AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bad timing ! (Soft)



 

Partagez | 

Bad timing ! (Soft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Mer 29 Aoû - 16:59

Bad Timing
« Jae Sun, Ji Hyun & Jun Ho »
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Comme à son habitude, Jae Sun s'était réveillé en retard et avait rapidement pris quelques affaires avant de courir en cours. Ses professeurs avaient l'habitude de le voir arriver avec quelques minutes de retard tout les matins, ce qui au final ne les choquaient même plus. Ils avaient beau le sermonner à ce sujet, le brun n'était pas prêt de les écouter et pour cause : il considérait le sommeil comme quelque chose de sacré ! A force d'enchaîner les soirées, il n'avait plus vraiment le temps de dormir et ses colocataires devaient sans cesse subir sa mauvaise humeur. Bien qu'il soit loin d'être froid avec eux, il avait du mal à se lever sans tirer la tronche et avec le temps, ceux ci avaient compris qu'il fallait éviter de le contrarier le matin si ils tenaient à leur vie.

Assis devant son bureau, Jae Sun se dépêchait de sortir ses livres pour suivre le cours d'histoire de la musique qu'il considérait comme un des plus ennuyants. Malheureusement, l'étudiant n'avait pas vraiment le choix et devait donc se résigner à prendre quelques notes malgré son mal de tête plus que douloureux qui venait de pointer le bout de son nez. La veille, il n'était pas sorti et par conséquent n'avait pas bu, ce qui n'empêchait pas les migraines de l'assaillir quand même. Ces temps, il était fréquemment obligé d'enchaîner les aspirines sans réellement savoir pourquoi. Son médecin lui avait parlé d'un rythme de vie trop stressant, mais Jae Sun avait fait la sourde oreille, encore une fois. Il ne pouvait décidément pas se permettre de se reposer ou même de raccourcir ses journées trop souvent car son objectif était clair : il devait être le meilleur. Avec la danse, la musique et ses cours de théâtre, il avait également pris le temps d'accepter de jouer un rôle principal dans un film tourné à Mangyo, ce qui n'aidait pas son corps à se reposer. Certain le traitait de masochiste, d'autres de "no life", mais au final, qu'en savaient-ils ? Il aimait travailler et se surpasser dans tout les domaines, ce qui l'avait poussé à jouer dans ce film malgré les désaccords de ses parents. Pour une fois, il avait refusé de les écouter sans pour autant les informer de cette décision.

Après une matinée de cours intensifs, le brun se rendait donc sur le tournage pour boucler quelques scènes avec ses "collègues" en faisant un effort pour ne pas s'endormir entre deux changements de décor. Il avait passé sa soirée à réviser son texte et il savait pertinemment que ses futures nuits seraient également mise à contribution pour qu'il ait le temps de travailler. Le rôle principal demandait beaucoup de travail, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir accepter et de grapiller quelques heures de sommeil afin que le réalisateur soit fier de son investissement . Tout aurait été parfait si seulement il n'avait pas été au centre de l'attention avec les acteurs du film depuis peu. Lui qui avait été choisi pour son physique, avait rapidement montré ses preuves, ce qui n'avait pas empêché les rumeurs de courir à son sujet. Que disaient-elles ? Tous étaient persuadés que Jae Sun profitait de la situation actuelle pour se faire connaître des médias, ce qui n'était pas du tout le cas. Lui, comme les autres étudiants de l'université, ne savait pas pourquoi les élèves étaient en quelque sorte devenu fous au point de faire régner la peur. Il n'y était pour rien malgré ce qu'on pouvait dire de lui, et tentait tant bien que mal de faire comme si de rien n'était pour éviter d'avoir des problèmes. Pour l'instant, les problèmes ne faisaient que commencer et l'université était encore à peu près normale, ce qui n'allait pas tarder à changer, mais ça il ne le savait pas encore.

Se concentrant le plus possible pour être performant et éviter de retourner plusieurs fois les même scènes, il finit par retourner dans sa chambre en fin d'après-midi pour aller prendre une douche avant d'aller lire son texte encore une fois, assis sur son lit. Habillé d'une simple serviette, il n'avait pas encore pris le temps de s'habiller que déjà un de ses colocataires rentrait dans la chambre. Levant les yeux par réflexe, il détailla le jeune homme en affichant un petit sourire aux coins des lèvres. Ji Hyun et lui se connaissaient bien depuis le temps, voir même trop bien pour être honnête, ce qui ne l'empêchait pas d'être "content" de le revoir à la fin des cours. Sans lui laisser le temps de respirer ou même d'envisager une autre activité, Jae Sun se levait pour s'approcher de lui lentement. Sans perdre son sourire, il se contenta de laisser sa serviette tomber au sol en silence. Il aimait s'amuser avec le brun lorsque celui-ci le voulait bien, et il le lui faisait clairement comprendre.

Jae SunT'as pas le droit de me dire non

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !


Dernière édition par Moon Jae Sun le Mar 18 Sep - 0:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Park Ji Hyun
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Photo et musique
Messages : 36

Lun 10 Sep - 12:13

Ce matin-là, il avait été réveillé par Jae Sun son coloc qui courrait dans tous les sens car il était en retard ce qui ne l’alarma pas du tout sur le fait que lui-même était en retard. Une demi-heure après que le nageur est disparu aussi vite que l’évacuation de l’eau après avoir tiré la chasse, il se leva lentement de son lit et se déplaça telle une larve vers la salle de bain pour prendre une douche bouillante et pas du tout tonifiante. Ensuite il se prépara avec classe et sex a pile comme toujours, il attrapa ses affaires et il avait déjà deux heures de retard, le prof le vira de cours et il passa la journée allongé sur la pelouse de la cours. Oui en final il n’était pas allé en cours de la journée, il s’était ennuyé tout de même mais bon c’était mieux que d’aller en cours alors pourquoi se plaindre surtout qu’il faisait beau en plus une fille lui avait apporté une boite à repas le midi, ensuite il avait vu son petit esclave. Dans la soirée, il alla au taekwondo mais le cours était annulé, il crut qu’il allait péter un câble, il adorait ce sport et il était très talentueux, et c’était un des seul moyen qu’il avait trouvé pour se dépenser, pour évacuer toute son énergie…

Il décida donc de retourner dans sa chambre, il entra puis se stoppa après avoir se fermé la porte derrière lui. Son coloc était allongé sur son lit avec une micro serviette laissant bien voir ses cuisses fermes, ses abdominaux très apparents ainsi que ses pectoraux. Quand il le vit, il se releva de son lit et s’approcha de lui de manière très sensuelle et d’une lenteur inimaginable tout en laissant tomber sa serviette au sol sans s’arrêter dans son avancé. Une fois arrivé à son hauteur, il se colla à lui susurrant une demande d’une voix suppliante dans son oreille. Ji Hyun baissa sa tête car il le dépassait de quelque centimètres mais il était beaucoup plus fin que lui, des trais plus féminins et un corps musclé et ferme mais bien moins sculpté. Il se baissa donc vers lui et lui dit d’une voix détachée et viril qui contrastait un peu avec son corps.

Ji Hyun ▬ Parce que j’ai déjà refusé de te prêter mon corps ?!

Sur ses mots le plus vieux posa un doigt sur le torse gonflé de son coloc et le poussa vers le lit le plus proche soit celui de leur colocataire Jun Ho. Il enjamba son corps sans s’assoir sur lui et se déshabilla tout en lenteur laissant le plus jeune se languir, il adorait se faire désirer, un vrai joueur et il allait s’amuser c’était certain.

Ji Hyun ▬ J’ai de l’énergie à dépenser alors tu as intérêt d’être à la hauteur Mister Muscle.

On peut dire qu’elle tombait à pic sa proposition il allait remplacer son cours d’art martial.

Ji Hyun ▬ Et puis tu dois te faire pardonner de m’avoir réveillé ce matin !

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Soulmate or not Soulmate!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://moonchild.bbfr.net/
Moon Jae Sun
avatar
Matières : Chant, danse, théâtre
Messages : 205

Mar 18 Sep - 0:07

Si ce début de journée n'avait pas commencé aussi mal pour Jae Sun, le reste de celle-ci aurait probablement été meilleure, mais comme les jours précédents, l'étudiant semblait se trimballer la poisse partout où il allait. Lui qui avant ce film avait toujours été au centre de l'attention pour sa présence et son charisme qui en rendait plus d'un vert de jalousie, était à présent sous les feux des projecteurs à cause d'un enfoiré résonnant au doux nom de Catalyst. Dire qu'il le détestait était un pur euphémisme car en réalité, il ne désirait que l'attraper pour lui faire vivre les pires souffrances de sa vie. Il n'était pourtant pas le plus à plaindre dans cette histoire...Non, il était même chanceux comparé à ce que subissait certains de ses amis.

Quelque peu excédé d'avoir passé une journée aussi inutile, il avait passé sa journée à râler et à soupirer à chaque fois que quelque chose ne lui plaisait pas sur le tournage. Etait-ce son impression ou tout le monde était mauvais aujourd'hui ? Il avait clairement été froid avec ses "collègues" en les envoyant bouler à la moindre remarque malvenue. Jae Sun était le genre de type a détester qu'on le critique et dans tout les sens du terme. En ce moment, il n'avait pas besoin de ça, au contraire. Il avait besoin de se défouler, de vider son esprit le temps de quelques heures et il allait falloir qu'il trouve un moyen d'exhausser ce souhait pourtant loin d'être impossible à faire. Il ne pouvait même pas dormir tranquillement plus d'un certain nombre d'heures trop courtes pour lui à cause de la dose impressionnante de travail qui traînait sur son bureau. Après avoir fini sa journée sur une mauvaise note, il était retourné dans sa chambre pour prendre une douche revigorante avant de réviser -encore- son texte. A force de lire les paroles qui étaient écrites sous ses yeux, il avait l'impression d'être comme hypnotisé par la feuille de papier. Il ne manquait plus que l'acide pour partir dans un petit délire qui ne lui aurait pas fait de mal pour être honnête. Malheureusement, il n'avait pas ce genre de chose sur lui...

En voyant son colocataire préféré entrer dans la pièce, le déclic s'était alors enclenché dans la tête du jeune homme. Il avait trouvé le moyen efficace et agréable de se divertir et par conséquent de penser à autre chose qu'à ses problèmes : Ji Hyun. L'étudiant en Art et lui se connaissaient très très bien et il aimait passer du temps en sa présence. Tout avait commencé avec une soirée alcoolisée qu'ils avaient fini dans le même lit ! D'abord gênés par cette situation embarrassante dans laquelle ils s'étaient retrouvés, ils s'étaient finalement habitués à passer la plupart de leur soirée seuls à coucher et à satisfaire la moindre envie naissante de l'autre. Oui, Jae Sun appréciait Ji Hyun et surtout ses bras dans lesquels il s'était retrouvé un nombre incalculable de fois.

Il s'était donc approché de lui en faisant tomber sa serviette pour exposer ce corps dont il était si fier à son ami et colocataire qui ne semblait jamais contre une partie de jambes en l'air avec lui. Jae Sun savait pertinemment qu'il n'allait pas le repousser, ce qui ne l'avait pas empêché de lui implorer de ne pas le faire. On ne savait jamais après tout...En entendant sa réponse, il n'avait pas pu empêcher un sourire de naître sur ses lèvres avant de se faire pousser sur le premier lit derrière lui, à savoir celui de leur autre colocataire qui n'était pas là. Couché sur le lit, le dos contre les draps froids du lit de Jun Ho, il le regardait se déshabiller avec délectation sans le quitter des yeux une seule seconde. Il ne voulait pas perdre une miette de ce spectacle plus qu'alléchant qui s'offrait à lui...A nouveau, il esquissait un sourire en l'entendant lui dire qu'il avait de l'énergie à dépenser. Ca tombait bien, lui aussi...

"Je n'y manquerais pas, tu me connais..."

Sans bouger, il tendait les mains pour les poser sur ses hanches avant de les saisir pour le faire basculer et prendre le dessus. Il n'avait pas spécialement envie de lui laisser jouer trop longtemps ce soir et son impatience se faisait sentir. Appuyé sur lui, il posait ses lèvres sur son cou pour le parsemer de baisers furtifs qui remontèrent vers sa bouche pour en prendre possession. Il savait pertinemment qu'ils n'avaient pas vraiment le temps de s'attarder car leur colocataire pouvait rentrer d'un moment à l'autre, ce qui le poussa à lui retirer le reste de ses vêtements avant de caresser son entrejambe en lui lançant un petit sourire amusé. Tout en s'occupant de cette partie de son corps qu'il aimait tant, il reprenait ses baisers en posant cette fois ci ses lèvres sur son torse pour accompagner ses caresses. Jae Sun continuait alors de torturer son ami en accélérant ses mouvements avant de tout bonnement retirer sa main pour prendre possession de son corps si frêle qui s'offrait à lui les bras tendus. Sur le coup, il n'y avait pas vraiment été de main morte en le préparant si peu à sa présence qui entre nous était plutôt impressionnante. Son attirance pour lui mêlé à l'excitation que lui apportait l'idée que quelqu'un puisse les surprendre le rendait un peu impatient, mais pas assez pour gâcher ce moment. Sans le ménager, il se laissait totalement aller à ses envies en se souciant peu de son aîné qui ne semblait jamais s'en plaindre. Après tout, ils ne s'aimaient pas et ce qu'il se passait entre eux était purement sexuel.

Jae Sun se penchait alors sur lui pour l'embrasser avec fougue sans arrêter les coups de rein plutôt brusques qu'il lui infligeait depuis déjà plusieurs minutes. Les lèvres entrouvertes, il laissait faiblement entendre son plaisir en se retenant de faire trop de bruit. Il ne voulait pas écourter cet instant bien trop agréable...

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Mais tandis qu'il apaise la soif qui le dévore, il sent naître une autre soif plus dévorante encore. Séduit par son image réfléchie dans l'onde, il devient épris de sa propre beauté. Il prête un corps à l'ombre qu'il aime : il s'admire, il reste immobile à son aspect. Imprudent ! il est charmé de lui-même : il est à la fois l'amant et l'objet aimé; il désire, et il est l'objet qu'il a désiré; il brûle, et les feux qu'il allume sont ceux dont il est consumé. Ah ! que d'ardents baisers il imprima sur cette onde trompeuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

Bad timing ! (Soft)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangyo University :: Le campus universitaire :: Les dortoirs :: ♣ Chambre S8-