AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
When the past become the present again~



 

Partagez | 

When the past become the present again~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Min Ji Byeon
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Danse & Musique/ Tennis
Messages : 146

Dim 9 Sep - 23:22

Clic.
« Just Stop [stop], 'cause I really love You
Stop [stop], I'll be thinking of you
Look in my heart and let love keep us together »


RAH ! J'ai horreur des chansons d'amour au réveil. Donnant un grand coup de paume sur l'objet de ma mauvaise humeur, je suis à peine debout que j'ai déjà envie de râler sur tout le monde. Me demandant un peu où est ce que je me trouve, les cheveux en pagaille (je préfère ne même pas penser au temps que je vais mettre à démêler tout ça...), les yeux semi clos, je remarque le lit vide de ma petite Juh Li à côté du mien. J'en suis à mon dernier jour à dormir chez moi. C'est la dernière fois que je vais pouvoir passer une après midi avec ma petite sœur alors, j'aimerais en profiter. On a décidé, elle et moi, que je vienne la chercher à son premier jour de travail pour que l'on puisse déjeuner ensemble le midi.

Lorsque mes deux pieds sont bien fourrés dans mes chaussons en forme de tête de Bender, un des personnages de ma série favorite, je me mets fortement à bailler. Nan mais franchement ! C'est quoi ce délire de devoir se lever si tôt, le midi !?... Mon passage à la salle de bain ne se fait pas sans ruminer et râler face à la coiffure que je me paye à chaque fois que je me lève. Après un bon quart d'heure passé devant le miroir de la salle de bain qui a suivi une bonne douche, je m'habille. Bien sur, il me faut encore mon bon gros quart d'heure pour choisir ce que je vais porter aujourd'hui !... Je ne vous fais pas part des détails, mais c'est une heure après mon réveil que je me retrouve [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] à partir en rendez vous ! Je prends tout de même un [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] assorti à mes vêtements, ainsi que de mignonnes [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], histoire de me grandir légèrement~ Après un dernier clin d'oeil au miroir du salon, j'appelle ma mère sans lui laisser le temps de me répondre.

M'an ! Je prends la voiture, je vais manger avec Juh Li !!

Et HOP ! Je suis dehors. Je ne peux conduire seule que depuis quelques temps alors, je ne me fais pas prier. Dès que j'ai l'occasion d'avoir la voiture, je la prends ! Et si l'on m'en empêche, je peux devenir très mauvaise ! Surtout ce matin ><
Pourquoi est ce que je dois aller chercher ma petite sœur ? En fait, elle a fait son premier jour de travail à la garderie aujourd'hui. Et, comme il faisait beau, son test a été de ramener tout les enfants à la plage. Et, comme c'est son premier jour, je lui ai proposé de venir la chercher pour qu'on puisse passer le déjeuner ensemble.
Une fois près de la plage, je gare la voiture et retire mes talons pour les ranger dans mon sac. Ils sont tout neufs, j'ai pas envie de les abîmer. Ne sachant pas bien où elle se trouve, mais me disant qu'une bande de mioches avec deux accompagnateurs ne doivent pas être difficile à trouver, je commence à marcher pieds nus dans le sable à peine réchauffé par le soleil de midi. Lorsque je les repère enfin, je souris de voir ma petite sœur de deux ans ma cadette si à l'aise avec ces enfants... Elle est vraiment merveilleuse ><... Et elle a vraiment grandi...

La voyant s'amuser, je me dis que cela n'est pas non plus une urgence que nous mangions de suite. Alors, je me rapproche de l'eau pour y tremper mes pieds, et me rapproche aussi du groupe. Je suis bien sure loin de m'imaginer ce qui m'attend, ou plutôt qui~

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♪ You give love
A bad name ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han So Bum
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Aucune, même réponse qu'en haut.
Messages : 114

Lun 10 Sep - 18:23

« I'm at a payphone trying to call home
All of my change I spent on you
Where have the times gone baby
It's all wrong, where are the plans we made for two
»


Grognant et fourrant ma tête dans mon oreiller «Bob l’Éponge », je laisse la chanson me réveiller doucement, mais sûrement. Je déteste le matin ; encore plus que les tortues, alors c'est pour dire ! Ce n'est qu'au bout de dix minutes que je me décide enfin à me bouger les fesses en posant mes pieds sur le sol pour tirer les rideaux des deux fenêtres de ma chambre. Je suis déjà sûr que Twinkle est en train de guetter ma belle frimousse pour me jeter un regard rempli d'amour. Bah oui, mon chien c'est mon homme de ma vie, que croyez-vous ? On est comme des frères tous les deux ! Je sors alors de ma chambre, manquant de trébucher sur mon animal de compagnie. Qu'il est bête celui-là aussi ! Pourquoi il se met toujours devant ma porte alors que j'émerge au ralenti chaque matin ? En fait.. il veut me tuer, c'est ça ? OHMYGAAAD et mon monde de bisounours alors ? Il va partir en fumée ? Non.. impossible, ma vie est trop belle pour être chamboulée !

Je soupire et pars en direction de la cuisine, le pas lourd et trainant des pieds en baillant à tout va. C'est également en baillant que je sors des croquettes d'un tiroir. Instinctivement, je me dépêche pour poser le tout dans le bol de mon chien, sachant très bien qu'il me surveille depuis derrière la table et qu'il va bientôt se ruer sur son repas «de l'aube ». Je me pousse donc et me prépare un café que je bois, bien évidemment d'une traite avant d'aller dans la salle de bain pour me préparer. Je prends une douche en vitesse, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et me brosse les dents. En revanche, je ne prends même pas la peine de me coiffer. De toute façon, je sais très bien que mes cheveux sont bien en bataille et que ça me donne un air moins «fils à papa » ; de toute façon, j'adore avoir des mèches dans tous les sens. Après m'être préparé, je laisse Twinkle faire le tour du quartier pendant plus de dix minutes avant de le rentrer dans la maison et de repartir dans ma [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour me diriger vers mon lieu de travail qu'est la garderie.

Lorsque j'arrive enfin, la directrice me fait part de mon emploi du temps de la journée. Je suis donc censé accompagné une nouvelle pour son test. Cela risque d'être plutôt drôle.. enfin presque ; si on oublie le fait que le nom de cette « chère » nouvelle me dit étrangement quelque chose. Pour être sûr de mes pensées négatives, je pars dans la salle où elle se trouve. Mon chouchou se jette dans mes bras et je laisse directement un rire s'échapper de mes lèvres. C'est donc avec un bisounours vêtu de bleu et de noir que je m'approche d'elle avec un sourire chaleureux. Bah oui, hein. Je vais devoir m'occuper de son test, alors il faut que je me montre amical quand même, histoire de la mettre à l'aise, quoi de plus normal ?

« Tu es Min Juh Li, c'est ça ? »

Un petit sourire en coin et elle hoche la tête. Mon cœur manque un battement et je sûr d'être tout pâle maintenant car elle me fixe avec étonnement. Je n'aurais jamais penser la revoir, elle ou sa sœur bien évidemment et là, je n'ai plus qu'à prier pour que Ji Byeon ne mette pas les pieds à la garderie. J'ai la sensation que le monde que j'ai crée autour de moi va être chambouler. Peut-être dans le bon sens, peut-être dans le mauvais, j'n'en sais rien, je n'suis pas devin. Je reprends très vite mes esprits pour ne pas paraître troublé et je poke la joue du petit panda accroché à mon cou.

« Je suis celui qui va te faire passer ton test, donc c'est avec tout ce groupe qu'on va partir à la plage toute la journée. tu connais les règles ? [...] O.K, alors tu t'occupes de les dire pendant que je vais chercher leurs sacs de pic-nique. »

Un autre sourire chaleureux et je pars poser les sacs dans le bus avec l'aide d'un collègue aux cheveux blonds. Parfois, il me fait peur à rigoler bêtement et tout seul, mais bon, je ne dis jamais rien, après tout, il m'arrive de rigoler comme un idiot devant un verre d'eau, donc bon.. Vingt minutes plus tard, on arrive à la plage et j'accours pour poser mes pieds nus sur le sable bouillant. J'ai toujours adoré cette sensation, bien que je ne sache pas nagé. OHMYGAAAD, j'y pense, heureusement qu'on se place toujours à côté du maître nageur, sinon je ferais un bien piètre animateur de gosses. Je tire une grimace à cette pensée avant de frapper une fois dans mes mains en souriant. Je donne une nouvelle fois les règle qui sortent comme une poésie de mes lèvres et le reste de la matinée se passe plutôt bien si on oublie un genoux éccorcher et une petite un peu vulgaire que j'ai du reprendre plusieurs fois de suite. Vilaiiine ! J'vais tout dire à ta maman ce soir, non mais !

Une fois midi arrivé, je laisse la garde à la novice pour aller chercher les sacs de pic-nique. Quoi ? Comment je fais pour tous les prendre alors qu'on a une vingtaine de bambins sous la main ? Bah avec une brouette dis donc ! Non mais franchement ! Ça me parait logique ! Lorsque je reviens, une jeune femme a rejoint ma future collègue. Je décide alors d'interpeller toute ma bande de schtroumpf asiatiques pour leur donner leur sac. Le temps de les appeler et de jeter un oeil sur Juh Li et je reconnais directement qui est la personne à ses côtés. O.K, tant qu'on ne dit pas mon nom, tout ira bien ? Hun, comment ça j'suis lâche ? Même pas vrai d'abord ! C'est juste que là, si je lui parle, j'pense être bien gêné, j'ai vraiment été un salaud avec elle... bougre d'idiot que j'étais au collège ! Enfin bref. Je m'approche comme si de rien était et fais un sourire innocent aux deux jeunes femmes. Bon aller, j'vais faire genre j'la reconnais pas et c'est tout, pas de gaffes, rien, NADA.

« Juh Li, si tu veux manger avec ta sœur vas-y, j'm'occupe d'eux. »

Je lance la main derrière et moi et touche quelque chose. Hop, je pousse un cri rauque et me retourne, ALERTE GÉNÉRALE CANNIBALE SUR LA PLAGE ! Je regarde l'ptit qui vient de me mordre et lui ébouriffe les cheveux avant de lui ordonner d'un regard de retourner manger s'il ne veut pas subir la colère du « Bisounours grincheux »/. Comment ça il existe pas ? T'y connais rien aux bisounours, c'tout. Attendez un instant.. J'ai bien dit « ta sœur » ? C'est pas bon ça, pas bon du tout. Juh Li ne m'a pas parlé de sa soeur, tout simplement parce que j'ai préféré parler de ses centres d'intérêts pour MON propre intérêt, enfin bref. Je m'incline légèrement avant de me retourner pour commencer à rejoindre les n'enfants. Je m'arrête par la suite et tourne ma tête vers les deux filles, le visage complètement sérieux.

« Ça faisait longtemps.. M.i.n J.i B.y.e.o.n ... »

OUAAI et tu voulais pas non plus lui dire "ravi que tu sois pas morte de dépression après ce que je t'ai fait ? Non, mais sérieusement, j'ai quoi dans le cerveau ? Faut toujours que je laisse ma voix parler toute seule. Dans ces moments-là, j'ai juste envie d'une chose, m'enterrer sous le sable et me faire aussi petit que possible. Je me retourne en vitesse et fronce le nez. J'ai juste une envie, c'est de me frapper jusqu'à en crever.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're not my dog..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min Ji Byeon
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Danse & Musique/ Tennis
Messages : 146

Lun 10 Sep - 19:09

Je crois que le matin est mon moment pestiféré de la journée. En fait, pas spécialement le matin, mais le moment où je me lève. L'instant où je me réveille et où je vois mon visage dans le miroir de la salle de bain : les cheveux ébouriffés, les yeux mi clos qui me font ressembler à une tortue malade et toutes ces images ne me donnent qu'une seule réaction. Je finis par râler, prendre une douche et passe des heures dans la salle de bain. Heureusement que nous avons de l'argent pour payer la note d'eau ! Paradoxalement, c'est un de mes moments favoris de la journée. C'est aussi à ce moment que je choisis ce que je porte, que je me fais belle et que je me dis que je suis jolie quand même ~

Après m'être préparer convenablement, et avoir hurler à ma mère que je prends la voiture pour rejoindre Juh Li, je m'installe au volant, le sourire aux lèvres. Conduire me met de bonne humeur. C'est la voiture familiale, certes, mais je sais qu'à mon anniversaire, je vais en avoir une rien qu'à moi. J'adorerais avoir une mini cooper. Genre rouge, avec le damier sur le toit ! Quand c'est moi qui conduis, c'est moi qui chois la musique. Aujourd'hui, j'écoute la radio. Il y a un peu de tout, mais lorsque la chanson « Bubble Pop » de HyunA retentit, je ne peux m'empêcher de chanter avec elle. C'est exactement le genre de tube qui me donne la pêche !

Ouh ouhouhouhouh ! Bubble bubble pop ! Bubble bubble pop pop !

Le ciel est bleu, le soleil brille ! La clim' dans la voiture n'est pas une option négligeable, mais je préfère conduire avec une fenêtre ouverte, mes cheveux dans le vent, les lunettes de soleil sur le nez~ Lorsque je trouve enfin une place pas trop loin de la plage, je retire mes chaussures et les range dans mon sac à main, non seulement pour ne pas les abîmer mais aussi et surtout, parce que j'aime sentir le sable chaud entre mes doigts de pieds.

Tandis que je repère enfin ma sœur, je m'approche d'elle pour lui faire la bise, non sans avoir fait une pause près de la mère avant. Histoire d'y tremper les pieds. Si il y a une chose que je préfère plus que la sensation du sable entre mes orteils, c'est bien de sentir l'eau sur mes pieds... Par contre, il y a quelque chose que je ne supporte pas et je ne tarde pas à en faire les frais. Tandis que je discute un peu avec ma sœur, celle ci a à peine le temps de prononcer ce nom « So Bum », que ce dernier apparaît devant nous. Il ne me regarde même pas, ne m'adresse pas la parole, se contentant d'aller balancer à ma sœur qu'elle peut bien aller dîner avec moi si elle en a envie...

Puis, il vaque à nouveau à ses occupations et je sens que je boue intérieurement... Ma demi sœur le voit bien et me prends par la main avant de me dire « Viens Minny... On y va. ». Alors, je la regarde et retire ma main de la sienne un peu violemment, je l'avoue. Mais là... Ce type ?!! Pour qui il se prend ?!!! Poings serrés, je le vois enfin se retourner vers moi pour me dire une phrase qu'il n'aurait sans doute pas du dire. Ma cadette le voit bien et décide de retourner auprès des gamins pour les faire déjeuner. Quand à moi, je regarde cet homme qui a brisé mon cœur, le regard emplit de haine.

T'es qu'un con.

Je lui souffle dans un premier temps. Je le vois ouvrir la bouche mais ne le laisse pas en placer une.

« Ça faisait longtemps ? » C'est tout ce que tu as a dire ?!! T'as de la chance que je sois trop... Tétanisée pour m'approcher !! Sinon, je t'en aurais mit une ! Abruti !! ><

Les joues rouges de colère, je sens aussi les larmes monter jusque dans mes yeux. Mais, histoire qu'il ne voit rien, je baisse la tête, détourne même le regard vers la plage...

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♪ You give love
A bad name ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han So Bum
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Aucune, même réponse qu'en haut.
Messages : 114

Lun 10 Sep - 19:52

Là, j'veux juste partir. M'enfuir. Tiens.. pourquoi je n'irais pas prendre une bouée pour aller me noyer dans la mer ? Aller j'vais rejoindre Patrick l'étoile de mer et on va se boire pleiiins de bières comme ça j'oublierai que j'ai un jour foutu -peut-être- ma vie en l'air. Ehwaaay, quand on est jeune on est con, comme vient de me sortir mon ex petite amie. Je vois Juh Li retourner s'occuper des enfants. Noooon, me laisse pas seul avec elle ! Je ne veux pas m'expliquer moi, y'a rien à dire si ce n'est que toute la faute doit être rejeté sur moi et je le sais très bien ! Je me pince les lèvres et m’apprête à répondre, mais la jeune Min enchaine. Hun, vas-y prends toi ça dans les dents Bummie. Heureusement qu'on est assez loin des n'enfants, sinon, mon mythe de bisounours adorable en aurait pris un sacré coup. Quoi que... Tétanisée ? Nieh ? En quoi elle est tétanisée ? C'est bon hein, j'suis pas non plus un monstre... Enfin dans un sens je ne suis plus un monstre. Je fronce le nez et remarque que ses joues sont rouges de colère. Bah, t'attends quoi pour me frapper alors ? Nieh. Agis au lieu de parler. Enfin bref, que le ciel est beau, aucun nuage en vu, puis le bruit des vagues ah.. que c'est rafraichissant ! Areum, je m'éloigne du sujet, mais là franchement, il faudrait que je trouve un truc à dire, hors j'ai sûrement l'air d'un pantin désarticulé à qui on vient d'enlever les ficelles. De toute façon j'peux lui dire quoi ? Que je suis désolé ? Genre, ça ne va pas changer le passé. Que je regrette ? La même chose que la précédente. Et puis là, inconsciemment, je m'approche d'elle doucement. Je croise les bras contre mon torse et plante mon regard dans le sien. Ouep. On m'a toujours dit de regarder les gens dans les yeux quand on leur parle.

« Et tu voudrais que je te dise quoi ? Que je suis désolé, que je regrette ? C'est le cas, mais je n'vois pas en quoi m'excuser changera le passé. »

Je réponds calmement et le plus naturellement possible. Il n'y a pas de quoi s'énerver, c'est censé être elle la victime, pas moi hein. Je me retourne pour voir où sont les autres, histoire qu'ils ne disparaissent pas et que je me retrouve comme un idiot tout seul alors que c'est mon devoir de les surveiller. Enfin, vu que l'autre Min est avec eux, je n'ai pas à m'en faire et puis là, je dois m'expliquer avec elle. Non parce que y'a cinq ans, elle est partie comme ça, hop ! Genre c'est une magicienne t'sais. J'inspire doucement avant de pointer mon visage tout en gardant une expression neutre. Bah ouai, je ne vais pas me mettre à rigoler alors que tout ça c'est du sérieux. J'ai l'impression de tourner un drama, sauf que c'est la réalité et que je ne pense pouvoir faire grand-chose pour arranger tout ça. Hun, j'avoue que je suis totalement d'accord avec ce qu'elle dit et ça m'exaspère au plus haut point. J'aurais préféré être ce genre de cons qui n'en n'ont rien à faire, mais non, faut que je m'en préoccupe. Puis pourquoi cinq ans après hein ? Ah tiens d'ailleurs, elle était où pendant tout ce temps ? Enfin bref, je me vois mal lui demander ça tout naturellement. Donc me voilà toujours en train de pointer mon visage. C'est fou, on dirait que j'ai des bugs là.

« Hmm... Si tu veux me frapper pourquoi tu le fais pas ? Je sais très bien que je mérite plus que ça, hein. »

Je gonfle les joues avant de redevenir normal, la fixant toujours dans les yeux. Peut-être que de son point de vu, ça peut paraître irrespectueux, mais pour moi c'est le contraire, c'est un signe de respect. Puis c'est moi ou elle est devenue encore plus agressive qu'avant ? Hun, en cinq ans on a bien changé en fait. Qui aurait cru que je puisse devenir ce que je suis maintenant quand on me connaissait avant ? Pour moi, c'était tout bonnement impossible d'être souriant et câlin devant les autres, alors que maintenant, c'est tout à fait normal. Je bascule ma tête vers le côté et lance un regard froid aux personnes qui se sont arrêtés pour nous regarder. Quoi ? C'est pas un spectacle de cirque, hein ! C'est privé ! Oust bande de moustiques ! Je retourne mon attention vers la jeune femme en face de moi, oubliant complètement que sa sœur peut intervenir à tout moment. D'ailleurs, pourquoi elle a pas réagi celle-là aussi, hein ? Aish.. C'est trop compliqué pour moi. J'vais vite avoir mal à la tête, mais faut sûrement qu'on passe par là pour s'expliquer. Puis je l'attends toujours cette baffe hein, ou se poing, coup de boule, tout ce qu'elle veut, j'm'en contre fiche, parce que je sais très bien que je suis en tort et j'assume mes faits et gestes, même si c'était il y a longtemps car je sais que je l'ai hmm... profondément blessé ? Aller ! On dirait un mec manipulateur en train de parler.. J'l'ai peut-être été, mais maintenant, je me vois mal me prendre la tête pour ça, tout ce que je veux c'est oublier, rien de plus simple. Enfin, simple n'est pas approprié, m'enfin bon.

« Écoutes, je sais vraiment pas quoi te dire là... Donc si tu penses que c'est le bon moment pour m'en mettre pleins la tête, vas-y, c'est pas comme ci je ne savais pas ce que j'ai fait. Je me gratte l'arrière de la tête d'un air gêné avant de me pincer les lèvres une nouvelle fois, détournant mon regard. Je suis.. désolé.. »

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're not my dog..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min Ji Byeon
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Danse & Musique/ Tennis
Messages : 146

Lun 10 Sep - 20:35

Le ciel est bleu, le soleil brille, les oiseaux chantent et les vaguent se balance au grès du vent... En attendant, je suis face à celui que je ne pensais pas revoir depuis que j'ai quitté d'école ; celui qui a fait de moi celle que je suis aujourd'hui, qui a changé ma vie. Je lui en veux. Je n'ai pas su refaire ma vie après lui. Bien sur, je n'ai que 20 ans, je suis jeune, j'ai encore la vie devant moi, blablabla. N'empêche qu'il devait être mon fiancé, celui avec qui je devais terminer ma vie... J'étais amoureuse de lui, bordel ! Et lui ?... Qu'en étaient ils de ses sentiments ? Pourquoi était il si abominable avec moi aux yeux des autres ?... L'avoir devant moi en cet instant fait revenir tout les souvenirs, ainsi que les questions que je me posais à l'époque où nous étions ce couple secret que personne ne soupçonnait... Peut être même pas nos parents.

Une fois que je l'ai traité de con, je suis sur ma lancée. Je continue de lui parler, de lui dire ce que j'ai sur le cœur et dans la tête. Qu'il est un abruti et qu'il pourrait faire mieux. Les poings serrés, les joues rendues rouges par la colère et par la tristesse, qui fait aussi venir quelques larmes dans mes yeux. Mais j'essaye quand même de me retenir. Tandis que mon regard n'est plus posé sur lui, j'entends des bruits de pas dans le sable et regarde à nouveau dans sa direction. Il est près de moi là... Très près. Mon cœur rate un battement... Eh ! Qu’est ce que tu fais toi, petit cœur ? Pourquoi tu me fais ça maintenait ?! Je suis censée être en colère là ! Il plante son regard dans le mien et je déglutis en sentant à nouveau mon cœur me parler genre « Il t'a manqué hein ? Ce visage ». CHUT !

La première réponse qu'il me donne me fait l'effet d'un électrochoc. Il est vrai que je ne lui ai jamais laissé l'occasion de l'ouvrir une fois que je lui ai hurlé dessus qu'il me prenait pour une conne et que je voulais plus le revoir. Il est si calme... Du moins, il a l'air calme. Mais à nouveau, il a le don de faire un geste qui m'agace. Je sais bien que surveiller ces gosses qui sont sur la plage avec nous trois est censé être, il semblerait, son métier ; mais je ne supporte pas qu'il détourne son regard de moi pour jeter un coup d’œil derrière lui...
Mais lorsqu'il ne le fait pas, nous nous retrouvons un peu comme deux idiots à se scruter. Yeux dans les yeux, il finit par me demander pourquoi je ne le frappe pas. J'ai l'air d'en avoir envie et il m'affirme qu'il le mérite. J'avoue que je suis un peu violente de temps en temps... Mais je n'arrive pas à détendre mes bras, à détendre mon corps pour porter un coup à son visage...

C'est bien que tu le saches.

Je prononce cette phrase un peu entre mes dents.
Moi ? Je n'ai jamais oublié le mal qu'il m'a fait. Comment aurais je pu ? Il était mon premier amour. Lui qui au début me montrait à quel point il me détestait, a finit par m'avouer que toute cette haine était du à l'amour qu'il me portait... Mais cela ne l'a pas empêché de continuer une fois que nous étions un couple. Peut être tenait il plus à sa réputation qu'à moi ? Voilà que je me remets à me poser les questions d'avant... Comme quoi, il est encore vraiment présent dans mes pensées et dans ma tête. Peut être que les hommes ont raison ? Les femmes sont compliquées ><

Puis, à nouveau, il prend la parole et je l'écoute. Pour la première fois depuis le début de cette « conversation », je le sens sérieux. Je ne dis pas qu'il ne l'était pas les fois d'avant, juste que là, ça n'est pas pareil. Il a vraiment envie que je l'écoute, il a vraiment envie que toute cette histoire se trouve derrière lui, peut être ? Alors, mes doigts se décrispent et je me rapproche de lui pour commencer à lui donner des coups dans le torse. Mes larmes coulent le long de mes joues et me mets à le frapper de plus en plus fort, bien que je sente que je ne mets finalement, aucune force dans mes coups.

T'es qu'un idiot, Bum... Tu m'entends !?... Un idiot !! ><

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♪ You give love
A bad name ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han So Bum
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Aucune, même réponse qu'en haut.
Messages : 114

Mar 11 Sep - 19:11

Je sens mon téléphone vibrer dans ma poche et je ne peux m'empêcher de sursauter. L'effet surprise, ça me fait toujours un truc du genre "BOOOOH". T'sais, le même "boooh" que les autres font quand tu regardes un film d'horreur et que tu es plongé dedans. Sauf que là, c'est simplement parce que je suis en train de réfléchir logiquement pour ne pas dire des choses blessantes, non parce que moi j'fais parti de ces personnes qui n'ont aucun tact et ça me dérange, mais c'est comme ça, je ne peux pas le changer. J'me sens tellement bête de la fixer en l'écoutant parler. Parfois, je regrette de ne plus être comme avant, au moins, rien ne pourrait me blesser, hors là, ce n'est plus la même chose. La susceptibilité, je la connais très bien à présent et je la déteste. Ji Byeon parle un peu pour rien dire et je suis obligé de m'empêcher de sourire.
« C'est bien que tu le saches ». Hmm... Ouai, ou pas. Je fronce le nez et me mord le creux de la joue. Je ne sais pas vraiment ce qu'elle peut ressentir en me voyant après tout ce temps. De la haine ? De la peur ? Du regret ? De l'exaspération ? Sûrement, je ne vais pas lui demander ça, ce serait un peu déplacer, non ? Enfin bref, j'ai l'impression de partir dans mes pensées et de m'enfoncer sous terre, parce qu'on dirait que plus je pense et plus je m'enfonce.

Bref, je ne lui réponds rien. J'ai l'impression de tourner autour du pot et ça commence à m'exaspérer. Cependant, j'ai une patience d'or, et je pense pouvoir attendre encore longtemps de la sorte. De toute façon, je ne vois pas pourquoi je devrais être pressé, après tout, Juh Li est en test et je suis simplement censé vérifié que tout se passe bien, hors je pense pouvoir lui faire confiance pendant quelques minutes le temps de me faire insulter de tous les noms par sa demi-sœur, quoi de plus normal ? Quand je vous disais que je ne veux pas que ma vie soit chambouler, c'est dans ce genre de moments que je regrette d'être gentil et d'accepter qu'on me refile une novice de.. aller quoi ? Dix-sept / dix-huit ans à peine ? O.K, j'suis pas très vieux non plus, il n'empêche que je suis l'aîné et que c'est MOI qui donne les ordres.. Enfin j'suis mal placé pour dire ça là, tout de suite, mais bon, laissez-moi rêver. C'est dans ce genre de moments que j'adorerais pouvoir lire dans les pensées des autres, mais je ne suis pas un super-héros... malheureusement. Bah oui, on peut pas être parfait, hein ! Enfin bref...

Je la vois se rapprocher et c'est limite si mon cœur ne se met pas à faire de la tachycardie. Pit-être que j'vais mourir d'une crise cardiaque ? Ou alors c'est simplement le fait que je vois l'une des seules personnes que j'ai vraiment aimé réapparaître devant moi ? Vas savoir ! Je ne suis pas psychologue moi, hein ! Et franchement ça me va bien ainsi. Savoir les problèmes des personnes qui me sont totalement inconnus.. non merci. Elle commence alors à me frapper.. enfin si on peut appeler ça frapper. N'empêches que je ne bouge toujours pas, limite si je ne suis pas devenu un légume ambulant. J'suis dans le décor, je sers juste de défouloir, qui est le prochain ou la prochaine ? Un idiot ? Oui je t'avais bien entendu la première fois, j'suis pas encore sourd heiiiin. Ce n'est qu'en baissant la tête que je remarque qu'elle pleure. Hun, voici donc Han So Bum, moi, le plus beau bisounours du monde en train d'ouvrir les yeux grands comme des soucoupes. Comme si c'était normal, je lui prends les poignets et la force à arrêter, mais je me rends très vite compte que je ne sais pas quoi lui dire. De toute façon, si je parle je vais me répéter, alors voilà quoi. Je réfléchie aussi vite que possible, cherchant un moyen sûr de parler sans la blesser et c'est au bout d'une bonne minute que je prends une légère inspiration et me lance.

« Je sais que je suis un idiot... Écoutes... Je ne crois pas savoir ce que tu ressens après ce que je t'ai fait. Cries, hurles, crois-tu vraiment que ça changera quelque chose sur ce qu'il s'est passé il y a cinq ans ? Tu crois vraiment que je ne regrette pas mes paroles ? J'y ai repenser bon nombre de fois, et j'me suis toujours dit que si un jour on m'offrait la possibilité de revenir en arrière, je retournerais à l'époque où je t'ai le plus blessé pour ne pas faire la même erreur une nouvelle fois.. Tu es, je crois, la seule fille à avoir su briser ma carapace ce jour-là, ça ne m'énerve pas, alors que si ça aurait été quelqu'un d'autre, je me serrais sûrement énervé. J'ai l'impression de te faire un monologue... mais j'ai juste envie de mettre les choses au clair. Crois-tu vraiment que je t'aurais tout montrer de mon bon côté pour une simple envie de te ridiculiser ? Un an, tu te rends compte ? J'ai passé presque un an avec toi et tu crois vraiment que je n'étais pas sincère ? Si j'aurais eu du temps à perdre, je ne pense pas que j'aurais fait ça. Je ne peux pas te dire ô combien je suis désolé, c'est impossible, les mots ne sont pas assez exprimant... »

Je m'arrête, visiblement à court de mot. Je m'excuse alors un peu brusquement en me rendant compte que je lui tiens toujours les poignets et la lâche aussi vite que l'éclair. Je me masse ensuite le torse, mine de rien, plusieurs coup comme ça, ça laisse une douleur, hein.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're not my dog..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min Ji Byeon
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Danse & Musique/ Tennis
Messages : 146

Mer 12 Sep - 17:29

J'aurais aimé pouvoir lui dire que je suis contente de le voir, qu'il m'a manqué et que maintenant que nous nous sommes retrouvés, nous ne nous séparerons plus... Le genre de choses que j'aurais pu lui dire si nous avions été dans un drama ; genre séparés au beau milieu de notre relation parce que l'un de nous deux changeait de pays... Quelque chose de romantique, avec le soleil qui se couche derrière la mer~ Je le pense d'ailleurs !... Mais comment le lui dire ? Il m'a brisé le cœur. Il était jeune et con. Et moi, j'étais une fille qui en avait marre de se retrouver balancée à droite à gauche, d'entendre mes camarades de classe me balancer que telle ou telle fille allaient faire sa déclaration à So Bum ou encore, entendre les mots les plus vexants possibles sortir de sa bouche.
Ce que je dis, je ne le contrôle même plus. Je parle juste parce que j'en ai besoin et parce que si je reste devant lui, sans rien dire, ça ne serait pas la bonne solution. L'avoir face à moi m'inspire toutes sorte d'émotions, et elles arrivent un peu les unes après les autres, sans que je les commande ; sans ordre pré établi. Et pour le moment, je suis en colère ><

Et lui, il me laisse m'exprimer. Est ce qu'il regrette ? Est ce qu'il s'ennuie ? Ou est ce qu'il a envie de s'en aller peut être ?... sans doute que je ne lui donne pas envie de rester devant moi, à m'écouter brailler par rapport à ce qu'il m'a fait... D'un autre côté, c'est un peu sa faute hein ?! >< Le voir sans aucune réaction m'énerve encore plus. Il faut dire que je suis devenue de moins en moins patiente et douce au fil des années. Je n'étais déjà pas comme ça à la base il faut dire.

Comme il s'est déjà sensiblement rapproché de moi il y a peu pour prendre la parole, je n'ai plus à faire que quelques pas pour me retrouver vraiment devant lui et commencer à lui mettre des coups sur le torse et à le traiter d'idiot.
Lorsqu'il attrape soudainement mes poignets, je le fixe, ne le quitte plus des yeux tandis qu'il me regarde. Mes larmes continuent de couler et mes lèvres entrouvertes les récoltent. Il se passe bien une minute avant qu'il ne commence à me faire son discours à son tour.

… Waw...

Je pousse cette exclamation dans un murmure presque inaudible mais je continue de le regarder dans les yeux. Ce qu'il vient de dire me touche... Je me renvois en arrière, et me dit que j'aurais peut être du l'écouter à l'époque... Peut être que ça nous aurait évité toutes ces années séparés ?... Maintenant je me pose une question : est ce que nous deux, c'est mort ? Le temps que je termine de me poser cette question dans ma tête et il me lâche les mains en s'excusant. Il m'a fait du mal et pourtant, c'est moi qui ait envie de m'excuser maintenant. Mais je suis bien trop fière... Malheureusement pour lui.
Je ne peux m'empêcher de garder mes yeux vers le sol tant je suis confuse par ce qu'il vient de me dire. Peut être que c'est moi qui mériterait des coups...

Tu penses... Qu'on peut reprendre du début ?

Je déglutis. Pour une fois, j'ai laisser ma fierté derrière moi, ainsi que mon passé. Il paraît que vivre dans le passé n'est pas une bonne chose...

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♪ You give love
A bad name ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han So Bum
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Aucune, même réponse qu'en haut.
Messages : 114

Mer 12 Sep - 18:55

Ehway, j'me sens vraiment trop bête à lui tenir les poignets par peur qu'elle fuit en entendant ce que je dois lui dire depuis cinq années maintenant, mais bon, j'suis motivé là et puis, elle a rien à dire non mais ! J'ai enfin la chance de dire ce que j'ai toujours pensé, parce que j'ai enfin trouvé la personne que j'suis vraiment alors maintenant qu'elle est en face de moi, je la laisse pas partir avant de lui avoir tout avoué ! J'ai l'impression d'avoir une enfant fragile devant moi, peut-être même une poupée en porcelaine. Elle me fixe et ne dit rien, chose qui me stresse un peu et mon cœur recommence à frapper contre ma cage thoracique, chose qui augmente également ma respiration, bien que je ne suis pas en total accord avec mon corps sur ce coup-là. Je déballe tout sans reprendre ma respiration et lorsque je termine mon espèce de monologue, j'inspire longuement pour ravoir un peu d'air dans mes pauvres poumons brutalisés qui n'ont pas vraiment souhaités l'être. Pourquoi elle continue de me fixer comme ça ? Ayyyé, il y a furoncle qui est apparu sur mon visage, c'est ça ? Impossible, je prends trop soin de moi pour que cela arrive. Étant donné que je n'ai plus rien à dire, je m'excuse en remarquant que je la tiens toujours et il se passe quelques minutes avant qu'elle ne parle, le regard poser au sol.

Je mets quelques secondes à analyser sa phrase avant de comprendre la signification réelle de ses mots. Je me mords pour la énième fois le creux de la joue ; c'est devenu beaucoup trop solennel pour moi là et je fais de mon mieux pour ne pas rire. Non, je ne trouve pas sa drôle, mais vous savez comment je suis non ? Quand il s'agit de Ji Byeon, j'ai tendance à toujours tout gâcher, donc pour une fois, je vais me tenir tranquille et rester comme je suis d'habitude avec autrui. En fait, j'ai vraiment l'impression qu'elle se fout de moi, genre c'est peut-être une sorte de vengeance qui sait ? Elle a sûrement compris que même après tout ce temps, j'ai toujours des sentiments pour elle ? Hmm... Si c'est ça, je pense pouvoir faire semblant de ne rien comprendre pour passer du temps avec elle.. quoi que non en fait. Tous mes souvenirs refont surface brusquement et mon cœur se serre doucement. J'ai l'impression que ma tombe se crée doucement et que ma fin est proche. Peut-être que c'est ma punition pour lui avoir fait du mal, j'n'en sais rien ? Ou alors, je réfléchie beaucoup trop tandis que c'est beaucoup plus simple que ce que je m'imagine. Si un jour on m'aurait dit qu'elle me demanderait cela, je pense que j'aurais rigoler au nez de cette dite personne avant de lui péter les dents. Bah oui, j'suis sensible sur ce genre de chose moi. Puis tout le monde à ses propres défauts.

Je m'approche alors un peu plus d'elle et lui essuie ses larmes avant de sourire faiblement, sentant mes intestins se nouer, devenant bizarrement anxieux. O.K, mais pourquoi ? C'est complètement stupide d'avoir ce sentiment en soin, je déteste ça. Je déteste me sentir faible en face de quelqu'un, je déteste qu'on arrive à me percer de la sorte, je déteste ma voix qui s'apprête à sortir quelque chose que je ne veux pas dire, je hais mon passé et je hais par-dessus tout la personne que j'ai été autrefois. Peut-être que dans une autre vie, mon future sera plus simple, j'n'en sais rien. Si ça trouve, j'ai déjà vécu tout ça sans m'en rendre compte ? Je recule d'un pas et perds mon sourire, la regardant et inspirant calmement, près à dire une connerie, peut-être ?

« Attends... je.. je ne sais pas quoi te dire là.. »

Je réfléchie quelques secondes en posant un doigt sur mes lèvres, faisant mine de lui interdire de parler du regard avec un sourire mi-amusé mi-exaspéré. Je n'ai pas vraiment envie de dire quelque chose qui pourrait l'énerver et la faire me détester encore plus que maintenant. Je ferme les yeux quelques instants histoire de réfléchir plus convenablement. Maintenant qu'elle est en face de moi et qu'elle m'a dit cette phrase, je n'ai vraiment pas envie de la laisser partir à nouveau, je ne veux pas la perdre une deuxième fois.. Je peux paraître égoïste en disant cela, mais là, tout de suite, je me fiche bien d'être égoïste. Je rouvre mes yeux et plonge mon regard dans le sien une nouvelle fois en souriant, presque. J'ai tellement envie de la prendre dans mes bras, mais je n'ose pas faire un geste brusque par peur qu'elle le prenne mal. C'est fou ce que tu me rends bizarre Ji Byeon, et je crois que tu ne t'en rends même pas compte. Peut-être qu'un jour tu comprendras mes sentiments... Peut-être que comme tu le dis, on peut reprendre depuis le début, je n'en sais rien. Après tout, je ne connais rien du futur proche, ni du futur loin, tout ce que je peux dire c'est que j'ai juste envie de chérir ce présent près de toi. Je lève les bras comme si un policier était près à me fusiller, comme si le monde entier était contre moi et je souris de plus belle.

« Je te laisse choisir la réponse.. Après tout, ce n'est pas à moi te dire ça après tout ce que je t'ai fait.. »

Les gens passent à côté de nous, mais je ne me rends plus compte de rien ; tout ce que je vois c'est cette fille, ouai, la même qui m'a rendu comme je suis maintenant, et celle que j'ai peut-être rendu un peu trop froide qu'à la normal. C'est sûrement à cause de moi si elle est si brutale et froide.. Ce n'est pas les mots « je pense », mais « j'en suis sûr » que je devrais dire. Je m'approche d'elle aussi lentement que possible avant de la prendre par les épaules pour la serrer contre moi doucement, contractant mes muscles à ce contact qui m'a sûrement beaucoup trop manqué pour être simplement de l'amitié. J'en ai la confirmation maintenant ; je veux dire, que j'ai toujours des sentiments pour elle. Je soupire doucement et ferme les yeux sans aucune raison valable. Juste quelques instants, je veux rester ainsi, bercer par l'odeur de son parfum. Je la lâche, un peu malgré moi et lui souris de nouveau faiblement.

« Désolé j'en avais juste besoin.. »

Que dire d'autre ? Rien. Y'a rien à dire en fait, parce que je n'oserais pas l'avouer.. du moins pas tout de suite, pas comme ça. Je mets mes mains dans les poches de mon pantalon, revenant au point de départ, cherchant à dire quelque chose, mais je crois que je suis à court de mots. Mon ventre grogne doucement je rougis faiblement de gêne. Hun... Faut toujours que je me ridiculise de façon presque banal moi, hein ? Je sors donc ma main droite et pointe derrière moi.

« Tu.. devais manger avec ta sœur, non ? Tu veux la rejoindre ? Ou peut-être manger avec tout le groupe de bambins et elle, j'en sais rien.. »

Je lâche ça dans un murmure, la voix presque chevrotante par toutes les émotions qui viennent de passer en moi. J'attends calmement sa réponse, replantant de nouveau mon regard dans le sien.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're not my dog..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min Ji Byeon
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Danse & Musique/ Tennis
Messages : 146

Jeu 13 Sep - 15:49

Il est possible que si il ne m'avait pas retenu par les poignets, j'aurais collé mes mains contre mes oreilles pour ne pas entendre ce qu'il a à me dire, tant je suis têtue. D'un autre côté, lorsqu'il me parle, je ne me débats pas. Je n'aime pas me retrouver à la merci des gens comme ce qui est en train de se passer avec So Bum, mais lui, il n'est pas « les gens ». Il est celui qui a changé ma vie. A cause de lui (ou puis je dire « grâce à lui »?), je ne suis plus du tout la même... Et je ne saurais dire si c'est un bien ou un mal. Je de suis devenue moins naïve, mais plus méfiante ; moins facile à vivre mais aussi plus froide. Bref, j'ai mûri. Est ce qu'il peut être fier de lui ? Aucune idée. Est ce que de s'être séparé si brutalement de moi l'a changé, lui aussi ?... On dirait que oui ?
Lorsqu'il a terminé son monologue, je continue de le fixer sans rien dire. Je réfléchis, je suis un peu perdue aussi... Mon regard se baisse, presque par réflexe, et je lui pose une question... Qui m'a prit énormément de courage à prononcer.

De longues minutes s'écoulent tandis que j'attends une réponse de sa part. Est ce qu'il va bien vouloir renouer des liens avec moi ? Ou est ce que pour lui, il n'y a plus rien à faire entre nous ? Moi même d'ailleurs, je ne sais pas ce que j'entends avec « reprendre du début ». Est ce que j'aimerais reprendre notre relation amoureuse depuis le début ? Ou carrément notre relation tout court ? Genre, que l'on reprenne depuis la case « amie » et que l'on voit ce que cela donne par la suite ? Je me doute qu'il doit lui aussi énormément réfléchir sur la réponse qu'il se doit de me donner. Il s'est tout de même passer 5 ans entre la dernière fois que nous nous sommes vu et aujourd'hui...

Lorsqu'il s'approche de moi, que j'entends à nouveau ses pas bruisser dans le sable, un frisson m'envahit. Il s'intensifie au moment où je sens sa main contre ma joue pour qu'il essuie mes larmes. Je le regarde alors à nouveau dans les yeux... J'aurais aimé pouvoir y lire. Comme cela nous arrivait souvent lorsque nous étions ensemble... Pourtant, il me répond qu'il ne sait pas quoi me dire et... Je me sens pas très bien en fait. Comment ça « je ne sais pas quoi te dire » ? Qu'est ce que je suis censée répondre à ça ? Mes lèvres s'entrouvrent mais je ne dis rien... Je n'ai rien à lui dire en fait, j'attends juste une réponse. Je le regarde faire, il me fait patienter. J'aimerais vraiment beaucoup me retrouver dans sa tête, savoir à quoi il pense, ce qu'il aimerait me dire et ce qu'il n'ose pas... Tandis qu'il réagit enfin, il lève les bras et se met à sourire. Je ne lui ai jamais vu un tel sourire...Sauf quand il était avec moi. Lorsque nous étions uniquement tout les deux.

Tu... Tu me laisses choisir ?

Je ne peux m'empêcher de répéter ce qu'il vient de me répondre, juste pour savoir si j'ai bien compris. A nouveau, je le regarde dans les yeux. Comme si j'essayais de revoir nos souvenirs agréables dans ses yeux. Et cela marche d'ailleurs ! Puisque lorsqu'il s'empare de mes épaules pour me serrer contre lui, je ne réagis pas. Du moins, pas négativement. D'abord, je ne sais que faire... Je reste comme une idiote, les bras ballants et les yeux ronds comme des soucoupes. Puis, je passe mes mains autour de sa taille pour appuyer mon visage contre son torse. Je reste hésitante mais nous sommes bien en train de nous enlacer. Il finit par me lâcher et s'excuse en prenant pour excuse qu'il en avait besoin.

Je... J'en avais besoin aussi.

Je relâche lentement mon étreinte et écoute la nouvelle remarque qu'il a à me faire. Est ce que c'est une invitation à manger avec lui ? Ou est ce qu'il le fait par politesse ?... non. Je refuse de me laisser à nouveau embarquer dans des pensées sans fin alors que je peux trouver la simplicité.

Ça me ferait plaisir de déjeuner en ta compagnie...

Je lui offre un léger sourire. Et puis, c'est assez jolie comme cadre pour prendre un déjeuner. Et avec lui... Non, je m'arrête là!

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♪ You give love
A bad name ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han So Bum
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Aucune, même réponse qu'en haut.
Messages : 114

Dim 16 Sep - 10:17

J'avoue que je ne sais même pas quoi lui répondre, après tout, je ne vois pas pourquoi ce serait à moi de lui dire ça, car oui, je pense que ce serait mal placer de ma part de lui poser ce genre de questions, je veux dire, sur le fait de reprendre à zéro et tout. Peut-être que je réfléchie trop ? Ou que je cherche à faire compliquer ? J'en sais rien, et ce n'est sûrement pas sur le coup que je vais me rendre compte de ma bêtise, si j'en fais une bien évidemment. Ce n'est donc qu'au bout de quelques minutes que je me permets de lui répondre. On dirait que le temps va au ralenti, enfin, plutôt qu'on réfléchie trop longtemps à ce que l'on veut dire, et ça me gêne. Je suis du genre à être extraverti et dynamique maintenant, alors j'ai bien du mal à m'empêcher de bouger ou de me tortiller sur place ; je pourrais me ridiculiser en faisant cela, je suppose. J'entends donc de nouveau sa voix et sa phrase.. enfin plutôt sa question me fait hausser des épaules avant que je n'hoche de la tête doucement. Que pourrais-je dire ? Il n'y a pas de réponse appropriée pour sa question, enfin d'après moi.

J'ai l'impression d'être un enfant qui découvre l'amour pour la première fois tant je ne sais pas quoi lui dire alors qu'elle est en face de moi. Pourtant, bon nombre de fois, j'avais fait de rêves où je la revoyais et où je lui parlais pendant pas mal de temps, hors là, j'étais complètement perdu. Lorsque je la prends dans mes bras doucement, je me mords le creux de la joue, presque sûr de me recevoir une gifle en réponse, mais rien de tout cela n'arrive, alors tout ce que je fais, c'est profiter de ce moment. Ma gorge n'a jamais été aussi serré, et je crois que c'est à cause de l'air ; je n'sais pas. Il y a un mélange de joie, de mélancolie et de je ne sais quoi qui à poser pied en moi et qui s’infiltre dans mes poumons, m'empêchant de respirer quelques secondes. Je reprends mes esprits en la lâchant et m'excuse aussitôt, encore sur le choc de mes propres gestes. Sa phrase suivant me laisse un peu sous le choc, une nouvelle fois, comme si je ne sais faire que ça lorsqu'elle est dans les parages. Quel abruti je fais, n'empêche. Quelques secondes passent, se transformant peut-être en minute, je ne sais pas, je n'ai plus la notion du temps, tant il ne m'importe plus avant que je n'ose reparler. Ma phrase peut-être prise sur la mauvaise barre, du genre peut-être qu'elle va le prendre comme un moyen pour moi de me débarrasser d'elle le plus vite possible hors, ce n'est pas du tout le cas, mais bon, il fallait bien que je trouve quelque chose à dire pour briser ce silence qui était devenu si pesant à mon égard. Je crois que si je dois lui dire une chose en particuliers, c'est que j'ai l'impression qu'elle possède le don de me choquer et de me faire perdre mes moyens, mais allez dire ça comme ça du tac tac, JAMAIS. Eh ouai, je reste toujours un peu distant, même si en général je suis souriant, je ne me le permets pas ; là tout de suite. Je me retourne et pointe du doigt un mini restaurant à quelques mètres, des étoiles dans les yeux, oubliant presque que c'est Ji Byeon qui est à mes côtés. Je reprends de nouveau mes esprits et lui souris brièvement.

« Là-bas, ça te va ? »

Diiiis oui ! Hurry up ! J'ai faiiiiiiim ! Puis j'suis sûr qu'ils font des trucs au chocolat trop booon ! Ehway, mon ventre adore prendre le dessus sur mon esprit intelligent, que voulez-vous ? De toute façon, je préfère être comme je suis là maintenant, que comme j'étais avant. Sans plus attendre, je commence à marcher tranquillement, vérifiant qu'elle me suit tout de même, ehway, j'suis un vrai paranoïaque moi ! Je me stoppe d'un coup et lui lance un sourire un peu plus sûr. « Dehors ou dedans ? » De toute façon, on va oublier la partie où c'est elle qui m'a dit que ça lui ferait plaisir de manger avec moi, parce que c'est MOI qui invite wesh ! Mais bon, je lui laisse le choix d'où on va manger, au pire, s'il faut virer quelqu'un, étant donné que je suis Dieu, les gens bougeront pour moi (rire). Après qu'elle m'ait répondu, une question me vient en tête et je ne peux m'empêcher de la poser. « Au fait, tu continues tes études en ce moment ou tu travailles ? » Ehway, j'suis super curieux moi, et puis vu que la plus jeune Min est entrée dans la vie active, je me pose la question, c'est tout.


HORS RP -> Désolé du temps que j'ai mis pour répondre

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're not my dog..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min Ji Byeon
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Danse & Musique/ Tennis
Messages : 146

Jeu 20 Sep - 9:16

Dans un premier temps, je me suis tout de même demandé ce que je faisais ici, pourquoi il était là et si j'étais en train de rêver, de cauchemarder, ou j'en étais même presque à me demander si ça n'était pas un plan de ma petite sœur ! Combien y'avait il de pourcentage de chance pour que ma demi sœur travaille ici, avec So Bum ? Et sur ce pourcentage, combien y'en avait il encore pour que moi, Min Ji Byeon, je me décide à me lever, à bouger mes fesses pour être réveiller pour midi et ainsi pouvoir manger avec Juh Li ? Non vraiment, c'est une peu une affaire... Surnaturelle ! Le destin voulait peut être à tout prix que nous nous retrouvions, que nous nous expliquions et que nous nous réconcilions peut être ? J'ai tellement de questions qui me viennent en tête que des blancs interminable s’intercalent dans notre conversation. Comme une impression que nous réfléchissons beaucoup tout les deux à ce qui est en train de nous arriver... Donc, du coup, cela ne nous dérange pas que des silences, des blancs, s'imposent dans nos conversations. Cela nous permet d'observer l'autre un petit peu... Je ne saurais dire ce qu'il pense... Et je préfère ne pas y penser parce que cela risque de faire venir encore d'autres questions dans ma petite tête de danseuse.

Et puis, les paroles sont parfois beaucoup moins significatives que les gestes. Que ce geste là en particulier. Il est en train de m'étreindre, de me serrer contre lui... Je ne sais que faire, mais je décide de lui rendre son câlin. Il y a bien longtemps que je n'ai pas reçu une étreinte si bourrée de sens... Je suis contente qu'il se décide à me prendre contre lui, mais il y a aussi une part de nostalgie là dedans. Comment ne pas en avoir ? Il a été mon premier amour... Mon seul même... Rien que d'y repenser, je sens mon cœur se serrer, mon ventre se nouer et mes pensées repartir presque dix ans en arrière. Mais d'être contre lui, cela me fait un bien fou... Alors que j'ai l'impression de perdre une moitié de mon cœur lorsqu'il me lâche, mais je ne le laisse pas s'excuser. Je pense que j'en avais besoin moi aussi et n'hésite pas à lui dire... Cela fait un moment que je n'ai pas serrer quelqu'un dans mes bras en ressentant toutes ces choses d'un seul coup. Nous décidons donc d'un commun accord de déjeuner ensemble. Il me l'a proposé si gentiment que je n'ai pas su dire non... Et puis, c'est moi qui lui ai proposé que nous partions du bon pied alors, je ne vois pas pourquoi je l'enverrais balader la seconde d'après.

Lorsqu'il me demande si le restaurant qu'il pointe du doigt me va, j'affirme d'un signe de tête. C'est un petit restaurant, sur la plage. Il n'y sans doute pas plus romantique que ça ! Mais il ne faut pas que je m'emballe tout de même... Il s'agit juste d'un repas... Sans doute allons nous essayer de rattraper le temps perdu ? Je le suis donc sagement, le visage baisser et un peu rouge. J'essaye tout de même de me contenir, car ça n'est pas dans mes habitudes de montrer autant de sentiments face à quelqu'un.

Hein ?... Dehors, ça serait mieux, non ?


Je viens marcher à sa hauteur. Comme il est plus grand que moi, il fait des pas plus grands du coup, on peut dire que je cours un peu derrière lui ! Mais j'arrive à suivre le rythme. Jetant un regard sur sa silhouette, rien que de voir sa bouille me rend nostalgique... Sa voix me sort à nouveau de mes pensées.

Oh je continue mes études... Je sors d'un stage de danse et maintenant, je suis à Mangyo. Et toi alors ? Tu travailles depuis longtemps avec ces enfants ?

Spoiler:
 

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♪ You give love
A bad name ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han So Bum
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Aucune, même réponse qu'en haut.
Messages : 114

Mer 26 Sep - 17:46

Je sais qu'il y a quelques temps, lorsque je suis passé devant notre ancien lycée pendant mes vacances d'été alors que je retournais dans mon ancienne ville pour voir un ancien ami, je m'étais surpris à être d'humeur mélancolique. En fait, je crois que c'était simplement parce que cette école me rappelait beaucoup trop de souvenirs, autant agréables que cauchemardesques et je ne suis pas du genre à vouloir être dépressif, au contraire. Je veux vivre ma vie à fond et profiter de tout ce qu'il se passe aux alentours, alors il n'était pas question que je me mette à faire une tête d'enterrer à cause de ma mémoire, bien que je sentais mon estomac se retourner sans cesse pendant que mes entrailles s'amusaient à danser dans un rythme endiablé. Enfin bref, si je commence à décrire mes émotions d'avant, ça ne va pas le faire, tout le monde va s'y perdre et après, je passerais pour quelqu'un de distrait et tout ce qui va avec. Mais, il faut bien que je me perde dans mes pensées, parce que les blancs qui viennent et qui repartent me stresse un peu plus à chaque fois. C'est vrai que c'est un peu normal après tout ce qu'il s'est passé entre nous, mais je ne peux pas m'en empêcher, comme un enfant ne peut pas s'empêcher de vouloir toucher à tout, c'est comme ça, les humains sont stupides, moi le premier, que voulez-vous ? Après lui avoir proposé de manger au restaurant et sans attendre sa réponse, je démarre ma petite marche en direction du bâtiment indiqué, me mordant le creux de la joue pour éviter de sourire bêtement. Oui, même si notre "rencontre" à commencé un peu brutalement, j'espère bien au fond de moi-même que l'on va repartir sur de bonnes bases, ce serait un peu bête sinon. Enfin, ce n'est que mon avis après, et vu que je ne peux pas lire dans les pensées et que je suis du genre un peu distant tout de même, je ne vais pas demander la réponse à cette question à Ji Byeon.

Dehors ? O.K ! Je lui fais un signe de tête et lui tire une chaise d'une table à quelques mètres de deux personnes âgées; attendant qu'elle commence à s'installer pour faire "comme dans les films". HEY ! Un jour je serais comme ça moi aussi; tout fripé, tout pas beau, tout... vieux. Hun, rien qu'en pensant à cela, ça me donne des rides, tiens ! Je prends ensuite position en face d'elle pendant qu'elle répond à ma question. Je sais que je vais sûrement me répéter, mais ça me fait vraiment trop bizarre de lui parler en tête à tête. « Hun.. Tu continues la danse apparemment, c'est cool ça. Quant à ta question, je crois que ça va faire un peu plus d'un an que je travaille en tant qu'animateur. Je voulais terminer mes études au plus vite pour rentrer dans la vie active. » C'est vrai qu'en disant ça, je peux passer pour un gros flemmard et c'est le cas, mais je n'en ai pas du tout honte, de toute façon, je crois que si je n'aurais pas eu l'idée de travailler dans la petite enfance, j'aurais fini mourant et affamé sur un trottoir, parce que oui, aucun métier ne m'intéresse. Je lui souris faiblement et interpelles un serveur pour prendre commande. Aujourd'hui, ça sera plat français, ehway, j'ai trop mangé hier, alors faut que je perde tout ce que j'ai pris. En même temps qu'elle idée de manger une grande pizza à moi tout seul alors que ça m'est totalement interdis, hein ? M'enfin, les règles sont bien là pour qu'on les détrônes de leur piédestal, n'est-ce pas ? Je commande donc une salade, grande précisément, parce que je me suis déjà fait avoir plus d'une fois avant de dire à Ji Byeon de prendre tout ce qu'elle veut. J'ai peur. Si ça se trouve, elle a complètement changé depuis que je ne l'ai pas revu et peut-être que maintenant elle mange comme un ogre ? OHMYGAAAD, ne pas voir le mal partout voyons, on me l'a toujours appris.

Le serveur repart avec un petit sourire après avoir pris notre commande et je commence à détailler le paysage. Hmm... Ne serait-ce pas un peu trop cliché toute cette... mer et tout ce... sable ? Oui, oui, limite si je n'ai pas envie de prendre "Plus belle la vie" comme citation dans une phrase, là, maintenant. Vous savez, cette émission stupide française.. Oui, oui, celle où on voit la vie de pleins de personnages où tout se répète au fil des années ? Bah voilà. Je suis en pleins clichés, là, non ? Je souris plus naturellement et me demande ce que je vais bien pouvoir dire pour couper court à ce nouveau silence. « Tu comptes te lancer en tant que danseuse professionnelle après tes études ou tu as autre chose en tête ? » Ehway, ça attire mon attention tout ça. Non parce qu'il doit y avoir pleins de débouchés, même si je ne me suis jamais renseigné sur cette section. Au bout d'un quart d'heures, le serveur revient avec nos assiettes. Oh ouai ! On est des VIP, d'habitude j'attends longtemps avant de pouvoir manger.. Ou alors il est en kiffe sur.. Non, impossible, sinon.. Sinon quoi ? Je secoue la tête, presque sûr de ne pas m'être fait remarqué et me mords le creux de la joue pour éviter de rougir bêtement. Non mais franchement, c'est honteux de rougir alors que je suis un homme, un HOMME oui ! Tiens d'ailleurs, j'viens de me rendre compte que Ji Byeon est vachement petite comparé à moi. A cette pensée, je repose le verre que j'avais pris dans ma main droite et me mets à rire tout seul. Hun, oui, j'ai l'air bien à faire ça comme un idiot, mais bon, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort ! « C'est rien, j'ai juste tendance à réfléchir un peu trop et je me suis rappelé que quand on était à côté, tu devais paraître un peu... beaucoup petite. Enfin, ne le prend pas méchamment, je pense que tu connais le diction "Tout ce qui est petit est mignon." » Ehway, je sais le faire quand il s'agit de me ridiculiser. Je fronce le nez et commence la contemplation de mon assiette, mangeant de temps à autres en me demandant comment je fais pour être aussi bête des fois ? Non parce que c'est pas un truc à dire comme ça non plus !

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're not my dog..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Min Ji Byeon
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Danse & Musique/ Tennis
Messages : 146

Jeu 11 Oct - 21:40

Mon cœur bat fort contre ma poitrine. J'ai l'impression d'être une enfant qui suit le grand dont elle est amoureuse et qui sautille tandis qu'elle le suit. C'est un peu ça, sauf que je me retiens de sourire comme une idiote – ou comme une enfant, au choix – et que je n'arrive pas à lever les yeux vers sa silhouette qui est devant moi. Il m'a invité au restaurant, mais je ne sais pas ce qu'il va se passer après ça. Et ne pas pouvoir contrôler ce qu'il va se passer me stresse un peu trop à mon goût. Mais je ne peux pas le lui dire, il risque de s'en délecter un peu trop et ça va sans doute m'énerver après ! Et je n'ai pas accepté de manger avec lui dans un restaurant pour que l'on s'engueule.
Quand je pense que je ne pouvais même plus m'attarder dans le quartier de mon ancienne école, tant j'ai souffert là bas... Alors que maintenant, je suis devant – ou plutôt derrière – lui. Il est déjà en train de me rendre dingue alors qu'il ne m'a encore rien fait. Le fait de lui parler à nouveau me fait me poser énormément de questions et je peux sentir mon cœur jusque dans les veines de mes poignets...

Je suis tellement dans mes pensées que lorsqu'il me pose une question, je suis à la limite de la lui faire répéter ; mais lorsque je le vois attendre à l'entrée du restaurant – quoi ? Nous sommes déjà arrivés aux portes ?! - je lui réponds que j'aimerais bien que nous nous asseyons dehors. Tel un gentleman, il me tire la chaise pour que je prenne place. J'avoue, cela ne ressemble pas à celui que je connais, mais je ne bronche pas. Peut être a t il changé ? Je viens donc m'asseoir doucement avant qu'il ne vienne s'asseoir face à moi. Ça y'est. Nous sommes vraiment en tête à tête. Et c'est vraiment trop... Bizarre. Je me retiens, pour ne pas avoir les joues rouges à nouveau, et pose mes yeux dans les siens.

Oui... J'ai été prise dans une école spécialisée mais... J'ai préféré venir à Mangyo... Peut être que je n'ai pas pu me résoudre à quitter cette ville...

Je ne peux m'empêcher de me faire des remarques à moi même à voix haute mais retiens tout de même ce qu'il m'a dit : il est animateur depuis longtemps maintenant, il voulait vraiment entrer dans la vie active. Quelque part, cela ne m'étonne pas plus que ça.

Tu as l'air d'aimer ça. Et ils ont l'air de t'aimer beaucoup aussi !

Je lui réponds avec un sourire. Tandis que nous continuons de discuter, encore un peu timidement, il fait appel à un serveur pour prendre nos commandes. Je l'entends commander une salade et franchement, ça me fait sourire... Presque rire même ! Lui ? Une salade ?!! Mais quoi ?!
Quand à moi, je commande une plat de nouilles sauce bolognaise. Je n'ai pas spécialement faim, et j'ai envie de manger italien aujourd'hui. Ce restaurant a l'air chic. Et même si il me dit de manger tout ce que je veux, je reste calme~ Je réclame un peu d'eau gazeuse et c'est tout... Je peux être un véritable ogre quand je veux ! Mais je reste « girly » devant mon So Bum~
Le serveur nous abandonne, et mon ex petit ami me demande si je compte entreprendre une carrière de danseuse professionnelle ou si il y a autre chose. J'ai à peine le temps de répondre que le serveur revient déjà avec nos assiettes. N'adressant pas de regard au serveur, je répond donc à So Bum.

J'adorerais être danseuse, et il n'y a rien d'autre qui m'attire comme profession... C'est un peu devenu mon... Défouloir ?

J'explique ce que j'ai sur le cœur en choisissant mes mots avec beaucoup d'attention mais fronce les sourcils lorsqu'il se met à rire, sans aucune raison. Il me donne alors une explication.

Je ne le prend pas mal ! Les petites danseuses sont les meilleures, il paraît !... Mais ne t'avises pas de me redire ça è___é

Je lui lance un regard noir avant de sourire et d'entamer mon assiette à mon tour. Puis, je jette quelques regards en direction du jeune homme face à moi et m'arrête de manger, posant ma fourchette, pour lui faire une remarque.

Tu te sens comment, là ?... Face à moi ?...

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

♪ You give love
A bad name ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Han So Bum
avatar
Age du personnage : 26
Matières : Aucune, même réponse qu'en haut.
Messages : 114

Sam 13 Oct - 12:33

Pour moi, le simple fait de lui parler face à face avec tout le naturel du monde, c'est à peu près aussi cohérent que de vouloir cloner le même gars affreux à l'infini ; en gros, tout bonnement stupide ou presque impossible. Oui, j'ai bien l'impression de rêver ou d'avoir bu autre chose que du jus de pamplemousse. Pourtant, je suis normal, je me sens bien et je ne vois pas trouble.. Alors je ne comprends pas. Si ça se trouve, je me suis assoupi sur le sable et je suis un train de faire un rêve ? Qui sait.. Mais je n'espère pas que ce soit la vérité, j'espère vraiment être bien réveillé en cet instant. Elle commence alors à me dire qu'au lieu d'aller dans une grande école artistique, elle a préféré rester dans le coin pour aller à Mangyo. Je me retiens alors de froncer les sourcils, ne comprenant pas pourquoi elle n'a pas saisi sa chance de monter en grade. Bon, on va dire aussi que niveau étude, je suis pas très calé. Je me fiche bien des personnes qui font des études pour devenir avocats et qui se vantent d'être "intelligent" ; au pire, si un jour je veux retourner à l'université, j'ai encore le temps. Mais bon, je ne vais pas en vouloir à Ji Byeon parce qu'elle n'est pas parti au contraire, j'ai plus l'envie de remercier « la ville qu'elle n'a pas pu se résoudre à quitter ».

Lorsque je me mets à commander, je vois la jeune Min sourire bêtement. Je gonfle les joues, elle se moque de moi parce que je vais manger une salade ? Bah, il faut bien que je fasse attention, et puis au pire, je me vanterai d'avoir un corps sain, (rire). Qui a l'air de m'aimer ? Les enfants avec qui je travaille ? Normal. Quand on connaît un soit-disant adulte qui s'amuse à faire du toboggan et à comparer les autres à des licornes pour les faire rire, je ne vois pas pourquoi il détesterait cet "adulte". Bon après, c'est vrai qu'il y a certains gosses avec qui je ne fais que me chamailler parce qu'il faut quand même avoir un peu d'autorité -chose que je n'ai pas du tout- alors y'en a certains qui me font des crasses, mais bon, j'aime bien me venger aussi. Ji Byeon me parle ensuite de sa passion pour la danse, comme quoi c'est devenu son défouloir. Je bute sur ce moment et m'attarde à réfléchir. Pourquoi choisir la danse comme défouloir ? Au pire, y'a de la boxe, du football... Quoi que non, je vois mal une fille faire de la boxe. « Je ne vois pas pourquoi la danse devrait être un défouloir en même temps qu'une passion.. Peut-être que tu oublies tout en dansant ? J'en sais rien. En tout cas, je trouve ça bien que tu continues après toutes ses années à en faire, ça prouve que tu tiens vraiment à cet art, non ? » J'ai l'impression de dire des phrases sans aucun sens. Mais bon, évitons d'y penser un peu trop longtemps et focalisons-nous sur.. Tiens ! La petite taille de la jeune femme en face de moi. Lorsque je lui explique la raison de mon fou rire, elle me lance un regard noir. Je lui réponds pas un sourire moqueur avant d'hocher de la tête. Dans ce genre de moment, certains de mes proches auraient hurler "soumis". La bonne blague, je compte bien ressortir ce petit détail sur elle juste pour l'embêter, mais bon, pas deux fois dans la même journée, sinon ça pourrait paraître lourd. Puis je sais combien c'est exaspérant d'entendre des remarques désobligeantes sur soit-même. Je reporte alors mon attention sur mon assiette, le regard limite avec des étoiles dans les yeux. Qui pourrait aimer ce petit truc vert plus que moi ? Personne ! Je suis juste un grand fanatique des salades, la meilleure reste tout de même celle "aux chèvres chaud". Non non, il n'y a pas de viande de chèvre dedans, juste du fromage, de la salade et de la viande de grison. Je crois que c'est français, enfin je sais plus. Je ne sais pas vraiment comment j'arrive à me concentrer autant sur une simple assiette rempli d'aliments , mais bon, on va faire avec. J’entame donc mon repas doucement, vérifiant de temps à autres de loin qu'il n'y pas de problème entre la soeur de Ji Byeon et les petits monstres qui lui tiennent compagnie. Et dire qu'elles étaient censées manger ensemble.. J'me sens bête d'un coup, tiens.

Je remarque que la brunette pose sa fourchette. Je lève donc mon regard vers elle avant de m'entrucher à l'entente de sa question. Je retiens alors ma respiration pour éviter d'alerter toute la terre que je suis en train de mourir à cause d'un bout de surimi et bois d'une traite mon verre d'eau avant de soupirer doucement. Je lui souris faiblement, sûr d'être complètement rouge à cause de mon moment de "faiblesse", si on peut appeler ça de la sorte. Je la regard ensuite dans les yeux en me mordant le creux de la joue. « Avoue, t'es envoyée par le gouvernement pour m'assassiner parce que j'ai découvert des informations jugées secrètes... » Je rigole légèrement avant de poser ma fourchette à mon tour. Je suis censé répondre quoi à sa question ? Que j'ai l'impression que mon coeur -enfin si je peux dire "mon"- a faillit me lâcher, et que je me retiens complètement de ne pas rire tant je suis nerveux ? Non, jamais, impossible que je sorte ça naturellement. Il me faudrait un décodeur de penser pour... maintenant ? Aller ! Hop ! Bibbidi bobbidi boo ! Rien ? Bon, j'aurai essayé. « Je me vois mal te dire que j'ai l'impression de crever sur place, tant mon coeur frappe contre ma cage thoracique. Je crois qu'il veut venir pour danser.. J'en sais rien, c'est bizarre, j'avais pas ressenti ça depuis longtemps. » Je la regarde bizarrement avant de m'insulter de tous les noms. Comment ça j'ai pensé haut et fort ? Non, elle a lu dans mes pensées, c'est tout. Je plisse des yeux avant de sourire doucement. « Ai-je le droit de te retourner ta question ? »

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

You're not my dog..:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
♕Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

When the past become the present again~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangyo University :: Busan :: La plage-