fréquentait était d'un tout autre milieu. Cependant, à chaque fois, peu importe les raisons de leur rupture, ils se remettaient ensemble. Mi Ran était naïve et pardonnait toujours à bras ouverts, heureuse de le retrouver. Ce jour-la elle avait ainsi prévu de lui rendre une petite visite dans sa chambre après les cours. Elle ne travaillait que plus tard dans la journée et n'avait pas grand chose à réviser pour le moment. Elle avait quartier libre d'une certaine manière.

Après s'être coiffée et mis un peu de mascara, elle sortit finalement de sa chambre, sac à la main. Elle se dirigea d'abord à la cafétéria dans le but d'avaler quelque chose pour tenir durant la matinée. Ce fut ensuite qu'elle prit la direction de la salle de son premier cours. Elle était très studieuse et pour elle, apprendre n'était pas toujours une corvée. Bien sur, il y avait des matières qu'elle appréciait moins que d'autre mais elle faisait de son mieux. Commençant par un cours qu'elle adorait, elle se montra de très bonne humeur, attentive et participa très souvent. C'était l'une des choses que ses professeurs appréciaient chez elle. Et cela était naturel venant d'elle. Elle savait que si elle voulait réussir, elle devait faire de son mieux!

Sortant de la salle de ce premier cours -qui avait duré un long moment étant une matière importante- Mi Ran marqua une courte pause, entendant des paroles intéressantes. Discrètement, elle se rapprocha des jeunes étudiantes qui bavardaient. Apparemment, une rumeur venait de naitre depuis quelques jours et cela concerné indirectement Mi Ran. Indirectement car celle-ci était liée à son petit ami : Moon Jae Sun. La rumeur disait qu'il entretiendrait une étrange relation avec sa prof de danse, plus qu'une relation d'élève à professeur. Entendant ça, Mi Ran eu immédiatement le cœur blessé et le doute en elle. Mais ne voulant rien montrer, elle continua son chemin dans l'espoir d'oublier ce qu'elle venait d'entendre, de se réveiller de ce mauvais rêve. Elle espérait vraiment avoir eu une absente et d'avoir imaginé tout ça mais malheureusement ce n'était pas du tout le cas. Elle entendit une seconde fois cette rumeur. Les gens n'avaient pas de cœur d'en parler si fort alors qu'ils devaient savoir qu'elle était plus ou moins proche du jeune homme. Selon les moments bien sûr. Lors des ruptures, elle l'évitait plus que tout.

Ce fut lorsqu'elle déjeuna dans la cantine de mangyo qu'elle se reprit. Elle commençait à s'énerver. Mais avant tout contre elle-même. Elle essayait de se voiler la face mais elle ne pouvait plus agir ainsi plus longtemps. L'infidélité, elle ne pouvait pas pardonner. C'était douloureux et c'était comme une trahison pour elle. Et la trahison venant des hommes, pour elle était quelque chose de très dure à supporter. Son père...
Durant ce repas, elle ne pu rien avaler. Elle se contenta d'un bout de pain et de deux gorgées d'eau. Elle n'avait pas faim du tout, ça lui avait coupé l’appétit. Elle n'allait pas prendre du poids aujourd'hui, c'était sûr !

A cause de cette histoire, elle fut incapable de se concentrer durant les cours suivants. Ce que les professeurs remarquèrent : elle était comme absente, perdue dans ses pensées. Ce qui était réellement le cas, elle n’arrêtait pas de se poser des questions. Elle avait beau l'aimer, elle ne pouvait pas s’empêcher de douter. Il était séduisant et avait beaucoup de succès alors elle n'était pas rassurée du tout. Plus les heures se rapprochaient de la fin des cours, plus la colère augmentait. Elle savait très bien que cette rumeur n'avait pas pu naitre par hasard, il y a avait du avoir quelque chose conduisant à ce que les étudiants émettent une telle rumeur. Quelque chose se tramait derrière son dos et elle ne pouvait pas rester là sans rien dire.

~-~

Ce fut un soulagement lorsque le dernier cours de Mi Ran se termina enfin. L'heure des explications avaient sonnées. Elle ne passa pas dans sa chambre pour poser ses affaires ou même se refaire une beauté et se maquillait, non c'était loin d'être de ses préoccupations. Sur le chemin de la chambre de Jae Sun, elle tenta de dissimuler sa colère mais elle avait l'air crispée et anxieuse à la place. Elle était vraiment énervée mais elle savait qu'elle devait un minimum se contenir pour ne pas attirer l'attention des autres. Heureusement que Jae Sun n'avait pas de colocataires. C'était un point très positif, même dans ce cas-la.

Arrivée devant la porte, Mi Ran respira profondément, se retenant ainsi d'entrer violemment sans signaler sa présence. Finalement, elle toqua à la porte, d'une manière assez rapide et brute. Au fond, si elle s'écoutait, elle aurait carrément défoncé la porte sans remords avant de gifler Jae Sun. Mais elle ne pouvait pas se permettre une chose pareille. Alors elle attendait patiemment que son "chéri" lui ouvre gentiment la porte. Elle tapa plusieurs fois, pressée de s'expliquer.

Lorsque la porte s'ouvrit finalement et qu’elle vit le visage du résident de la chambre, ses sourcils se froncèrent et ses yeux exprimaient totalement sa colère. « Moon Jae Sun! » S'exclama-t-elle avant d'entrer précipitamment dans sa chambre. Ce n'était pas son genre d'entrée habituellement. Elle ne l'avait pas appelé d'une voix douce & en l’appelant Oppa. C'était loin d'être le cas, au contraire, elle avait dit son nom en entier avec un ton des plus accusateurs. Elle se retourna alors afin de lui faire face. Il devait être surprit de la voir débarquer ainsi. Elle n’agissait pas souvent ainsi. Avec les garçons, elle se montrait souvent le plus calme possible mais la, elle ne pouvait pas se montrer trop calme ou bien elle aurait eu l'air trop passive. Ce n'est pas rien comme rumeur ! « Faut qu’on parle, c’est important ! » Une autre rupture à l’horizon ?

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Mer 8 Aoû - 18:25

Pour une fois dans la semaine, Jae Sun s'était réveillé à l'heure et surtout avec le sourire aux lèvres ! Si il avait eu des colocataires, ceux-ci se seraient certainement doutés de quelque chose et pour cause: il tirait toujours une tête de six pieds de long le matin. Impossible d'obtenir quoique ce soit de lui avant qu'il ne soit réveillé et surtout de pas trop mauvaise humeur, et ça, beaucoup de gens à Mangyo l'avaient compris à leur dépens...Pourtant et pour des raisons qui ne regardaient que lui, le brun se réjouissait de sa journée de cours et plus particulièrement de revoir plusieurs de ses "femmes" qu'il appréciait pour leur sympathie ! Quoique non, il n'en avait rien à faire de ça, tout ce qui l'intéressait chez elles était bien trop souvent dissimulé sous des vêtements inutiles. Rien que sur le campus, le nombre de ses conquêtes se comptait par dizaine et il ne préférait même pas compter les autres car il savait pertinemment que le résultat était trop élevé, surtout pour un homme censé être en couple. Oui, Jae Sun était un tombeur en plus d'être un pervers plus qu'apprécié par la gente féminine.

Un peu coincé devant la multitude de vêtements classés par ordre alphabétique de créateur et de marque dans son armoire, il mit quelques longues minutes à choisir une tenue plutôt légère. Celle-ci se composait d'un bête jeans et d'un t-shirt bleu en cachemir laissant entrevoir un peu de sa peau légèrement basanée grâce au soleil. Lui qui par définition faisait très attention à son apparence avait trouvé la tenue parfaite plus rapidement que prévu et s'élançait dans les couloirs pour aller se balader un peu en fumant sa première cigarette de la journée. Celle du matin était définitivement la meilleure et pour rien au monde il ne sauterait ce moment, quitte à louper le début de son cours de langues. A vrai dire, il n'avait pas non plus envie d'y aller, préférant à la place attendre qu'une de ses amies vienne lui rendre visite dans l'entrée de l'université. Attendant patiemment que la jeune femme décide enfin de pointer son nez, il ne lui fallu alors pas longtemps pour l'entraîner dans sa chambre pour s'amuser un peu en se foutant réellement de savoir si ce qu'il faisait était mal. Oui, Jae Sun aimait le sexe, ou plutôt adorait ça ! Hors de question de retenir ses pulsions lorsqu'il y en avait l'occasion et ce n'était pas les nombreuses filles qui étaient passées par ici qui allaient dire le contraire. Dans le cas présent, il avait passé la matinée au lit après avoir prévenu la direction qu'il ne se sentait pas très bien. En grand menteur qu'il était, l'asiatique trouvait toujours la bonne excuse lorsqu'il avait envie de ne pas aller en cours et ça l'arrangeait plutôt bien. Tout les hommes n'étaient pas capable d'être si persuasif, et ce don lui avait sauvé la mise une bonne dizaine de fois !


AmieBon Sunny, je vais rentrer, on se voit la semaine prochaine ?

La réponse à cette question aurait probablement du être positive mais pour des raisons qu'ils gardaient secrètes, il se contenta de lui répondre qu'il ne voulait plus qu'elle vienne chez lui avant de se prendre une gifle. Se retenant de la balancer par la fenêtre pour avoir osé abimer son beau visage, il se leva pour la mettre à la porte afin de pouvoir se reposer quelques heures pour son plus grand bonheur. Il fallait dire que Jae Sun ne dormait pas beaucoup, ce qui ne l'aidait pas à se concentrer lorsqu'il le fallait. Pour entretenir ce corps, il fallait recharger ses batteries le plus souvent possible et cet après-midi de "congé" lui tendait les bras trop chaleureusement pour refuser. Après avoir changé ses draps, il se coucha dans son lit pour se reposer le temps de quelques heures qui lui firent beaucoup de bien. Il finit tout de même par se réveiller en fin de journée pour ranger sa chambre et s'assurer qu'il ne ressemblait à rien. On ne savait jamais, des fois qu'une bombe se trompe de chambres...D'un pas las, il allait se regarder dans le miroir de sa salle de bain pour se recoiffer à la perfection et avaler un tic tac pour être sûr d'avoir bonne haleine. Bah ouai, personne n'était parfait, enfin oui lui si, mais il préférait prévenir que guérir. Après cette petite pause, il retira son t-shirt puis allait répondre à la porte tomber sur sa prof de danse prête à lui offrir plus que quelques cours de rattrapage. Pas de bol, ce n'était pas elle mais au point où il en était, ça lui faisait quand même plaisir de voir sa copine même si il se demandait parfois pourquoi il s'entêtait à rester avec elle. Oui, il tenait à elle et ça l'énervait au plus au point, lui qui se disait incapable d'apprécier quelqu'un. Sans faire tout de suite à l'intonation de sa voix, il arqua un sourcil en voyant son visage crispé par la colère. Comment ça parler ? Qu'avait-il fait encore ? Il se doutait forcément qu'elle avait une bonne raison d'être énervée et il était persuadé qu'il s'agissait d'une de ses nombreuses infidélités qu'elle voulait lui parler. Un sourire se dessina sur ses lèvres tandis qu'il continuait de la fixer avec insistance. "Vite, dis lui quelque chose, change de sujet espèce de sombre idiot !" pensa Jae Sun qui continuait pourtant de sourire. Une idée lui traversa alors l'esprit et presque sur un coup de tête il la plaqua contre le mur de sa chambre et laissa sa main glisser sur sa cuisse sans la quitter du regard.

Jae SunT'es tellement sexy quand t'es énervée ma belle ~

Menteur ! Ce n'était pas sa colère qui lui plaisait mais sa petite jupe qui lui faisait de l'oeil dès qu'il avait posé les yeux sur elle. Mon dieu...mais à quoi pensait-il encore ? Qu'était-il en train de faire ? Il espérait naïvement que sa technique pour changer de sujet allait fonctionner mais préparait tout de même un mensonge qui lui sauverait peut-être la mise si elle le repoussait. Enfin...il se préparait d'abord mentalement à ce qu'elle refuse qu'il la touche, car il détestait qu'on le repousse. Toujours collé à elle, Jae Sun posa ses lèvres sur son cou pour l'embrasser à plusieurs reprises. Elle sentait bon et sa peau avait un petit goût sucré que le brun aimait tout particulièrement. Au fond, il adorait être avec elle mais ne le lui dirait probablement jamais, pas par fierté, mais par peur de s'aventurer dans une relation plus "sérieuse". Même si il la savait naïve, il n'était pas sûr qu'elle lui était fidèle et rien que pour ça, il ne prendrait pas le risque de lui faire confiance. Elle devait s'en douter avec le temps...ou pas.

Jae SunHm...J'ai envie de toi, on fait l'amour avant ?

Et vas-y que j'en rajoute une couche...Son petit jeu n'avait pas beaucoup de débouchées. Soit elle se laissait faire, soit elle le giflait en l'informant qu'elle déteste qu'il fasse ça pour éviter le sujet...Qu'allait-elle donc faire ? Jae Sun commençait à sentir la pression monter et priait pour qu'elle oublie la chose qu'il l'avait rendu si remontée contre son copain.

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Mi Ran
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Commerce - Communication & autres emplois, hôtesse.
Messages : 297

Mer 8 Aoû - 20:43

Suite à certaines rumeurs concernant son petit ami, Mi Ran s'était dirigée dans la chambre de ce dernier afin de régler ses comptes et d’avoir des explications, si monsieur lui en donnait. Et pour le coup, il allait devoir faire de son mieux car l'infidélité, elle n'était pas du genre à accepter à bras ouverts. S'il voulait voir ailleurs, il n'avait qu'à la larguer en lui expliquant. Elle aurait mal c'est sûr, mais au moins elle ne se sentirait pas ainsi trahie. Elle avait toujours pensé que si quelqu'un tromper l'autre c'est que les sentiments qu'ils éprouvaient n’étaient peut-être pas assez forts.

Lors de sa journée, elle avait passé la plus grande partie de son temps à penser à cette fameuse rumeur qui doucement l'avait rongée. Elle devenait ainsi de plus en plus énervée et stressée à l'idée de découvrir une douloureuse vérité. En plus avec une prof ! La c'était encore pire ! Ce fut donc, en colère, qu'elle débarqua dans la chambre de Jae Sun. Elle l'avait à peine regarder avant de rentrer précipitamment, voulant se trouver loin des regards et de s'expliquer au plus vite. Elle se retrouva ainsi dans sa chambre dos à lui avant de finalement se retourner vers lui, le regardant droit dans les yeux, sérieuse. Elle lui précisa la raison de sa venue : il fallait qu'ils parlent de quelque chose d'important. Le jeune homme devait certainement comprendre qu'elle ne comptait pas parler du beau temps ou de choses de ce genre. Une dispute risquait plutôt de commencer. Ça se voyait sur les traits de son visage, tendu.

Mi Ran fut donc surprise de voir un sourire se dessinait sur le visage de Jae Sun. Elle avait du mal à comprendre certaines de ses réactions! La situation était-elle marrante pour lui ? Pourtant elle ne plaisantait pas du tout et n’aspirait pas à ça! Elle voulait parler, rien de plus pour le moment! Énervée de le voir agir ainsi, elle s’apprêta à l'engueuler mais vu fut coupée dans ses paroles. « Ça te fait sou- » Soudainement, elle venait de se faire plaquer contre le mur par le jeune homme. Elle fut tout d'abord surprise de ce geste inattendu,, presque violent. Surtout qu'en plus de ça, il en profita pour glisser sa main sur la cuisse de la demoiselle qui se remettait doucement de ses émotions. Elle avait le cœur qui battait extrêmement vite! Il faut dire qu'ils étaient vraiment proches et qu'en plus, le jeune homme ne portait aucun tee-shirt. Elle fixa quelques secondes le torse du jeune homme tout en se mordillant la lèvre inférieure ; Elle devait résister et ne pas se laisser avoir. Il était vraiment séduisant et avait beaucoup d'atouts physiquement qui plaisaient beaucoup à Mi Ran. « T'es tellement sexy quand t'es énervée ma belle » S'il n'avait pas commencé à l'embrasser dans le cou, une gifle serait déjà partit par réflexe. Il essayait de s'amuser et la situation l'énervait de plus en plus. En plus, elle savait très bien qu'il savait la mettre dans tous ces états très facilement. Elle faisait ainsi de son mieux pour ne pas se laisser tenter. Si elle n'avait pas entendu cette rumeur dans la matinée, elle l'aurait à cet instant, embrassée sans hésitation mais la c'était hors de question ! Alors elle faisait de son mieux sans pouvoir s'arrêter de rougir et d'avoir le cœur qui s'affolait. Ils étaient trop porches, c’était vraiment dur pour elle de se retenir.

« Hm...J'ai envie de toi, on fait l'amour avant ? »

La phrase se répéta plusieurs fois dans la tête de Mi Ran, comme un électrochoc qui la réveilla complétement, elle qui était toute émoustillée par ses baisers. Comment osait-il ? Comme si ça pouvait arranger son état d’esprit actuel. Encore plus en colère qu'à son entrée, elle poussa du mieux qu'elle pu le jeune homme et se dégagea de son emprise. Elle n'avait pas beaucoup de force mais la colère lui permit au moins de se libérer et de s'éloigner de lui pour être à une distance convenable. « Comment oses-tu agir ainsi ? Es-tu idiot ? » Elle n'avait qu'une envie, le gifler de toutes ses forces mais elle était bien trop énerver pour ça. Elle fit quelques pas, rapide, tout en soupirant. Elle voulait se calmer afin de parler plus au moins calmement. Elle ne voulait pas d'une dispute trop violente. Si seulement il s'était montré plus coopératif dès le début. « Je te dis qu'on doit parler et tout ce que tu trouves à me dire c’est que tu as envie de moi ? Tu penses vraiment que c'est de cette manière que je vais me calmer ? Je suis là pour parler ! Pas pour ... Ah! » Elle parlait encore trop vite et avait du mal à trouver ses mots. « Tu me déçois vraiment ! Ce que je ressens n'a pas d'importance ? Tu ne vois pas que j'ai besoin de parler ? S'il te plait Jae Sun, essaie de me comprendre ! » La colère et la peine se mélangeait en elle et une larme glissa le long de sa joue droite. D'un revers de main, elle se l'essuya avant de se poser sur le lit de Jae Sun, les coudes sur ses genoux et son visage dans ses mains. C'était la meilleure façon pour elle de se calmer. Respirer calmement dans le noir, comme si elle était seule et se vider l'esprit. Même si pour le coup ce n'était pas forcément simple à réaliser.

Une fois plus ou moins calmée, elle releva la tête vers son petit ami, le fixant durement. Elle ne pouvait pas rester là à ne rien dire sur la raison de sa soudaine colère. Elle avait besoin de l'entendre parler de ce sujet et de lui dire qu'elle se faisait des idées. Elle avait besoin d'entendre ça et qu'il soit convainquant car elle ne comptait pas rester avec des doutes. Cela pourraient la ronger et lui enlever toute confiance en sa relation. Relation déjà dure à entretenir. & qui ne s'améliorait pas au fil du temps malgré qu'ils se connaissent bien. « Je...j'ai entendu... » Elle soupira, avala sa salive et d'une voix calme continua : « J'ai entendu une rumeur à ton sujet Jae Sun. &.... j'ai besoin de t'en parler car ça me blesse énormément! » Allait-il se montrer sérieux et la rassurer ? Elle attendait de lui un bon comportement et qu'il se s'emporte pas. C'était d'une atmosphère rassurante dont elle avait besoin pour se sentir mieux. A la suite de son annonce, elle avait baisser les yeux, repensant aux mots qu'elle avait entendu et qui lui avait fait tant de mal au cœur. Ce n'était pas facile d'entendre ce genre de chose surtout à l'université où tout le monde pouvait entendre et le répéter à leur tour. C'est le principe d'une rumeur après tout : ça fait facilement le tour!

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Mer 8 Aoû - 23:55

S'il avait su que cette bonne journée allait se terminer par une énième dispute avec Mi Ran, l'étudiant en Art ne se serait jamais levé de son lit...Tant qu'à faire, il aurait dormi toute la journée et se serait ensuite pris une cuite pour ne pas pouvoir discuter avec elle, ne serait-ce qu'un peu. Oui, Jae Sun détestait vraiment qu'on l'emmerde à propos de tout et n'importe quoi, et cela même si il était clairement en tord dans l'histoire. Dans le cas présent, il devait encore s'agir de son manque d'attention à son égard, ou bien de ses nombreuses infidélités qu'il avait cependant essayé de lui cacher. Malgré tout, elle ne semblait pas vraiment heureuse de le voir aujourd'hui et sans savoir clairement la raison de sa venue, il avait un très mauvais pressentiment. L'avait-elle choper avec la brune de ce matin ou avec une de ses nombreuses autres maîtresses ? Jae Sun était dans le flou le plus total et pourtant il ne désirait pas savoir, par peur de ne pas trouver d'excuses valables cette fois ci encore. Si elle l'avait vu, il ne pourrait pas lui raconter de salades. Toute cette histoire lui donnait mal au crâne !

Cette journée qu'il avait passé sans se soucier de ce qui l'attendait, il l'avait passée en présence d'une dénommée Yu Ra qu'il avait rencontré dans une boîte de nuit une semaine auparavant. Sans qu'il n'ait eu besoin de lui demander, celle-ci lui avait proposé de son plein gré de venir lui faire passer du bon temps. Comment refuser une telle proposition venant de la part d'une belle femme ? Les raisons qui auraient du l'y contraindre n'étaient-elles décidément pas assez importantes pour lui ? Oui, mais le brun évitait d'y penser quand il acceptait ce genre de rendez-vous et prenait même le risque de l'amener dans sa chambre alors que sa copine pouvait débarquer d'un moment à l'autre à l'improviste...Heureusement pour lui, celle-ci avait décidé d'attendre la fin des cours pour venir lui rendre une petite visite, mais pas de courtoisie ! La colère pouvait aisément se lire sur son visage et sa façon de lui parler prouvait à quel point la dispute était proche. Figé de surprise, Jae Sun qui souriait pour cacher son embarras, l'avait coupé au plein milieu de sa phrase pour la coincer entre le mur et lui en s'amusant à balader sa main sur sa peau. Dans n'importe quel autre contexte, il savait que la jolie coréenne se serait laissé faire et ils auraient pris leur pied, mais la question n'était décidément pas là ! Continuant de jouer avec la brune, il finit par lui demander cash de coucher avec lui, sans réellement penser à la façon dont il l'avait posée...La gifle allait bientôt pointer son nez si il continuait à se comporter de la sorte et il le savait ! Pourtant, il fut surpris de se faire repousser par Mi Ran qu'il regarda avec une pointe de déception dans son regard. N'était-il pas assez séduisant en ce moment pour qu'elle craque en un claquement de doigts ? Apparemment non...Jae Sun soupira doucement tandis qu'il appuyait son dos contre le mur sans dériver ses yeux de la brune qui semblait lui en vouloir encore plus...

Mi RanComment oses-tu agir ainsi ? Es-tu idiot ?

Sa question le frappa directement et il ne put s'empêcher de froncer les sourcils. Lui, un idiot ? Il n'avait pas forcément penser à faire quelque chose de mal en voulant coucher avec sa copine. Après tout elle était pour ça non ? A quoi sert une copine à par pour le sexe ? Jae Sun ne pouvait pas envisager que celle-ci l'aime et donc qu'elle prenne mal sa réaction, si bien qu'il ne sut pas quoi répondre en entendant la suite de ses paroles. Ses questions avaient du mal à arriver à son cerveau et pourtant il voulait lui répondre, lui dire qu'elle se faisait des films...Mais elle avait raison et il avait tord, encore une fois. Sans pouvoir dire quoique ce soit, il restait là à la fixer, ne sachant pas comment réagir à sa réaction...Elle semblait triste, et la larme qui venait de couler sur sa joue semblait profondément toucher le brun qui se sentait soudainement con de jouer avec elle alors qu'il l'appréciait assez pour ne pas la laisser partir. Oui, il l'appréciait cette étudiante, et sûrement beaucoup trop pour qu'il puisse regarder sa tristesse sans être en un sens blessé lui aussi.

Mi RanJe...j'ai entendu...J'ai entendu une rumeur à ton sujet Jae Sun. &.... j'ai besoin de t'en parler car ça me blesse énormément !

Les yeux rivés sur sa petite amie, Jae Sun ne sut en premier lieu pas quoi répondre avant de glisser une cigarette entre ses lèvres pour fumer sans cesser de la fixer. De quelle rumeur parlait-elle ? Si c'était de celle qui disait qu'il entretenait une relation plus que professionnelle avec sa professeur, il aurait du mal à mentir. Cependant, il écrasa son mégot dans son cendrier et alla s'asseoir sur son lit, à côté d'elle pour lui prendre la main. Sans le montrer, ce contact lui faisait du bien...

Jae SunHm...Depuis quand tu crois les rumeurs toi ? Bien sûr que c'est faux, je les ai entendues aussi tu sais, et pourtant je n'ai pas l'air de m'en inquiéter plus que ça, non ? Comment est-ce que je pourrais entretenir ce genre de relation avec une prof voyons ? Tu sais bien que je ne suis pas comme ça, et puis elle est trop âgée pour ce genre de chose...

Jae Sun savait parfaitement trouver les mots lorsqu'il devait mentir à la brune et ça ne semblait pas le gêner plus ça...Pourtant, une part de lui continuait de s'insulter intérieurement d'avoir commis l'erreur de "l'apprécier" car il savait parfaitement que leur relation se ferait de plus en plus compliquée à supporter. Tout en tenant toujours sa main, il leva l'autre pour caresser sa joue avec douceur sans se rendre compte qu'il agissait ainsi pour la première fois.

Jae SunEcoute, je te demande pas de me garder, juste de me faire confiance...

Lui dire qu'il l'aimait ? Non, jamais...Il ne pouvait pas, c'était juste impossible pour lui de mentir à ce point même si au fond ce n'était pas un vrai mensonge. Il n'était pas amoureux, mais il allait le devenir si ils continuaient cette relation. Que devait-il faire pour lui prouver qu'il ne se foutait pas d'elle ? Il ne pouvait pas le faire, tout simplement car il jouait avec ses sentiments, aussi méchant que ce soit. Tout en continuant sur sa lancée, il embrassa le coin de ses lèvres avant de se lever pour continuer de nettoyer sa chambre. Encore une fois, il n'arrivait pas à être attentionné bien longtemps et en même temps elle ne pouvait pas lui en vouloir. Il n'avait pas l'habitude de faire ça...

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Mi Ran
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Commerce - Communication & autres emplois, hôtesse.
Messages : 297

Ven 10 Aoû - 15:10

Venue pour parler d'un problème avec son petit ami, Mi Ran avait été très déçue par le comportement de ce dernier qui semblait ne pas vouloir savoir de quoi elle voulait parler. Pourtant elle était très en colère et ça se sentait facilement. Mais non, il avait décidé d'agir autrement sans prendre en compte son état. Il l'avait plaqué contre le mur tout en la tentant. Il avait commencé par glisser sa main contre sa cuisse puis par embrasser son cou. Si la situation avait été différente, Mi Ran n'aurait pas agit ainsi, elle ne l'aurait pas rejeté en entendant qu'il voulait lui faire l'amour. Au contraire, elle se serait laissé faire. Après tout c'était son petit ami et il était très séduisant et savait comment s'y prendre avec elle. Elle ne résistait jamais bien longtemps sauf que là, elle n'était pas du tout d'humeur et il ne l'aidait pas du tout à se calmer. Elle était si énervée qu'elle ne prit même pas le temps de le gifler, non elle n'avait pas besoin de ça. Elle avait besoin de dire ce qu'elle avait sur le cœur, de parler. Le gifler ne pouvait que l'énerver, ce n'était pas une solution. A la place, elle en profita pour le traiter d'idiot ce qu'il ne sembla pas apprécier grandement. Ça devait le blesser dans sa fierté qu'elle lui parle de cette manière mais elle ne faisait pas attention à ses paroles. Cependant par la suite, il sembla oublier cette insulte, lorsqu'elle continua puis lui expliqua enfin la raison de sa venue : une rumeur. Une rumeur blessante.

Mi Ran, toujours assise sur le lit de Jae Sun essayait de calmer ses émotions qui s’entremêlaient. Elles étaient toutes mélangés : la colère, la déception, le doute, la tristesse, la peur. Tout cela lui faisait presque perdre la tête. Elle était fragile en amour, malgré qu'elle soit habituée à avoir mal, ce n'était ni la première ni la dernière qu'elle avait des problèmes! Pas seulement avec Jae Sun mais avec ses anciens petits amis ce fut la même chose. Elle était naïve et avait peur de découvrir la vérité, elle préférait se voiler la face. Elle avait besoin d'hommes à ces côtés, peut-être parce que son père avait fuit. Alors elle devait avoir ce besoin d'être entourée et aimée même si elle se trompait.

La jeune fille sentit tout à coup l'odeur d'une cigarette; elle leva le regard quelques secondes vers son ami mais croisant son regard, elle préféra baisser la tête de nouveau. Elle ne savait pas quoi penser et avait besoin de réponse mais elle avait du mal à parler car elle ne voulait pas avoir à repenser à ce qu'elle avait entendu.

Soudain, Mi Ran sentit Jae Sun s’asseoir près d'elle puis lui prendre la main. A ce contact, elle fut très surprise mais évita de le montrer, regardant simplement sa main dans celle de Jae Sun. Puis, il prit enfin la parole, comprenant de quelle rumeur il s'agissait. Il se montrait enfin sérieux en parlant du problème de lui-même sans tourner autour du pot ou essayant de l'éviter. Mi Ran écoutait sagement avec attention la moindre de ces paroles. Essayant de démêler le vrai du faux. « Hm...Depuis quand tu crois les rumeurs toi ? » Oui c'est vrai ? Depuis quand ? Peut-être depuis que sa relation avec lui était si compliquée et qu'elle savait qu'il était célèbre dans son genre. Quand les rumeurs était liée à elle, elle ne pouvait pas faire comme si de rien n'était, c'est pourquoi celle-ci l'avait marquée durant toute sa journée, l'inquiétant. Jae Sun, sans grand étonnement, lui répondit que cette rumeur était fausse et qu'il n'y avait aucun doute à avoir la dessus. Il donna un argument important comme quoi la prof était plus vieille que lui et ne devait donc pas être intéressée par ça. Ce qu'il disait rassuré Mi Ran mais quelque chose était toujours là à l’embêter et elle se devait de le dire, plutôt que de rester avec ça au fond du cœur, doutant de sa sincérité. Il semblait toujours sincère, c'est vrai mais elle avait besoin de demander. Cependant, elle fut stopper, lorsque la main du jeune homme caressa sa joue. C'était surement la première fois qu'il agissait ainsi. Mi Ran le regarda surprit de ce geste, sans savoir quoi dire. « Écoute, je te demande pas de me garder, juste de me faire confiance.. .» Toujours les yeux ronds, Mi Ran restait immobile sans savoir quoi faire, trop choquée par ce qu'il se passait mais aussi très ravie dans son fort intérieur. Son cœur recommençait à battre irrégulièrement à l'entente de ses mots. De plus, le beau brun s'approcha pour déposer un baiser au coin des lèvres de la jeune femme. C'était vraiment étonnant ce qu'il se passait et elle avait du mal à y croire, pensant rêver. Il se leva ensuite pour ranger sa chambre. Mi Ran resta ainsi quelques secondes à se remettre, à le regarder discrètement tout en réfléchissant. Pour la première fois il s'était montré vraiment attentionné et avait énormément rassuré la demoiselle. Pendant quelques minutes, elle avait oublié ses doutes et les raisons de sa venue tellement elle était perdue. Elle était heureuse et ne pu s’empêcher d'afficher un timide sourire tout en posant sa main là où était quelques secondes auparavant les lèvres de Jae Sun.

Sans réfléchir, Mi Ran se leva, rajustant sa jupe, et se dirigea calmement vers Jae Sun, avec un grand sourire. « Oppa....merci » Murmura-t-elle avant de se mettre sur la pointe des pieds pour l'embrasser timidement. La discussion sur cette rumeur aurait pu s’arrêter là et Mi Ran aurait pu être totalement rassurée si seulement elle n'avait pas repensé à quelque chose. S'éloignant légèrement de Jae Sun, elle se montra de nouveau sérieuse. Mais elle était beaucoup moins énervée qu'avant car elle se sentait rassurer et les gestes du jeune homme avait su la calmer. C'était la meilleure des techniques finalement. « Il y a encore quelque chose Oppa » Elle le regardait fixement, sans détourner les yeux, surement pour ne pas rater la moindre émotions sur le visage de l'étudiant. Elle lui expliqua finalement ce à quoi elle pensait depuis le début : « Je pense vraiment qu'une rumeur ne nait pas sans raison ! Alors.... Dis-moi...penses-tu que quelque chose en particulier ait pu créer ce genre de rumeur ? » Elle voulait vraiment savoir s'il y avait pu y avoir la moindre chose entre eux, même un regard. Elle était suspicieuse mais ne le montrait pas car elle ne voulait pas gâcher le moment qu'ils avaient précédemment partagé. « Sois sincère s'il te plait, j'ai besoin d'être complétement rassuré...tu comprends ? C'est important pour moi de savoir ça. » C'était vraiment le cas, si elle restait dans le toute plus longtemps, ça ne pouvait qu'être négatif dans leur relation. Elle pourrait ne plus avoir confiance. « Je...je veux te garder et te faire confiance! »

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Mar 14 Aoû - 10:45

Avoir une copine n'avait jamais été une priorité pour Jae Sun, mais pourtant, et depuis plusieurs mois déjà, il était officiellement le copain de Mi Ran. Enfin officiellement...aux yeux de la brune ! Car même si quelques personnes étaient au courant que c'était plus ou moins le cas, personne ne pensait qu'ils étaient réellement ensemble étant donné qu'ils se disputaient souvent ! Eux même ne pouvaient affirmé cette information. Etait-il réellement un couple ? Pour la jolie japonaise, certainement, mais pour le coréen tout semblait plus compliqué. Il appréciait tout simplement cette dernière au moment ou il s'est rendu compte que leur relation avait changé. D'abord conquête, Jae Sun avait contre toute attente décidé de la revoir à plusieurs reprises après leur première nuit passée ensemble et de fil en aiguille leur relation avait rapidement évolué. Sans le vouloir, l'étudiant était tout simplement en train de "l'apprécier" plus qu'il n'appréciait les femmes qu'il fréquentait alors que Mi Ran lui faisait clairement comprendre qu'elle était amoureuse de lui. Il le savait et pourtant continuait de lui dire qu'elle comptait pour lui et qu'il était fidèle alors qu'il continuait de la tromper le plus souvent possible. Si il faisait ça, ce n'était pas pour essayer de se faire larguer, ni même parce qu'il ne la désirait plus. Alors pourquoi le faisait-il ? Par peur tout simplement...Et l'idée de s'engager avec quelqu'un l'angoissait au plus haut point. Tout d'abord parce qu'il ne voulait pas perdre sa liberté, et ensuite parce qu'il ne voulait tout simplement pas tomber amoureux pour ensuite se faire larguer...

Appuyé contre le mur en face de son lit, il regardait en silence la jeune femme en se demandant pourquoi il avait fallu que ces abrutis d'étudiants fassent circuler une rumeur aussi stupide. Premièrement, il n'avait fait que chercher un peu sa professeur sans avoir aucun contact plus que professionnel avec elle et deuxièmement c'était souvent elle qui le draguait aussi ouvertement ! Dire qu'ils ne s'attiraient pas était une erreur, mais dire qu'il était prêt à se faire larguer pour ne pas avoir à mentir était une chose encore plus stupide. Sans s'en apercevoir, il ressentait plus qu'une simple attirance à son égard et c'était sans doute le problème...

Sans se retenir, il sortait une cigarette pour se détendre légèrement sans cesser de la fixer. Même triste, elle était jolie et peu de filles pouvaient rivaliser avec elle, raison pour laquelle j'étais très jaloux. Même si il n'était pas un exemple de fidélité, Jae Sun ne préférait pas prendre le risque de retrouver un autre homme en sa compagnie...Le coréen était très égoiste, mais au fond...qui ne l'était pas à leur époque ? Après avoir éteint la cigarette, il alla s'asseoir à côté de la brune pour tenter de la rassurer, ce qui semblait contre tout attente fonctionner plus facilement qu'il ne l'avait imaginé ! Pour ne pas s'éterniser non plus, il se levait donc pour aller ranger sa chambre, ou plutôt ranger les choses qu'il avait déjà rangées avant...

Lorsque la jolie brune se leva pour venir l'embrasser, Jae Sun ne put s'empêcher de sourire de satisfaction en pensant qu'il avait réussi à l'avoir encore une fois. Presque fier de son exploit, il ne vit pas tout de suite que celle-ci n'avait pas fini avec ses questions. D'abord content, il fronça les sourcils en l'écoutant une nouvelle fois. Comment ça autre chose ? Ne le croyait-elle plus ? Le grand brun commençait à se demander ce qu'il avait encore fait de mal cette fois et n'eut que pour explication une autre question. Tout d'un coup mal à l'aise, Jae Sun ne sut quoi répondre. Bien sûr que quelque chose avait créé la rumeur et il s'agissait bien de son passe temps à séduire sa professeur ! Sur le coup, il n'avait pas vu la question venir et par conséquent n'avait pas le temps de réfléchir à quelque chose de censé et surtout d'intelligent...

Jae SunHm...C'est une cougar cette femme, elle drague tout les garçons de la classe d'habitude mais là c'est tombé sur moi ! Mais j'y suis pour rien, j'aime pas les vieilles !

Jae Sun avait de plus en plus de mal à cacher son embarras et sans s'en rendre compte il commençait à s'énerver alors qu'il fallait au contraire rester calme pour ne pas qu'elle se fasse des idées. Mais quand même...en y repensant sa réponse était tout à fait stupide ! Il l'avait dit d'une telle manière qu'il espérait sincèrement qu'elle ne ferait pas le rapprochement entre la vérité et ses mensonges.

Jae SunEnfin je...Ce sont des gens qui m'aiment pas qui ont fait circulé la rumeur...tous des abrutis. Crois moi quand je te dis qu'ils mentent.

Sans qu'elle ne le remarque, le brun était en train de reprendre gentiment conscience de la situation et affichait soudainement une expression plus détendue. Oui, il fallait qu'il ait l'air de se croire lui même avant de faire croire ça aux autres. Un menteur ? Oh oui, et un bon qui plus est ! Pourtant, et sans réellement savoir pourquoi, il avait mal réagit à sa question...Pourquoi ? Il soupçonnait de s'être trop attaché à elle pour accepter de se faire larguer. Car oui, personne n'avait le droit de le quitter, par fierté bien sûr ! Toutes les filles avec qui il était sorti, il les avait mises à la porte bien avant qu'elles ne le fassent, histoire de ne pas passer pour un looser.

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Mi Ran
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Commerce - Communication & autres emplois, hôtesse.
Messages : 297

Sam 25 Aoû - 10:09

Durant cette journée, les plans de Mi Ran avait soudainement changé à l'entente d'une rumeur sur son charmant petit ami. Elle avait auparavant prévue de lui faire la surprise de le rejoindre dans sa chambre pour passer un moment en sa compagne dans la bonne humeur mais finalement elle avait décidé d'agir autrement. Oui elle comptait toujours le rejoindre la-bas mais ce qu'elle prévoyait d'y faire était tout autre. Elle voulait des explications à ces fameux dires se promenant dans les couloirs de l'université. Ce qui était chose normale. Elle était plutôt gentille et assez naïve mais pour autant, elle avait son propre caractère qui faisait qu'elle n'était pas aussi fragile qu'elle aurait pu l'être. Bon, dans les relations amoureuses, dans ses relations avec les hommes tout simplement, elle souffrait souvent mais, sinon elle était forte. Après tout, elle devait supporté l'absence de son père, aider sa mère financièrement en travaillant tout en étudiant. Une autre personne aurait pu fléchir et ne pas tenir ce rythme mais pourtant elle y parvenait toujours. Elle était persuadée que ses efforts allaient bientôt payer et qu'un jour elle serait heureuse en ayant réaliser ses rêves. Pour ça, elle devait tenir même si c'était difficile pour elle. Rien que le fait de travailler en tant qu'hôtesse la faisait souffrir mais pourtant elle n’arrêtait pas et le gardait pour elle, malgré tout. Même Jae Sun n'était pas au courant. Elle ne se voyait surtout pas le dire à son petit ami, surtout pas. Elle ne pouvait savoir comment il allait réagir surtout que son problème d'argent était un problème dans leur relation. Alors elle gardait ça pour elle. Seules rares étaient les personnes à le savoir. Et elle espérait que ça reste ainsi et que personne ne se rende à son club ou même ne passe devant et y découvre sa jolie photo sur la vitrine. C'était très embarrassant pour elle et ça stressait beaucoup de savoir qu'un étudiant pouvait la remarquer et répandre le nouvelle en cours. Elle en avait déjà fait des cauchemars !

Concernant sa dispute avec Jae Sun, celle-ci prit une autre tournure lorsqu'il décida d'être sérieux et à aborder le sujet. Lui qui quelques minutes auparavant l'avait plaquée contre le mur pour éviter le sujet, se montrait attentionné. Mi Ran était d'ailleurs surprise des gestes de son petit-ami. C'était la première fois qu'il se montrait ainsi et elle était complètement déstabilisée, ne sachant pas comment réagir. Tous ces doutes s'étaient envolés à la seconde où la main de Jae Sun s'était posée sur sa joue. Elle avait l'impression de se revoir à leur rencontre, comme s'il s'agissait de leur premier contact physique. Ce qui n'était pas le cas, loin de la mais pourtant elle ressentait cet étrange sentiment. Pour dire que c'était spécial venant de lui.

Heureuse de cet instant, elle ne pu s’empêcher d'embrasser Jae Sun après que celui-ci se soit levé. Elle était ravie et ce doux baiser l'avait presque rendue intimidé comme aux premiers jours... Presque car elle s'était rappelée de quelque chose d'important. Une chose qu'elle se devait de demander pour y voir plus clair et pour complétement oublier cette histoire. Et pour ne pas se sentir aussi bouleversée en l'entendant de nouveau dans les couloirs. Car elle savait que cette rumeur n'allait pas disparaitre seulement parce que Jae Sun s'était expliqué. Il ne fallait pas rêver, ça ne marchait pas ainsi.

Se reculant pour mieux l'observer, Mi Ran lui fit par de ses derniers doutes, et attendait la réaction de Jae Sun, attentive. Elle ne voulait pas gâcher leur histoire mais elle ne pouvait laissé ça de côté. Déjà que leur relation était loin d'être facile. Les autres personnes ne devait même pas s'y retrouver vu leur nombre de ruptures et réconciliations, même le couple avait parfois du mal. « Hm...C'est une cougar cette femme, elle drague tout les garçons de la classe d'habitude mais là c'est tombé sur moi ! Mais j'y suis pour rien, j'aime pas les vieilles! » Mi Ran était surpris du ton du jeune et ne comprenait pas pourquoi il était ainsi. Etait-il en colère d'aborder ce sujet, ou bien qu'elle insiste autant ? Ou une autre raison ? Cette fois-ci il ne parvenait pas vraiment à la rassurer, au contraire. Elle baissa le regard, réfléchissant. Elle se mordillait la lèvre inférieure par nervosité. Tout allait de travers maintenant. Cependant, elle fut rassurer de l'entendre reprendre la parole, d'un ton beaucoup plus calme et ainsi beaucoup plus rassurant. Il avait ce don sur elle qui l'a faisait toujours se tromper à don sujet. Il était un très bon menteur ce qui était assez effrayant. Le jour où Mi Ran comprendra ce qu'il en était risquera d'être un jour très dur pour la demoiselle. Cependant ce jour n'était visiblement pas encore arrivé puisqu'elle reprenait doucement confiance en lui, bêtement. Au fond, elle ne voulait tout simplement de pas vivre une énième dispute ou même rupture, elle voulait vraiment lui faire confiance et que tout se passe bien. Au moins quelques temps de répit sans le moindre souci à l'horizon! « Tu crois.... ? Alors ce serait les autres qui auraient inventé ça ? » Cela ne sonnait pas vraiment comme une question à l'adresse de Jae Sun mais plus comme si elle réfléchissait à voix haute pour elle-même. Elle avait besoin de se poser des questions pour y voir plus clair. « Cette femme est-elle vraiment ainsi ? Tout à l'heure tu as dis le contraire il me semble.... » Elle marqua une pause le regardant fixement puis continua. « Si jamais elle est vraiment ce genre de femme, s'il te plait fais attention ou bien fais la arrêter d'agir ainsi...C'est difficile pour moi. Je pense qu'à présent le fait de te savoir en cours avec elle risque de me rendre folle. » Elle ria légèrement par nervosité. « Je.... Je n'aime vraiment pas entendre ce genre de chose... Toi, tu aimerais entendre ça à mon sujet ? » Elle n’était pas le genre de fille infidèle mais les rumeurs naissaient parfois d'un quiproquo. Elle ne le savait que trop bien, au lycée il y avait eu beaucoup de rumeur à son sujet pour diverses raisons, parfois complètement tirée de leur contexte. Elle savait très bien que les rumeurs pouvaient être fausses mais elle n'avait pu laisser ça passer tranquillement. « Je sais très bien que tu es charmant et qu'il y a des personnes autour de toi qui ne te porte pas dans leur cœur mais s'il te plait, fais attention à ce que tu fais. Les rumeurs arrivent si facilement ! ... J'ai envie de te faire confiance crois-moi. Mais pour ça il faut que tout soit clair pour moi ! »

Elle se posa de nouveau sur le lit, l'esprit tout de même plus tranquille. Elle était venue de mauvaise humeur et avait été persuadée que ça finirait par une dispute. Mais finalement le ton avait été plutôt calme. C'était une ambiance plus propice pour que Mi Ran croit les mensonges de l'étudiant. Assise, elle ne cessait de le regarder avec attention. Elle se mit, sans le vouloir, à le regarder de haut en bas avec un léger sourire malgré elle. Elle pouvait très bien comprendre la présence des rumeurs à son sujet car il était populaire, et elle savait mieux que quiconque pourquoi. Rien que son physique l’expliquait et attirait ainsi le regard des jeunes femmes ! Elle était d'ailleurs souvent jalouse mais que pouvait-elle faire ? Elle n'allait pas lui demander de s’enlaidir ! Et puis elle était fière d'avoir un petit copain populaire. « Franchement je me demande ce que les filles te trouvent de si extraordinaire, tu es plutôt quelconque! » Le taquina-t-elle avec un grand sourire. Elle n'avait pu s’empêcher de lui parler ainsi, lassée de la discussion. Elle n'aimait pas se disputer ou ne pas avoir confiance alors elle voulait au plus vite oublier ce qu'il venait de se passer et continuer sur une note plus joyeuse. Il n'avait plus qu'à lui faire disparaitre tous ses doutes et lui donner confiance à nouveau. Elle n'attendait que ça, qu'il trouve les bons mots pour l'aider. Même si c'était des mensonges car après tout elle ne le savait pas.

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Sam 25 Aoû - 17:30

Cette journée qui avait pourtant si bien débuté était gentiment en train de tourner au drame et cela pour plusieurs raisons. Premièrement, Mi Ran s'était pointée dans sa chambre à la fin des cours en étant remontée contre lui, et deuxièmement car la dispute n'était pas loin d'éclater. Mais contre toute attente, la discussion était tournée vers une simple rumeur et Jae Sun qui d'habitude avait de la facilité à cacher ses émotions avait clairement du mal à garder son calme devant les inquiétudes de sa petite amie. Oui il était en tord, encore une fois, et pourtant il ne voulait toujours pas se résigner à lui dire la vérité, à savoir qu'il était clairement infidèle. Cependant, il ne voulait pas se faire larguer et pour une raison très simple : il tenait à elle. Aussi surprenant que cela puisse paraître, pour une fois il appréciait une des filles qu'il fréquentait et il ne voulait pas la perdre. Au fond, il n'était rien de plus qu'un égoiste.

Mi RanTu crois.... ? Alors ce serait les autres qui auraient inventé ça ?

Jae Sun posait ses yeux sur la brune et serrait les poings en se sentant gentiment couler. Il ne savait pas quoi dire, pas quoi inventer pour qu'elle arrête de poser des questions pareilles. Il désirait juste revenir en arrière et éviter que cette rumeur ne ruine son couple, même si ça le surprenait qu'elle soit encore avec lui depuis le temps. Très hésitant, il essayait de réfléchir le plus rapidement possible à une réponse qui ne la rendrait pas plus indiscrète encore. Quelque peu perdu, il finit par essayer d'articuler une explication très peu crédible. "Mais je...oui. Tu sais bien qu'on me déteste aussi facilement qu'on m'apprécie Mi Ran ! Des rumeurs à mon sujet, il y en a tout le temps. Aujourd'hui c'est le prof de danse, demain ce sera certainement une infirmière, ou alors la prof de français ? Ces gens aiment me voir couler, c'est leur passe temps favori et j'y peux rien", dit-il en soufflant légèrement. Au fond il ne mentait pas tant que ça, car il lui était souvent arrivé que les gens balancent n'importe quoi sur lui uniquement par jalousie. Il était riche, beau, intelligent et très doué dans les domaines qu'il exerçait, ce qui avait de quoi énerver un petit paquet d'étudiants. Les mains moites et la voix légèrement tremblante, il fixait à présent le sol sans réellement savoir pourquoi. Il continuait ensuite de l'écouter avec attention et sentait définitivement qu'il était en mauvaise position actuellement. Oui, il avait menti sur toute la ligne alors difficile de s'exprimer lorsqu'il s'emmêlait les pinceaux.

Jae SunToute à l'heure je ne voulais pas parler de ça, alors j'ai fait court en te disant qu'il ne s'était rien passé parce que c'est le cas ! Oui elle m'allume clairement depuis quelques temps mais je ne réponds pas à ses avances parce qu'elle ne m'intéresse pas. Elle est jolie, certes, mais jamais je ne prendrais le risque de coucher avec une prof alors que je t'ai toi. Ne t'inquiète pas pour ces rumeurs, il va falloir t'y faire parce qu'il risque d'y en avoir pendant toute cette année, et celles à venir.

Le coréen marquait une courte pause pour relever les yeux et la fixer sans sourciller. "Ce qui est sûr c'est que je n'arrêterais pas d'aller à ces cours parce que j'en ai besoin pour m'améliorer. Il ne se passera jamais rien alors tu n'as pas de soucis à te faire. Pour ce qui est des rumeurs, je n'y fais pas attention et puis je ne crois que ce que je vois alors si j'entendais des choses à ton sujet je m'en fouterais royalement."

Sa réponse laissait à désirer mais sur le moment il ne savait pas comment faire mieux. Mentir encore et encore, tel était son plan. Car si un jour il entendait une rumeur à son sujet, il deviendrait probablement fou avant d'aller rendre visite à l'homme dont parlait les rumeurs. Oui, Jae Sun était possessif et un brin violent lorsqu'on touchait à ce qui lui appartenait et heureusement pour elle, Mi Ran ne l'avait pas encore trompé pour l'instant. Concentré par les nouveaux propos de la brune, il continuait de l'écouter en silence tandis qu'il la sentait hésiter à son sujet.

Jae SunJe suis clair avec toi Mi Ran, je te le promets...

Encore un mensonge...pourtant il ne pouvait aisément pas lui répondre qu'elle avait raison de ne pas le croire à 100% parce qu'il la trompait tout le temps. Non seulement elle devait craindre les femmes, mais aussi les hommes et avec moi, c'était tout au rien. Il la regardait alors s'asseoir sur son lit avant de le détailler en silence sans qu'il ne comprenne pourquoi. Le croyait-elle maintenant ou essayait-elle de le déstabiliser ? Le brun n'en savait rien et pour être sûr de ne pas s'enfoncer encore plus, il se contenta de sourire légèrement en entendant sa remarque. Lui, un homme quelconque ? Il savait qu'elle disait ça pour le taquiner et heureusement..."Moi aussi je me pose souvent cette question. Faut croire que j'ai de la chance qu'une jolie fille comme toi se soit intéressée à un homme quelconque comme moi." Affichant un sourire au coin des lèvres, je m'excusais alors pour aller rapidement m'enfermer dans les toilettes avant d'envoyer un sms à un "ami" pour qu'il fasse courir une rumeur concernant la prof et un autre élève pour se faire innocenter rapidement. Il sortit alors de la pièce pour la rejoindre une fois fait avant de poser son téléphone sur la table de nuit.

Jae SunHm, je vais m'acheter des cigarettes et je reviens, d'accord ?

Sans prendre la peine d'attendre une réponse, il sortait rapidement de la chambre pour se rendre dans l'épicerie du coin pour acheter de quoi tenir une bonne semaine avant de fouiller ses poches à la recherche de son téléphone. Ou était il encore ? Il se rappela alors qu'il l'avait laissé dans sa chambre et sans faire le rapprochement entre celui-ci et Mi Ran, il alla tranquillement fumer une cigarette devant l'entrée de l'université. Et si celle-ci décidait de fouiller son téléphone pendant son absence ? Cette simple idée lui traversa l'esprit sans savoir pourquoi et Jae Sun écrasait alors sa cigarette pour regagner sa chambre avant de la fixer.

Jae SunJe suis de retour...

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Mi Ran
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Commerce - Communication & autres emplois, hôtesse.
Messages : 297

Sam 1 Sep - 17:20

Face à face, Mi Ran observait Jae Sun avec attention, encore remplie de doute quand à la rumeur qui se propageait doucement au sein de l'université. Ce n'était pas la première fois qu'elle entendait des rumeurs mais celle-ci avait su la mettre dans tous ses états à cause du stress à l'idée que tout soit réelle. Elle avait été très vite dans le doute et n'avait pas pu s’empêcher d'en parler directement au concerné, énervée. Bizarrement la situation avait rapidement changé de registre lorsque le jeune homme s'était montré étrangement doux et attentionné envers elle. Elle avait été dès plus surprise de ce soudain comportement et en avait été des plus abasourdie, restant perdue pendant de bonnes secondes. Elle avait même finit par l'embrasser, comme si tout se terminait bien et que tout était oublié. Mais finalement, elle s'était vite reprise et elle était redevenue sérieuse dans le but de ne rien laisser passer. Ce fut pourquoi elle était de nouveau concentré sur la conversation et s'était éloignée de son petit ami pour lui faire face et observé le moindre de ses mouvements. Malheureusement pour elle, elle n'était pas très doué pour comprendre la signification des gestes. Quoiqu'elle faisait de la communication et apprenait ce genre de chose mais...il s'agissait de Jae Sun et la, elle n'était pas au top de sa concentration et pouvait se tromper facilement à cause de ses sentiments. Autant dire que les relations amoureuses n'étaient pas son fort, au contraire. Il n'y avait qu'à voir leur relation, elle se faisait tout le temps avoir et pourtant elle était toujours à ses côtés, à lui pardonner. La seule chose qu'elle ne se sentait pas capable de pardonner était l'infidélité....chose que faisait souvent son beau petit ami mais elle n'en savait rien et lui faisait confiance. Confiance aveugle et même la, elle tombait doucement dans le panneau, une nouvelle fois, même si cette fois-ci elle avait vraiment douté.

La demoiselle avait bien évidemment remarqué l'étrange changement d’humeur de Jae Sun lorsqu'elle aborda une nouvelle fois le sujet. Cela la mettait très mal à l'aise car elle recommençait à douter de plus belle de le voir ainsi. Elle était naïve mais tout de même, elle n'était pas idiote et elle savait très bien que cela l’embêtait qu'elle en parle encore. Mais pourquoi ? Avait-elle raison de douter au final ? Ses pensées allaient dans tous les sens. Il y avait ce qu'elle espérait et l'hypothèse de se faire tromper. Tandis qu'elle essayait de mettre de l'ordre dans tout ça, Jae Sun reprit la parole et cette fois-ci elle nota qu'il redevenait lui-même. Elle l'écoutait sans bouger, attentive. Ses paroles lui faisaient beaucoup de bien, car c'était exactement ce qu'elle voulait croire. Au fond, elle se voilait la face parce qu'elle ne voulait pas souffrir. Tant qu'il savait la manipuler et lui faire croire qu'elle se faisait du soucis pour rien, elle risquait de se faire avoir encore et encore, malgré elle. « Ce qui est sûr c'est que je n'arrêterais pas d'aller à ces cours parce que j'en ai besoin pour m'améliorer. Il ne se passera jamais rien alors tu n'as pas de soucis à te faire. Pour ce qui est des rumeurs, je n'y fais pas attention et puis je ne crois que ce que je vois alors si j'entendais des choses à ton sujet je m'en fouterais royalement. » Elle avait réagit lors de cette partie. Elle n'aurait jamais oser lui demander ça, elle savait très bien qu'une autre dispute serait née et ce n'était pas vraiment ce qu'elle désirait mais, cela lui faisait quelque chose d'entendre ça. C'était douloureux car elle savait qu'ils allaient être ensemble de nouveau et que peut-être elle continuerait d'agir ainsi envers son petit ami. Mi Ran avait entendu beaucoup d'éloge sur la beauté de cette professeur alors elle n'était vraiment pas rassurée mais elle voulait l'être mais c'était dur après tout ça .« Tu sais quoi ? Il parait que Moon Jae Sun Oppa est très proche de la prof de danse, si tu vois ce que je veux dire. » Avait prononcé une jeune fille à ses copines avant de glousser. Autant dire qu'entendre ça de bon matin sur son copain n'est pas dès plus agréable. « Jamais je ne te l'aurai demandé même si j'aurai aimé. Je sais très bien que je n'ai pas ce droit et je vais faire de mon mieux pour ne pas y penser et être forte. Je te le promet. Moi aussi je vais croire ce que je vois....du moins je vais essayer. » Elle lui fit un léger sourire, timide. Même si ça semblait 's’arranger' elle restait tout de même un peu embêter. « Je suis clair avec toi Mi Ran, je te le promets.. .» L'entendre dire ça lui faisait beaucoup de bien car c'était ce qu'elle voulait croire, croire qu'elle n'avait pas à s’inquiéter et que tout allait bien. Qu'elle pouvait continuer de croire à un futur ensemble même si ça risquait d'être dur, elle ne voulait pas que ça se termine trop vite, elle voulait que tout aille pour le mieux. « Je l'espère. A partir de maintenant si j'entends d'autre rumeur, je viendrai t'en parler calmement, d'accord ? »

Rassurée, Mi Ran s'essaya de nouveau sur le lit de Jae Sun, l'esprit tranquille et d'humeur taquine. Elle était de meilleure humeur maintenant et voulait passer à autre chose, oublier. C'était le mieux pour terminer cette journée sur une note plus agréable. C'est pourquoi, elle en profita pour taquiner son petit ami. Elle aimait bien plaisanter ainsi sur son physique. Monsieur était beau et devait le savoir alors autant jouer dessus pour le titiller un peu. « Moi aussi je me pose souvent cette question. Faut croire que j'ai de la chance qu'une jolie fille comme toi se soit intéressée à un homme quelconque comme moi. » Mi Ran rigola en entendant ça. Il rentrait dans le jeu et elle se faisait complimenter par la même occasion, elle adorait, elle aimait son caractère bien que quelque fois compliqué. « Je me le demande aussi, qu'est-ce qu'il m'arrive ? » Répondit-elle en lui tirant la langue.

Jae Sun s'excusa et partit au toilette, laissant ainsi Mi Ran seule quelques instants. Elle faisait le point dans sa tête; Même si elle se mettait à rigoler et à taquiner, elle n'avait pas encore oublié et elle avait besoin d'un peu de temps pour se remettre complétement. Le fait d'être seul au calme, lui faisait un peu de bien mais ce n'était pas vraiment suffisant. « Hm, je vais m'acheter des cigarettes et je reviens, d'accord ? » Elle fut surprise de l'entendre, n'ayant pas remarqué qu'il était sortit. Elle hocha la tête et le regarda partir dans le silence. « Il fume trop ! » Soupira-t-elle en souriant. Pour patienter elle décida de regarder son portable pou répondre à des messages, elle n'y avait pas fait attention durant la journée. Elle envoya un sms à sa meilleure amie pour savoir à quelle heure elle finissait. Peut-être pourrait-elle passer la voir pour se changer les idées! Et pour lui parler de ce qu'il était arrivé même si elle hésitait à tout lui dire, de peur d'entendre une vérité qu'elle ne voulait même pas imaginer.

Relevant la tête, elle observa la chambre de son petit ami. Il vivait seul mais elle savait que ça n'allait pas durer et c'était franchement très dommage. C'était facile de le rejoindre ici. En balayant la salle de regard, elle remarqua qu'il avait oublié son téléphone portable. Elle le regarda intensément quelques secondes n'arrivant pas à le lâcher des yeux. Elle était comme obnubilait par l'appareil, comme s'il l’appelait. Elle se sentait comme attirée par une force invisible et elle voulait se lever, le prendre, et le fouiller complétement. Ainsi, elle aurait été sur de ce qu'il disait.Mais son cœur cependant ne voulait pas agir ainsi. Elle essayait de se dire que c’était mal et qu'elle n'avait pas le droit mais elle se leva et le récupéra. Une fois dans les mains, elle partit s’asseoir en douceur sur le lit, l'esprit perturbé et criminel. « Omo, qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je deviens folle ! » Elle paniquait de se voir devenir ainsi, incapable de faire confiance. Si jamais son petit ami lui faisait ce coup, elle se savait capable de lui en vouloir énormément, ceci étant un manque de confiance. Et elle voulait le faire alors qu'elle s'était décidé à tout oublier.

« Je suis de retour... » Elle avait entendu la porte s'ouvrir puis la voix de Jae Sun. Elle avait tourné le regard vers lui, le portable de ce dernier dans les mains. Elle s'était levée en vitesse, sachant qu'il pouvait très bien se méprendre sur ce qu'elle venait de faire. « Ce n'est pas ce que tu penses....en fait ...je » Elle marqua une pause, ne sachant pas trop comment s'y prendre. Elle paniquait déjà et voulait avoir le temps de se défendre pour éviter une colère. « J'ai vraiment...j'ai hésité....mais » Si jamais elle avait été prit en flagrant délit, vu l'était qu'elle avait innocente, elle aurait surement fait une crise de panique Heureusement, elle se reprit très vite, sérieuse et sincère. « Je ne voulais pas faire ça et pourtant j'étais prête à le faire tu sais. Je me sens si honteuse d'y avoir pensé. Je pense que j'aurai pu en être capable mais j'ai dis que je te ferai confiance alors, c'est ce que j'ai fais. Tiens. » Elle s'était rapprochée de lui et lui avait tendu le portable, mal à l'aise. Ce dernier était allumé, et un message était affiché. C'était elle qui l'avait envoyé. Il était noté, en toute simplicité : " Désolée de ne pas t'avoir fait plus confiance....Pardon. " Elle regardait Jae Sun dans les yeux, se demandant s'il la croyait ou s'il doutait à son tour. Il pouvait très bien se questionner, il y avait de quoi. « Tu m'en veux ? »


Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Lun 3 Sep - 19:25

Encore une fois, Jae Sun avait réussi à retourner la situation à son avantage malgré les inquiétudes de la jeune femme en face de lui. Elle qui avait débarqué comme une furie pour lui faire part de son mécontentement était désormais beaucoup plus calme, ce qui arrangeait plutôt l'étudiant en Art. D'abord inquiet du déroulement des événements, il était finalement rassuré de voir qu'elle le croyait, une fois de plus. Comme à son habitude, il avait menti sur toute la ligne et malgré son stress, Mi Ran n'avait rien remarqué. Jae Sun ne savait pas si elle était tout simplement très naïve ou si elle ne voulait tout simplement pas se séparer de lui, ce qui dans tout les cas lui importait peu car le résultat était positif !

Mi RanJamais je ne te l'aurai demandé même si j'aurai aimé. Je sais très bien que je n'ai pas ce droit et je vais faire de mon mieux pour ne pas y penser et être forte. Je te le promet. Moi aussi je vais croire ce que je vois....du moins je vais essayer.

Jae Sun la fixa automatiquement avant d'arquer un sourcil. Il savait très bien qu'elle était incapable de lui demander une telle chose, et même si elle l'avait fait il l'aurait rapidement rembarrée. Ses cours étaient trop précieux pour qu'il puisse ne serait-ce qu'en louper un ! Quant à savoir si elle devait être forte pour ne pas y penser, le brun ne savait pas réellement quoi y penser. Il fallait dire qu'il ne savait pas vraiment ce qu'elle pensait de ses fréquentations ou même si elle était ce genre de fille jalouse au point de faire des choses stupides. Il connaissait Mi Ran sans réellement la connaître et en un sens, ça ne le rassurait pas. Cependant, il se voyait mal s'intéresser plus à elle au risque de se rapprocher beaucoup trop de la jeune femme. Il l'appréciait trop, ce qui le poussait à s'éloigner d'elle, à contrecoeur. Mi Ran, quant à elle, l'aimait clairement et ne se gênait pas pour le lui montrer, mais devais sentir avec le temps qu'il n'était pas prêt de le lui dire aussi. L'aimait-il ? Il ne le savait pas mais ne désirait pas le savoir. De plus, il s'était beaucoup rapproché de plusieurs hommes ces dernières semaines et avait de plus en plus de mal à savoir où il en était. Sans s'en rendre compte, il s'attachait rapidement, ce qui était sans doute le plus gros de ses problèmes. Jae Sun ne voulait pas perdre Mi Ran, tout comme il ne voulait pas perdre son ami qu'il connaissait depuis peu. Qui aimait-il le plus ? Il ne pouvait pas les comparer et pourtant il ne savait pas avec qui il voulait être. Etait-il libertin ? Pour être honnête, il n'en savait rien mais ses nombreuses infidélités n'étaient en aucun cas dues à Mi Ran. Il n'allait pas voir ailleurs parce que celle-ci ne savait pas le satisfaire, mais tout simplement parce qu'il en avait envie.

Mi RanJe l'espère. A partir de maintenant si j'entends d'autre rumeur, je viendrai t'en parler calmement, d'accord ?

Une fois de plus, l'étudiant posait ses yeux sur la jeune femme pour l'écouter. Affichant un léger sourire, il fixa ensuite le vide pour se perdre dans ses pensées. "Hm ? Ah oui, ça serait mieux...", dit-il d'une voix indifférente. Mi Ran allait ensuite s'asseoir sur son lit tandis qu'il la regardait avant de répondre à sa petite remarque en souriant. Surpris de la voir rire, il souriait de plus belle en attendant qu'elle lui réponde, ce qu'elle fit rapidement. Sans la quitter des yeux, je m'excusais alors pour aller aux toilettes afin d'envoyer un petit message à un de mes amis pour régler le problème. Son petit plan était peut-être foireux, mais il lui permettrait au moins d'être plus crédible aux yeux de sa petite amie. Une fois fini, il retourna ensuite la voir pour poser son téléphone sur la table de nuit avant de repartir pour aller s'acheter des cigarettes et surtout pour prendre un peu l'air. Il n'aimait pas particulièrement se fâcher avec Mi Ran et lorsque c'était le cas il avait besoin de se retrouver un peu seul pour relâcher la pression et se raffraichir les idées. Une fois fait, il remonta dans les dortoirs pour regagner sa chambre d'un pas las. Devant sa porte, il mit quelques instants à l'ouvrir avant de regarder Mi Ran avec son portable dans la main.

Mi RanCe n'est pas ce que tu penses....en fait ...je

Jae Sun fronçait les sourcils en la voyant se lever soudainement puis se mordais la lèvre en se demandant si oui ou non elle avait vu son message. L'attente entre ses respirations devenait presque insupportable et le brun soupirait fortement pour lui faire comprendre qu'il voulait entendre ses explications.

Mi RanJ'ai vraiment...j'ai hésité....mais...

Tout en la fixant intensément, il se forçait de ne pas lui arracher le portable des mains avant de s'énerver. "Je ne voulais pas faire ça et pourtant j'étais prête à le faire tu sais. Je me sens si honteuse d'y avoir pensé. Je pense que j'aurai pu en être capable mais j'ai dis que je te ferai confiance alors, c'est ce que j'ai fais. Tiens." dit-elle avant de lui tendre son téléphone. Haussant un sourcil en l'entendant, il attrapait son portable sans la quitter des yeux. Jae Sun baissait alors son regard pour regarder le message et froncer les sourcils. Il avait eu chaud sur ce coup là et pourtant se sentait soudainement irrité par son comportement. Elle lui disait lui faire confiance et voulait fouiller dans son téléphone ? Jae Sun se sentait un peu mal à l'aise devant la brune et se retenait de lui faire part de son mécontentement en quittant sa chambre sans rien ajouter. Cependant il se contenta de glisser l'objet dans la poche avant d'attraper sa main avec douceur.

Jae SunJe ne m'énerverais pas si c'est ce que tu veux savoir. Je suis un peu blessé que cette idée t'ait traversé la tête parce que ça veut dire que tu ne me fais pas confiance mais je vais faire comme si je n'avais rien vu. Je ne sais pas ce que j'aurais fait à ta place alors pas la peine de s'énerver pour si peu.

Jae Sun marqua une pause pour la regarder à nouveau. Il faisait des efforts pour ne pas crier contre elle, mais après tout ça n'arrangerait rien à leurs problèmes. Sans la quitter des yeux, il se rapprochait alors d'elle pour l'embrasser tout en glissant sa main sur sa nuque pour accentuer légèrement ce baiser. Il aimait ses lèvres encore plus que son corps parfait et ce simple contact suffisait à lui faire monter le feu aux joues. Jae Sun était gêné par les mensonges qu'il avait inventé précédemment, sans savoir pourquoi, et tentait de le cacher du mieux possible.

Jae SunJe t'aime Mi Ran...

Sans s'en rendre compte, Jae Sun avait pensé tout haut et rougissais soudainement. A cet instant, il s'en voulait énormément d'avoir dis ça mais ne pouvait plus le retirer. Il le pensait, là n'était pas le problème...Mais il se rendait soudainement compte qu'il venait soudainement de rendre leur relation beaucoup plus sérieuse qu'avant, ce qui l'effrayait énormément. Figé par sa propre remarque, il baissait soudainement la tête pour cacher sa gêne. Comment allait-elle réagir ? Il n'en savait rien...

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Mi Ran
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Commerce - Communication & autres emplois, hôtesse.
Messages : 297

Mer 5 Sep - 13:09

Park Mi Ran avait été laissée quelques minutes seule dans la chambre de son petit ami et se remettait doucement de ses émotions, prête à passer à autre chose, étant rassurée. Cependant, alors qu'elle semblait s'être remise, elle remarqua le téléphone de Jae Sun. Dans un état comme second, elle se leva récupérer le téléphone, attirée par une force invisible. Hésitante, elle finit par retourner s’asseoir et ne lâcha plus le portable des yeux. Un combat avait lieu dans sa tête entre le fait d'écouter son cœur ou son cerveau. Son cerveau lui disait de regarder pour être sur de la sincérité de Jae Sun mais au contraire son cœur, lui, lui disait qu'elle devait lui faire confiance. Elle était perdue devant cette tentation et ne savait que faire. Elle se sentait coupable rien qu'à l'idée de penser au fait de fouiller. Cela n'était pas sa propriété et elle n'aurait jamais imaginé être capable d’une telle chose. Pourtant elle pouvait l'être. Du moins, si son cerveau gagnait le duel et il était proche de la victoire. Elle avait cette irrésistible envie de regarder à l’intérieur, vérifier mais elle ne devait pas, non elle n'avait pas ce droit. Elle n'aurait jamais accepté qu'on lui fasse ça et pourtant elle s’apprêtait clairement à le faire. Elle était dans une mauvaise situation et cela la faisait presque devenir folle, remplie de doute. Pouvait-elle regarder, juste un petit coup d’œil ? « Non, je ne peux pas faire ça ! » S'exclama t-elle finalement,en se reprenant. Quelques minutes auparavant, elle avait dit à Jae Sun qu'elle allait lui faire confiance et elle se retrouvait dans une position tellement contradictoire à ces paroles. Elle n'avait pas le droit de briser sa promesse en agissant ainsi. Elle n'était pas forcément une petite amie jalouse et impulsive, au contraire. Ce n’était pas son genre alors elle ne se reconnaissait plus et se faisait peur actuellement. Elle qui était définie comme une amie sincère et douce, elle était devenue trop jalouse. Elle s'en voulait énormément et ne savait pas quoi faire. Devait-il en faire part à Jae Sun ? Elle ne savait pas quoi faire. D'un geste rapide, elle prit son propre téléphone pour envoyer à son copain un message. Elle était un peu gênée de devoir lui en parler et préférait lui envoyer un sms pour se sentir moins coupable. Cela valait pour sa crise de toute à l'heure également et pour ce dilemme qui l’avait habité durant son absence, sans qu'il n'en sache l'existence. Du moins, ça aurait pu être le cas si le jeune homme n'était pas rentré alors qu'elle tenait le téléphone de celui-ci dans sa main et qu'il semblait allumé - le message était arrivé. Elle se leva en toute vitesse, en panique. Il devait surement pensé qu'elle avait regardé ses messages. Et il y a avait de quoi imaginer une telle chose surtout qu'elle se trouvait dans un état suspect. Elle essaya très vite de s'expliquer mais eu beaucoup de mal à s’exprimer, elle qui pourtant étudiait la communication avec assiduité, comme pour ses autres matières. Tout en s'approchant doucement de lui, elle préféra se remettre et lui expliquait sincèrement ce qu'il c'était passé. Elle voulait qu'il sache qu'elle s'était montré mauvaise, qu'elle avait hésité mais qu'elle se sentait à présent mal et s'en voulait énormément. Elle lui avait ensuite tendu son téléphone, le message affiché, présentant des excuses. « Tu m'en veux ? » Lui avait-elle demandé, inquiète de sa réaction. Elle ne savait pas comment il allait réagir, s'il allait la croire quand elle disait qu'elle n'avait rien regardé, malgré son hésitation. Elle le regardait pour percer ses émotions et elle remarqua facilement qu'il fronça les sourcils. Elle pensait qu'il allait s'énerver, ce qu'elle aurait comprit mais il ne le fit pas et rangea son téléphone avant de prendre la parole, d'un ton loin d'irrité et tour en lui prenant la main. Cependant cela mettait Mi Ran mal à l'aise car elle savait très bien qu'il n'appréciait pas et elle n'aimait pas le décevoir, elle détestait ça. « Je ne m'énerverais pas si c'est ce que tu veux savoir. Je suis un peu blessé que cette idée t'ait traversé la tête parce que ça veut dire que tu ne me fais pas confiance mais je vais faire comme si je n'avais rien vu. Je ne sais pas ce que j'aurais fait à ta place alors pas la peine de s'énerver pour si peu. » Il marqua une pause et regarda la jeune femme, qui restait muette, attendant une suite. Elle était triste de savoir qu'il avait été blessé et elle voulait vraiment s'excuser mais elle sentait qu'il n'avait pas finit de parler et attendait. Cependant à sa grande surprise, il ne continua pas par des mots mais par un baiser. Il accentua le baiser en posant sa main sur sa nuque tandis que la jeune fille, répondit très vite à cette tendresse échangée. Elle se sentait si proche de lui et cela la rassurait de voir qu'il lui pardonnait, même si elle savait qu'il n'étais pas satisfait de ce manque de confiance. Elle appréciait être auprès de lui et ce genre de moment la mettait toujours de bonne humeur. L'embrasser la mettait dans tous ces états car elle l'appréciait beaucoup....oui....elle l'aimait. C'était pour cette raison qu'elle restait avec lui même quand ça n'allait pas, qu'elle se remettait avec après ruptures. Elle avait besoin de lui car il lui était très cher.

« Je t'aime Mi Ran... » Cette journée était de plus en plus surprenante ! Surprise et n'y croyant pas ses oreilles elle se décala de Jae Sun pour le regarder dans la yeux, essayant de comprendre. Elle ne savait pas si elle avait rêvé ou non, tellement ça lui faisait bizarre d'entendre ça venant de lui. Mi Ran fut d'autant plus surprise de le voir baisser la tête, gêné. Elle n'en revenait pas de le voir ainsi, si différent qu'à l'accoutumé. Lui qui semblait si confiant montrait une nouvelle facette de lui. Mi Ran ne pouvait pas s’empêcher de le trouver adorable et c'était surement la première fois qu'elle pensait ça de lui. Elle avait l'impression de découvrir une nouvelle chose sur lui et elle était ravie de cette découverte. Il paraissait un peu plus vulnérable actuellement et c'était tellement différent qu'elle se sentait bizarre. Mais surtout elle était envahie d'une joie immense, comprenant qu'elle n'avait pas rêvé éveillé. Il venait bel et bien de lui dire Je t'aime. C'était incroyable et parce qu'elle ressentait la même chose, elle se sentait heureuse et soulagée. Elle avait toujours espéré l'entendre alors ce n'était pas rien à ses yeux, et en plus il réagissait comme un enfant. Le sourire au lèvre, comme jamais. Mi Ran le prit très vite dans les bras, après s'être remise du choc. Elle le serra très fort, comme si elle ne voulait pas qu'il parte et qu'ils restent tous les deux comme ça pour toujours. Les joues rosées car elle était intimidée de cette soudaine déclaration, elle posa ses lèvres sur la joue droite de Jae Sun avant de s'exprimer à son tour. « Moi aussi....Je t'aime. Je t'aime même très fort oppa. » Elle lui déposa un baiser sur les lèvres et continua. « Si tu savais combien je suis heureuse de t’entendre dire ça, j'en ai tellement rêvé. [/color] [/b]» C'était vrai qu'elle avait souvent imaginé cette scène. Mais dans ces rêves, tout était différent et c'était comme dans un conte de fée. Et au fond, elle préférait ce genre de déclaration spontanée plutôt qu'à des trucs tirés par les cheveux. « Je me sens tellement bien à tes côtés, merci. Merci de rester avec moi même quand j'agis comme une idiote. Je t'aime. » Elle était maintenant toute rouge de faire preuve de tant de sincérité et se trouvait très vulnérable mais elle était amoureuse après tout et se sentait tellement bien. Quelque chose d'important venait de se produire dans leur relation et qui allait surement la changer. « J'ai l’impression d'être au paradis, tellement tout semble parfait. » Plaisanta-t-elle. « Crois-moi oppa, je vais te faire confiance et ce genre de chose ne me traversera même plus la tête, je te le promet. Je vais faire de mon mieux pour être la meilleure des petites amies. D'ailleurs, je m'en sors bien en général ? » Elle souriait de toute ses dents, apaisée et ayant complètement oubliée cette histoire de rumeur et autre. « Embrasse moi » Lui demanda-t-elle d'une petite voix, embarrassé par sa demande. Elle aimait tellement le contact des lèvres de Jae Sun sur les siennes, et elle préférait quand il prenait l’initiative, il était beaucoup moins timide qu'elle.

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Lun 10 Sep - 18:45

La pause cigarette avait retentit dans la tête du brun qui venait de s'excuser au près de sa petite amie du moment avant de quitter le campus. Que ce soit avec elle, ou avec des inconnus, Jae Sun avait toujours du mal avec les disputes. Il s'était souvent dit que prendre la fuite comme il le faisait était tout simplement normal, mais en un sens il trouvait ça bizarre. Il mentait clairement, là n'était pas le problème...Il se sentait juste mal. Dans ce genre de moment, il fallait donc qu'il sorte prendre l'air et fumer une, deux voir même plusieurs cigarettes pour calmer ses nerfs et refaire un point sur la situation. Affichant un petit sourire, il venait de se rendre compte qu'il était passé à deux doigt de la séparation, ce qui le rendait plutôt heureux. Car même si il trompait Mi Ran sans le moindre scrupule, il l'appréciait quand même et sa présence était nécessaire pour qu'il se sente bien. Elle était douce, affectueuse, intelligente et surtout très belle, ce qui faisait d'elle une femme parfaite pour le brun qui avait tendance à ne pas supporter les filles niaises et trop entreprenante. Si Jae Sun n'avait pas eu de fiancée, il l'aurait probablement présentée à ses parents, mais ceux ci ne désirait aucunement qu'il ramène des filles chez eux alors que bientôt il aurait une femme. Tout à fait contre ce mariage, il n'avait rien dit à personne et encore moins à Mi Ran. Il savait qu'en lui disant ça elle s'énerverait et le quitterait probablement, ce qui n'était pas vraiment son intention.

Après quelques minutes passées dehors, il revint dans sa chambre en fronçant les sourcils après avoir vu son téléphone dans les mains de la brune. Sans rien dire, il l'écouta attentivement et se rapprocha d'elle pour attraper le téléphone et lire le message avant de le glisser dans sa poche. Un peu énervé, il prit une grande respiration puis lui expliquait qu'il n'était pas fâché mais déçu qu'elle agisse d'une telle manière alors qu'elle prétendait pouvoir avoir confiance en lui. Heureusement, elle n'avait pas eu le temps de regarder ses messages, ce qui l'arrangeait beaucoup, il fallait l'avouer. Il l'embrassa par la suite pour essayer de lui faire comprendre que c'était pas grave tout en accentuant le baiser en glissant sa main sur sa nuque. Il avait besoin d'avoir un contact physique avec la brune, comme un simple baiser, pour se sentir tout de suite mieux. Ils avaient arrêté de se disputer et il était beaucoup plus détendu, un peu trop même.

Sans trop savoir pourquoi, il lui dit alors deux mots qu'il n'avait jamais dis à personne. Sur le coup, il ne comprenait pas pourquoi il avait pensé tout haut et se maudissais d'avoir été assez con pour lui dire une chose pareille. Il le pensait, et au moins sur le coup il avait été honnête...mais qu'allait-elle attendre de lui à présent ? En la voyant le serre dans ses bras, Jae Sun enlaça sa taille et restait silencieux avant de sentir les lèvres de la brune sur sa joue.

Mi RanMoi aussi....Je t'aime. Je t'aime même très fort oppa.

La jeune femme déposa ensuite un baiser sur les lèvres de Jae Sun qui rougit légèrement à sa remarque. Il avait eu peur pendant un instant qu'elle le repousse et que ce trop plein de sincérité ne lui plaise pas. A la suite de son baiser, il sourit en l'entendant parler sans s'arrêter et surtout pour répéter la même chose. Elle était visiblement contente qu'il ait enfin avoué ses sentiments et en y repensant le brun se demandait pourquoi il ne l'avait pas fait plutôt...

Mi RanCrois-moi oppa, je vais te faire confiance et ce genre de chose ne me traversera même plus la tête, je te le promet. Je vais faire de mon mieux pour être la meilleure des petites amies. D'ailleurs, je m'en sors bien en général ?

Jae Sun la fixait en souriant avant de s'insulter intérieurement de ne pas le lui avoir dis plus tôt. Au final, elle allait être beaucoup moins méfiante et par conséquent allait être plus facile à vivre pour Jae Sun. Bien que celle ci soit déjà le genre de fille qu'il ne voulait pas renvoyer chez elle dès qu'elle mettait un pied dans sa chambre, elle l'énervait à avoir toujours quelque chose à lui reprocher !

Jae SunJe te crois...Et oui tu t'en sors bien, sinon tu ne serais plus là depuis longtemps et tu le sais en plus. Et moi, je m'en sors bien ou je suis pitoyable comme petit ami ?

En entendant son "ordre" qui n'en était pas vraiment un, Jae Sun s'avança pour la faire reculer avant de s'arrêter une fois coincée entre lui et le mur. Il aimait...ou plutôt adorait jouer avec la jeune femme quand elle était de bonne humeur, et c'était le moment parfait ! Il afficha un sourire charmeur sur son visage et l'embrassais passionnément en s'amusant à se coller à elle. Il savait qu'il avait un certain pouvoir de séduction sur la brune et il était rare qu'elle lui résiste, sauf dans des situations qui n'étaient pas à son avantage, comme tout à l'heure...Sans perdre son sourire, il glissa sa main sur sa cuisse pour remonter légèrement sa jupe avant de l'embrasser à nouveau.

Jae SunJ'aurais bien voulu qu'on fasse des bêtises, mais maintenant qu'on est un vrai couple, on peut plus, logique.

Après avoir souri de plus belle, il se détacha d'elle pour aller boire un peu d'eau dans la salle de bain. Il était censé voir son ami plus tard et devait donc garder son énergie même si il mourrait d'envie de coucher avec Mi Ran. Après tout ils se voyaient souvent et il était sûr qu'elle ne le prendrait pas mal...quoi qu'en fait il n'en savait rien.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Mi Ran
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Commerce - Communication & autres emplois, hôtesse.
Messages : 297

Mer 12 Sep - 18:52

De façon étonnante, Jae Sun s'était déclaré à Mi Ran, laissant celle-ci choquée par cette déclaration dès plus inattendue. Elle eut quelques secondes d'absence, n'étant pas vraiment sur d’avoir bien entendu. C'était la première fois qu'il lui disait Je t'aime et elle n'avait pas pensé l'entendre de sitôt. Elle aimait beaucoup son petit ami, il n'y avait aucun doute, mais elle savait aussi qu'il n'était pas forcément expressif pour ce genre de chose. Déjà quelques minutes plus tôt, il s'était montré doux et attentionné avec elle, ce qui était étonnant. Rien que ça l'avait déstabilisée alors le fait qu'il se déclare....ce n'était pas rien du tout. Pour Mi Ran c'était tellement merveilleux et elle se sentait presque pousser des ailes lorsqu'elle comprit que tout était réel. A en voir sa réaction dès plus adorable à cause de la gêne, elle avait comprit. Elle n'avait pu retenir sa joie et l'avait serré dans ses bras, heureuse. Jae Sun enlaça sa taille, répondant ainsi à ce contact puis elle lui déposa un bisou sur la joue avant de prendre la parole. Elle lui avoua qu'elle aussi l'aimait mais ça ne devait pas vraiment être une grande surprise pour Jae Sun. Cela se voyait qu'elle était amoureuse. Elle s'accrochait à lui même en sachant qu'elle pouvait être malheureuse à cause de cette relation parfois complexe. Et chaque fois, elle revenait vers lui et ça ne semblait pas prêt de s'arrêter. Après tout leur relation venait tout juste de faire un pas en avant, et un pas dès plus important. Comme si tout cela devenait encore plus sérieux et aussi un peu plus effrayant. L'instant présent, Mi Ran ne prit pas conscience de cet élément, trop obnubilée par ce qu'il venait de se passait, de ce qu'elle avait entendu. Mais plus tard, se retrouvant seule, elle allait y repenser et se sentir un peu effrayée à cette idée. Le fait d'être devenue aussi proche était bizarre. Le couple avait souvent eu des disputes et beaucoup de ruptures et c'était toujours douloureux pour la jeune femme alors ça ne pouvait qu'être pire par la suite, si jamais ça ne marchait pas.

« Je te crois...Et oui tu t'en sors bien, sinon tu ne serais plus là depuis longtemps et tu le sais en plus. Et moi, je m'en sors bien ou je suis pitoyable comme petit ami ? » Bien évidemment elle s'était de nouveau excusée pour ces mauvaises intentions mais elle lui avait aussi fait la promesse de ne plus avoir de telles idées. Elle ne voulait pas le décevoir une nouvelle fois et se voir devenir comme ça. Elle n'était pas ce genre de fille jalouse. Elle n'avait pas été elle-même et s'en voulait vraiment. Pour repartir sur une note plus joyeuse, elle n'avait pas hésité à plaisanter un peu en lui demandant si malgré cet accident, elle était une bonne petite-amie. La réponse fut, pour son plus grand plaisir, positive. « Vraiment ? » Le fait de l'entendre dire qu'elle s'en sortait bien dans son rôle, la mettait en grande joie. « Hum...Tu t'en sors très bien tu sais ? Mais en même temps, après ce que tu viens de m'avouer, comment pourrais-tu être pitoyable ou ce genre de chose ? Ce n'est pas vrai, tu es vraiment génial. » Comment pouvait-elle dire le contraire ? Elle ne connaissait pas le Jae Sun qui lui était infidèle, elle ne connaissait que le Jae Sun qu'il paraissait être devant elle, celui qui semblait toujours sincère et celui qui l'aimait. Et bien que ce n'était pas faux, le fait qu'il éprouve ce genre de sentiment, elle se trompait toujours mais ne le savait pas encore.

« Embrasse-moi » Lui avait-elle demandé embarrassée. Elle n'avait qu'une seule envie, être encore plus proche de lui, être en contact avec lui, sentir ses lèvres sur les siennes. Il ne manquait plus que ça pour terminer cette journée en beauté et elle espérait qu'il lui fasse tourner la tête, comme ce qu'il avait prévu de faire au début, et comme il savait si bien le faire. Sans grande surprise il s'approcha d'elle, pour lui offrir ce qu'elle désirait, un baiser. Mi Ran recula par instinct et se retrouva très vite contre le mur. Cela ne la surprit pas, elle s'y attendait, et ça ne la dérangea pas le moins du monde de se retrouver coincée ainsi.

Comme pour jouer avec ses émotions, il l'embrassa en se collant à elle. La jeune femme avait du mal à résister. Ainsi elle entoura très vite sa nuque de ses bras pour approfondir le baiser.
Continuant à la mettre dans tous ses états, il commença à lui remonter la jupe. La demoiselle se laissait faire en continuant de l'embrasser se jetant des fleurs dans sa tête pour avoir mit une jupe. Quelle utilité cela pouvait avoir !

« J'aurais bien voulu qu'on fasse des bêtises, mais maintenant qu'on est un vrai couple, on peut plus, logique. » Mi Ran eu du mal à croire ce que son petit ami venait dire et de faire ! Il venait de s’arrêter alors qu'elle espérait au contraire que cela continue de plus belle. Venait-il de jouer avec elle en lui laissant simplement un avant gout ? Voulait-il la rendre frustrée ? Cela marchait bien, il n'y avait aucun doute. En plus d'être choquée, elle était frustrée, désirant une suite logique...Ne l'ayant jamais imaginé agir ainsi, quelque chose lui revenu en mémoire.... « Oppa....tu te venges, c'est ça ? Tu te venges pour tout ce qu'il s'est passé en me laissant ainsi ? Wow. » Elle rigola ensuite, étant persuadée que c'était le cas. « Ce n'est pas gentil mais je vais laisser passer. Je dois bientôt aller au travail de toute façon. » C'était vraiment dommage mais elle ne pouvait que faire avec et ce n'était que partie remise. De plus, elle ne comptait pas le laisser sans tirer comme ça...elle mit donc tout ça sans un coin de sa tête pour ne pas oublier de le punir.

Le jeune homme était partit dans la salle de bain et Mi Ran l'avait suivi, voulant à son tour, jouer un peu. « Puisque nous sommes maintenant un vrai couple » elle insista sur le vrai « Nous devons faire comme tous les autres couples n'est-ce pas ? » Souriant malicieusement, elle s'appuya contre l’encadrement de la porte, et continua. « Alors....devrions-nous commencer pas aller au cinéma ou directement s'acheter des bagues de couples ? » Tout ce qu'elle avait envie c'était de rire mais elle se faisait rage pour rester sérieuse, elle n'imaginait pas vraiment Jae Sun d'accord pour ce genre d'objet de couple. « Ou bien des tee-shirt....il y a tellement de choses adorables que les couples adorent ! » Elle marqua une nouvelle pause. « Certains couples vont même parfois....à ... l’hôtel. Je pense que ce genre de chose ne doit pas être trop embêtant non ? » Finalement elle ne pu se retenir de rire. Elle n'arrivait pas vraiment à rester sérieuse avec ce qu'elle disait.

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Lun 17 Sep - 23:26

Si il avait su qu'il dirait à une femme qu'il l'aimait un jour, Jae Sun ne l'aurait pas cru et pour cause : il n'était pas du genre sentimental. Avec des parents comme les siens, il avait appris à aimer sa solitude et à ne plus vouloir toucher l'amour des doigts par peur de le regretter. Lui qui enfant vouait un culte à son père le détestait tout bonnement à présent. Il ne voulait pas qu'il arrive la même chose avec les femmes qu'il appréciait, mais il fallait croire qu'il était tout bonnement idiot. Comme si ça ne suffisait pas, il avait fallu qu'il laisse traîner son portable où se trouvaient plusieurs preuves de ses mensonges répétés un peu plus tôt. Heureusement pour lui, Mi Ran ne semblait pas avoir eu le cran de fouiller dans son téléphone et en y repensant, il avait eu beaucoup de chance...Rassuré par cette nouvelle, il avait alors engagé la discussion avec elle avant de lui dire ces deux mots qui n'étaient de loin pas anodins. Sans s'y attendre, la brune lui avait alors répétés plusieurs l'aimer, à contrario de Jae Sun qui n'osait pas vraiment en rajouter une couche.

« Hum...Tu t'en sors très bien tu sais ? Mais en même temps, après ce que tu viens de m'avouer, comment pourrais-tu être pitoyable ou ce genre de chose ? Ce n'est pas vrai, tu es vraiment génial. »

En un sens, cette petit déclaration lui était plutôt bénéfique ! Il avait fallu deux simples mots pour s'entendre dire qu'il était génial et ça lui plaisait beaucoup même si il n'allait pas l'avouer de sitôt. Tout sourire, il se demandait pourquoi il n'avait pas osé lui dire ça ces derniers mois ou les occasions s'étaient pourtant plusieurs fois présentées. A présent, Mi Ran allait être beaucoup plus facile et vivre et probablement moins jalouse. Ca l'arrangeait, peut-être un peu trop pour trouver ça normal. L'aimait-il ? Il pensait que c'était le cas, mais au fond, n'était sûr de rien. N'ayant jamais aimé, il ne pouvait décemment pas savoir si ce qu'il ressentait pour elle portait ce nom. Non, il avait balancé ça sans réellement y avoir réfléchi au préalable. Maintenant qu'il lui avait dit ça, il sentait que la suite des événements allait se corser, en commençant par ce futur mariage qui n'allait pas plaire à la jeune femme...

A la suite de sa demande, il l'embrassait alors en rajoutant un peu de piquant à ce baiser en l'accompagnant de douces caresses. Contre toute attente, il s'arrêtait rapidement en balançant une excuse pitoyable. Non pas qu'il n'ait pas envie d'elle...Mais en sens, il se sentait coupable de jouer de la sorte avec ses sentiments en lui mentant sur toute la ligne. Il la trompait, et avec n'importe qui, uniquement pour fuir cette relation qui devenait trop encombrante à son goût. Il se demandait comment elle allait réagir le jour où elle se retrouverait devant le fait accompli et pour tout dire, il n'avait pas spécialement envie que ça arrive rapidement.

"Oppa....tu te venges, c'est ça ? Tu te venges pour tout ce qu'il s'est passé en me laissant ainsi ? Wow."

Le brun la regardait en l'entendant lui parler et se retenait de lui balancer qu'il n'était pas assez immature pour se "venger" de ce qu'il s'était passé précédemment. Et si il lui disait toute la vérité là, maintenant ? Cette idée qui venait de lui traverser l'esprit était apparue comme par magie et il se dépêchait de l'effacer. Non, il ne pouvait pas faire ça, jamais. Il ne voulait pas la faire souffrir...et encore moins souffrir d'avoir été largué, encore une fois.

"Ce n'est pas gentil mais je vais laisser passer. Je dois bientôt aller au travail de toute façon."

Il haussait une nouvelle fois les sourcils et passait une main dans ses cheveux pour les ébouriffer légèrement. Il avait envie de fumer, d'imprégner ses poumons de cette drogue qui lui était si agréable. Il se contenta de se morde nerveusement la lèvre avant de reposer ses yeux sur elle. "Exact, t'as tout juste" dit-il avant d'aller se passer de l'eau sur le visage dans la salle de bain. Que lui arrivait-il soudainement ? Pourquoi se rongeait-il l'esprit à cause de tout ses mensonges qui pourtant ne l'avait jamais fait regretter quoi que ce soit auparavant ! Il ne comprenait pas ce qu'il lui arrivait et se sentais piégé en la voyant entrer dans la salle de bain à son tour. Sans la regarder, il fixait son propre reflet dans le miroir. "Puisque nous sommes maintenant un vrai couple, nous devons faire comme tous les autres couples n'est-ce pas ?" dit-elle sans que le brun n'y fasse attention. Il finit néanmoins par se tourner pour la regarder et étirer un petit sourire forcé sur ses lèvres.

"Alors....devrions-nous commencer pas aller au cinéma ou directement s'acheter des bagues de couples ?"

Jae Sun savait que derrière cette ironie, elle était tout à fait le genre de fille à vouloir faire ces choses de couple pour afficher son bonheur. Cependant, il n'était pas comme elle et encore moins comme les garçons normaux. Non, il n'aimait pas s'afficher avec elle car ça lui pourrissait sa réputation auprès des autres femmes des environs. Il devait avoir l'air célibataire pour en ramener chez lui...Sans vraiment écouter le reste de ses paroles, il se contenta d'esquisser un nouveau sourire en l'entendant rire. Il n'avait pas suivit ce qu'elle avait dit mais elle ne rigolait sûrement pas pour rien...

Sans plus attendre il retirait une nouvelle fois son t-shirt pour le laisser tomber au sol avant d'attraper le bras de la jeune femme pour la tirer sous la douche et allumer l'eau sans lui laisser le temps de comprendre quoi que ce soit. Amusé par ce geste, il la plaquait une nouvelle fois contre la paroi pour l'embrasser avec fougue. Il quittait alors ses lèvres avec regret pour respirer et glisser quelques mots à son attention ; "Ne vas pas travailler, je te payerais tes heures manquées..." murmura-t-il. Il savait qu'elle n'allait pas être d'accord mais allait trouver un moyen de se faire pardonner rapidement. Après tout, il était le roi des manipulateurs...Jae Sun la soulevait ensuite en la poussant à enrouler ses jambes autour de ses hanches sans quitter ses lèvres qui s'étaient glissées dans son cou. Tout ça était beaucoup trop sensuel pour lui, beaucoup trop rapide, mais il s'en foutait éperdument. Il était parti dans son délire et il ne pouvait pas revenir en arrière. Allait-elle seulement accepter ce changement de situation ?

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Mi Ran
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Commerce - Communication & autres emplois, hôtesse.
Messages : 297

Dim 23 Sep - 11:35

Ce n'était pas la première fois que Mi Ran sortait avec un garçon, ni que quelqu'un se déclare à elle mais pourtant avec Jae Sun cela sortait complètement de l'ordinaire et avait un drôle de sentiment. Elle l'aimait énormément mais elle ne pouvait pas s’empêcher de se dire que ça faisait un drôle d'effet de l'entendre dire une chose pareille. Elle le connaissait très bien à force et il ne lui avait jamais semblé être une personne comme ça, à dire de telle chose. Alors ça lui avait fait une drôle de surprise, une agréable surprise. Parmi toutes les déclarations qu'elle avait entendu, cette dernière faisait partie dès meilleures à entendre. Elle qui n'était pas toujours rassurée et confiante quant à cette relation...cela lui faisait un bien fou. Pourtant cette journée avait commencé d'une très mauvaise manière et elle n'aurait jamais imaginait qu'elle prendrait un telle chemin. La jeune femme était maintenant très heureuse, épanouie et ne voulait pas quitter Jae Sun, elle voulait rester à ses côtés près de lui pour profiter de cette instant qui pour elle était plus que spécial. Cependant elle devait travailler. Et Jae Sun n'était visiblement pas d'humeur pour un rapprochement beaucoup plus intime. En effet, sur le coup du bonheur, Mi Ran lui avait timidement demander de l'embrasser, ce qu'il avait fait mais en rendant le tout un peu plus poussé. Mais alors que Mi Ran pensait que cela allait continuer sur cette lancée, il s'était arrêté. Cela avait été un peu étonnant pour la demoiselle qui ne savait pas comment réagir, si elle devait être vexée ou non d'être laissé ainsi sur la touche. Elle finit par lui demander si c'était pour se venger mais il ne répondit pas de suite. Il n'y avait pas besoin étant donné qu'elle rajouta qu'elle devait de toute façon partir travailler. La jeune étudiante prit d'ailleurs la peine de vérifier l'heure sur son portable, par prudence. Elle ne pouvait se permettre d'arriver en retard, ses employeurs étaient assez strictes à ce sujet, bien que plutôt sympathiques en général. Puis, ce n'aurait pas été professionnelle venant d'elle. « Exact, t'as tout juste » répondit finalement Jae Sun avant d'aller dans la salle de bains. Mi Ran le suivit du regard avant de se décider de le rejoindre. D'humeur taquine, elle décida de plaisanter un peu. Elle lui proposa, pour rigoler, de faire comme tout autre couple et d'aller s’acheter des blagues de couples par exemple. Elle savait très bien que ce n’était pas le genre de chose que Jae Sun pouvait apprécier porter. Il avait semblait peu enthousiaste à cette idée et ne prit pas la peine de répondre mais connaissant le jeune homme, il n'était pas toujours très expressif et cela devait parfois l’embêter qu'elle parle autant. Mais elle était comme ça, elle pouvait être calme tout comme très bavarde.

Concernant les objets de couple dont elle venait de parler, Mi Ran était le genre de fille à apprécier ce genre de chose, qui pouvaient être adorable et parfois romantique; Mais elle savait la personnalité de son copain et ne pouvait le forcer. Elle n'était pas une accroc et pouvait très bien s'en passer même si elle aimait ça. Autrefois, elle avait eu le chance de tester ce genre de choses et c'était pour ça qu'elle aimait. Elle était le genre de copine à aimer montrer qu'elle avait un copain et qu'elle était heureuse, contrairement à Jae Sun. Mais pour lui, il y avait aussi une raison qu'elle ignorait complètement. En effet, elle n'imaginait même pas ce qu'il faisait derrière son dos. Il l'a trompait, oui, c'était un fait, mais très souvent et avec des femmes et parfois même des hommes. Sans le savoir, sa relation était en permanence en danger. Elle l'ignorait complètement et ce genre de chose ne pouvait que lui paraitre folle bien qu'on lui ai déjà dit de faire attention à lui. Elle ne croyait que ce qu'elle voyait. Si jamais elle l'apprenait, son cœur allait être brisé ! C'était plutôt une bonne chose qu'elle n'en sache rien même si arriverait le jour où la vérité éclaterait devant elle, comme une bombe. Ce jour la, elle allait comprendre qu'elle aurait du mieux identifier certains signes et n'aurait pas du se montrer aussi naïve. Ce n'était visiblement pas encore le moment et heureusement ! Après cette journée, elle n'avait pas besoin d'apprendre ça surtout qu'elle devait travailler le soir-même.

Mi Ran continua de taquiner le jeune homme et se mit très vite à rire ayant du mal à rester sérieuse. Jae Sun, se mit à sourire une nouvelle fois. Il resta très silencieux devant ce qu'elle avait dit et Mi Ran finit par se demander s'il l'avait écouté. Il ne semblait pas vraiment en forme depuis quelques minutes. Se sentait-il un peu étrange vis a vis de sa soudaine déclaration. Peut-être qu'il avait été autant surpris qu'elle.

Et alors qu'elle se posait des questions, elle le vit finalement réagir. Mais sa réaction était plutôt étonnante. Il venait de retirer son tee-shirt. Pas que cela ne dérange Mi Ran, au contraire, cela la surprenait qu'il fasse ce genre de chose aussi brusquement. Elle restait alors perplexe quand à ce geste tout en l'admirant. Autant profiter de la vue qu'on nous offre gratuitement ! Autant le dire Jae Sun prenait soin de son corps et cela se voyait énormément. Il avait un atout considérable que Mi Ran appréciait; Il avait vraiment un corps bien dessiné, il n'y avait pas à dire ! Cependant Mi Ran n'eut pas vraiment le temps d'admirer son copain car ce dernier en décida autrement. Brusquement, il la tira par la bras pour l'amener contre lui et sous la douche tout en allumant l'eau. « Omo ! Omo Omo! » s'écria Mi Ran au contact de l'eau sur sa peau. Elle était très surprise par ce qu'il se passait et l'eau n'était pas vraiment chaude. Elle comptait râler mais elle fut couper dans son élan par Jae Sun qui la plaqua contre la paroi avant de l'embrasser, ne la laissant pas le temps de réagir. Bien qu'elle ne soit pas très à l'aise et encore surprise, elle se laissa faire très vite, profitant quand même de l'instant.

« Ne vas pas travailler, je te payerais tes heures manquées... » Si Park Mi Ran avait été différente, si elle n'avait pas eu une situation financière aussi difficile, elle aurait été ravie des paroles de son copain et elle n'aurait rien dit, elle aurait rapidement approuver et appréciait ses mots. Mais malheureusement sa vie n'était pas aussi simple. Elle ne pouvait pas se permettre de manquer son travail, l'argent lui était important pour subvenir aux besoins de sa mère et de sa sœur. Sa famille lui était très importante et jamais elle ne pouvait se résoudre à les abandonner. C'était hors de question pour elle d'y penser. Et Jae Sun devait pourtant le savoir, savoir qu'elle ne pouvait pas se le permettre même si elle le voulait vraiment; Car au fond, elle était jeune, elle avait à peine 19 ans mais elle devait jongler entre ses études et plusieurs emploies. Ce n'était pas la jeunesse dont elle avait toujours espérait bien que ça aurait pu être pire. La situation était déjà meilleure qu'au début alors elle avait plus de temps pour elle et pouvait profiter de sa jeunesse même si c'était autrement que les autres. Mi Ran était studieuse et étudiait beaucoup pour réussir et elle ne sortait pas souvent dans les clubs. Bien qu'elle appréciait l'ambiance, et de pouvoir danser librement. Mais elle était prudente et mature. Ce qui parfois la faisait paraitre presque coincée de privilégier les études au restes. Mais elle le faisait parce qu'elle le devait et les gens ne pouvait pas connaitre sa vie ni ses problèmes. Certains de ses amis ignoraient complétement ses raisons car elle n'aimait pas en parler mais peu importe les avis des autres, elle était épanouie. Et en plus elle avait un copain. Et ça, ça l'aidait beaucoup. Mi Ran était le genre de fille à avoir besoin de la compagnie d'un homme pour se sentir bien et aimer. C'était pour elle essentiel d'être avec quelqu'un. Jae Sun avait de plus ce quelque chose qui la faisait se sentir bien malgré tout leur problèmes possibles. C'est pourquoi elle restait avec lui, parce qu'elle l'appréciait et était heureuse. Mais parfois elle se demandait vraiment si ça pouvait marcher et si elle avait raison de continuer. Mais ses questions disparaissait vite, trop vite....

Une nouvelle fois, elle fut coupée. Elle comptait répondre mais Jae Sun était rapide et ne lui laissait pas vraiment le temps de s'exprimer. La situation devenait dangereuse, trop intime et le fait d'avoir parler boulot, la faisait stressée quand au fait d'être en retard. Guidait par Jae Sun, Mi Ran enroula ses jambes autour des hanches du jeune homme tandis qu'il lui embrassait le cou. A cet instant ils étaient très proches, beaucoup trop proches pour Mi Ran qui ne pouvait pas vraiment aller plus loin. Elle était maintenant trempée et ne pouvait pas aller au travail comme ça, elle devait donc se changer au plus vite; Vraiment, il n'avait pas eu la meilleure idée possible même si dans d'autre circonstances, Mi Ran aurait acceptée sans broncher. Bien qu'elle n'était pas en train de broncher, elle n'avait pas eu cette occasion et en fait elle avait du mal à réagir. Jae Sun savait toujours s'y prendre avec elle, pas seulement pour lui faire avaler tous ses mensonges mais aussi physiquement. Il lui était dur de lui dire non, il était vite tactile et elle avait du mal à résister et pourtant il le fallait.

Reprenant son souffle, essayant de se reprendre et ne pas se laisser aller même si elle en mourait d'envie, Mi Ran finit par réussir à s'exprimer. « Attends ! » Lui mumura-t-elle d'abord pour attirer son attention sur ses paroles, il fallait qu'il écoute vraiment sinon il allait continuer et elle aurait du mal à l’empêcher. « Je ne peux pas maintenant. Je suis trempée et je dois allée travailler. Tu sais...Tu sais très bien que je dois y aller ... Si je pouvais, tu sais bien que je n'irai pas mais je n'ai pas le choix, tu le .... » Elle s’arrêta brusquement, se trouvant idiote de parler autant. Elle savait que ce n'était pas un très bon sujet car elle insinuait sa situation financière, qui était à l'exacte opposée de celle de Jae Sun. « Je ne sais même pas quelle heure il est et je dois me changer maintenant, tu comprends? Si j'avais le temps, je resterai avec toi, vraiment! » Elle embrassa Jae Sun, passionnément, ne pouvait s'y empêcher même sachant qu'elle ne pouvait pas se permettre de perdre du temps. Elle était trempée et devait repasser dans sa propre chambre pour des vêtements de rechange.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Jeu 18 Oct - 11:09

Sans réellement réfléchir à ses actes, Jae Sun venait de déclarer "sa flemme" à une jeune fille qu'il n'était pas certain d'aimer comme il aurait fallu que ce soit le cas. Non, au lieu de prendre le temps de réfléchir, le brun avait une fois de plus pris une décision sur un coup de tête, ce qui avait semble-t-il plu à sa petite amie. Pour une fois qu'il lui disait quelque chose de "gentil", il se rendait compte à quel point cela pouvait avoir de l'impact sur leur relation. D'habitude, il trouvait toujours les bon mots pour envenimer leur quotidien, alors Mi Ran n'allait pas s'en plaindre, il le savait. Seulement voilà, à force d'enchaîner les discussions sérieuses, le brun commençait gentiment à ne plus vouloir parler de ça ou même d'autre choses, non, il préférait se retrouver tranquille et se reposer. En l'entendant lui demander si il l'avait repoussée pour se venger, Jae Sun manquait de lui expliquer pourquoi sans y aller par quatre chemins, malheureusement il se voulait mal lui cracher les vraies raisons qui l'amenaient à se comporter de la sorte dans un moment pareil. Bien qu'il apprécie Mi Ran, le brun n'était pas sûr de ses sentiments à son égard et encore moins de la tournure qu'allait prendre leur relation. Après une longue réflexion, le jeune homme lui mentit ouvertement pour passer à autre chose avant d'aller dans sa salle de bain pour se passer de l'eau sur le visage et se raffraichir les idées, du moins, c'est ce qu'il espérait. En la voyant passer le pas de la porte de la pièce, le brun restait silencieux quelques secondes avant de lui sourire en se forçant à peu. Il savait pertinemment que la brune se moquait gentiment de lui en lui parlant de ce genre de manies qu'avaient les couples "normaux" de porter des bijoux ou des vêtements similaires. Au sein de l'université comme au sein de la ville, il était réputé pour être un coureur de jupon et sa réputation le rattrapait bien souvent. Sans qu'il ne sache réellement pourquoi, Mi Ran n'était pas au courant de toutes les rumeurs qui couraient à son sujet et en un sens, ça l'arrangeait beaucoup. Il ne tenait pas spécialement à se faire frapper par une demoiselle en colère, voir même se faire couper ses attributs par "accident". Il ne savait jamais comment les gens pouvait réagir à ses erreurs et ça ne le rassurait pas vraiment.

"L'hotel je veux bien tout compte fait...Ca c'est une bonne idée."

Un petit sourire coquin s'était affiché sur les lèvres de l'étudiant en Art qui se débarrassa ensuite de son haut d'une manière assez provocante. Après quoi, il la poussait un peu brusquement sous la douche en allumant l'eau sans l'avoir réglée au préalable, ce qui ne le dérangeait pas pour autant et pour cause, il l'avait l'habitude de nager même quand l'eau de la piscine était gelée. En l'entendant "protester", il sourit légèrement avant de de la plaquer contre le mur pour l'embrasser avec une certaine fougue. Après la discussion qu'ils avaient eue quelques minutes plus tôt, le brun ressentait le besoin de se changer les idées, ce qui dans le cas présent était vraiment utile, il fallait l'avouer. Collée à elle, il ne comptait pas la laisser filer avant d'avoir obtenu ce qu'il voulait, ce qui malheureusement allait être le cas et plus rapidement qu'il ne l'avait pensé. Après s'être amusé à embrasser son cou, il fut coupé dans son élan par la jeune femme qui venait de prendre la parole.

"Je ne peux pas maintenant. Je suis trempée et je dois allée travailler. Tu sais...Tu sais très bien que je dois y aller ... Si je pouvais, tu sais bien que je n'irai pas mais je n'ai pas le choix, tu le .... "

Surpris par ses paroles, Jae Sun fronçait rapidement les sourcils tout en la regardant fixement. Si il y avait une chose qu'il détestait au plus haut point, il s'agissait bien des éventuels refus qu'on pouvait lui donner. Oui, l'étudiant avait une certaine fierté et lorsqu'on la piétinait de cette manière, il avait clairement du mal à se retenir de sortir les griffes. Qu'elle doive travailler, c'était une chose, mais qu'elle le repousse pour ça, s'en était une autre. N'était-elle pas réceptive à ce rapprochement plutôt coquin ? Jae Sun s'était fait repoussé une première fois dans l'après-midi, ce qui n'allait pas arranger la situation. A cet instant, le brun lui en voulait clairement, assez pour la mettre sèchement à la porte tout du moins.

"Je ne sais même pas quelle heure il est et je dois me changer maintenant, tu comprends? Si j'avais le temps, je resterai avec toi, vraiment !"

Sans afficher la moindre expression, il la laissa l'embrasser sans vraiment répondre à son baiser, encore trop énervé pour faire preuve de sympathie à son égard. Quant à savoir si elle serait restée si elle avait eu le temps...Jae Sun avait du mal à y croire. Peut-être était-ce son habituel pessimisme qui parlait à sa place, mais au fond il n'avait pas tout tord. Sans répondre à ses remarques, il coupa alors l'eau et se détacha de la brune pour aller se sécher et se changer dans sa chambre. Il ne tenait pas spécialement à commencer une nouvelle dispute, mais avait du mal à se retenir face à la jeune femme. Une fois à nouveau présentable, il tendit une serviette à Mi Ran en soupirant légèrement.

"Alors pars...De toute façon je vais sortir."

Le ton utilisé était froid et laissait facilement entendre que sa frustration à la demoiselle. Oui, elle n'allait pas s'en sortir comme ça et en un sens, ça ne l'arrangeait pas vraiment. Tout aurait été plus simple pour Jae Sun si Mi Ran ne l'avait pas une fois de plus repousser, mais ça, il ne pouvait rien y faire. Il resta donc quelques secondes à la fixer en silence avant d'aller ouvrir la porte tout en sortant une cigarette.

"Bon j'y vais...tu devrais penser à changer de boulot, j'en ai marre de me faire recadrer parce que madame travaille. Regardes moi, j'ai mes cours plus le tournage à me taper, et pourtant j'ai le temps de te voir...Enfin bref, pas d'excuses...tu peux partir quand tu veux, je m'en fiche."

Après avoir allumé sa cigarette, il sortit alors de la pièce pour sortir du campus, encore énervé par cette journée plutôt éprouvante...


FIN


Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Faut qu'on parle! Ft Moon Jae Sun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangyo University :: Le campus universitaire :: Les dortoirs :: ♣ Chambre S8-