AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
T’aurais pas des problèmes de strabisme ?! GTFO ! [My Dongsoo-ah]



 

Partagez | 

T’aurais pas des problèmes de strabisme ?! GTFO ! [My Dongsoo-ah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Yong Yeo Woon
avatar
Age du personnage : 24
Matières : Droit, Langue et civilisation chinoises et Taekwondo
Messages : 12

Mar 9 Oct - 22:52

Deux heures trente. Cent cinquante minutes d’entraînement. Neuf mille secondes à subir le regard d’un certain Baek Dong Soo !! C’était peu dire si on considérait Yeo Woon dans un état d’énervement intense... il était à deux doigts d’exploser ! Le plus dur avait dû être lorsque leur maître, l’estimant très bon exemple, lui avait demandé de montrer un poomsae particulier. Il s’était exécuté, tous les regards pesant sur lui n’effaçant même pas la sensation d’un seul qui renforçait l’irritation du jeune homme. Puis le maître avait, comme par hasard, demandé à Dong Soo de se lever pour répéter le mouvement. Yeo Woon ne se souvenait pas que son ami d’enfance n’en était pas capable et ce fut cependant ce qu’il démontra. Le maître non plus ne semblait pas habitué à ce niveau chez son élève et il les avait forcé tous les deux à exécuter le poomsae jusqu’à ce que Dong Soo y parvienne enfin ! Yeo Woon avait eu envie de lui sauter à la gorge et de le frapper en exigeant de savoir pourquoi diable faisait-il exprès de ne pas réussir un mouvement aussi simple à ses yeux ? Ne le maîtrisaient-ils pas depuis longtemps tous les deux ?!
Exaspéré par ce premier entraînement de taekwondo, Yeo Woon faillit en oublier toute prudence quant à sa réelle identité -ou la première fausse- et avait commencé à se changer en présence de ses camarades. Il lui fallut un court instant de blanc pour se rendre compte de son erreur et heureusement il avait tout juste dénoué sa ceinture ce qui ne mettait pas à nu la partie de son tatouage dépassant du seul vêtement qu’il portait sous sa veste de dobok, un simple débardeur blanc un peu transparent.
Vous ne savez pas ce que personne dans cette université ne devrait voir ? Attendez donc que je vous explique. Yeo Woon a un énorme dragon, symbole du clan qui l’a adopté et pour lequel il travaille, tatoué dans le dos. Tout le monde connaît le sens d’un tel tatouage dans le dos d’une personne et ses véritables occupations seraient mises à découvert si jamais quelqu’un le savait. Le désavantage dans son cas c’est qu’un vêtement opaque ne suffirait pas à couvrir entièrement le dragon puisque la queue de se dernier se termine au niveau de son épaule droite, au-dessous de son aisselle. Forcément, avec un débardeur c’est voyant ! En tee-shirt il parvient à le cacher à condition que rien ne dépasse, à condition que le vêtement ne soit pas trop court en bas et qu’un simple levé de bras dévoile la gueule de l’animal fait d’encre qui montre les crocs sur sa hanche droite...
Non, décidément il faisait preuve de peu de prudence tout à coup et tout ça à cause de ce Dong Soo tout droit sorti de son passé ! Yeo Woon gardait difficilement un léger sourire sur ses lèvres lui qui avait la réputation d'être toujours de bonne humeur cela relevait à présent du réel défi. Il observait à présent du coin de l’œil ses camarades qui l'ignoraient et s'occupaient à se changer autour de lui mais son attention se fixa assez vite sur la sensation d'être observé, toujours par la même personne. Yeo Woon laissa sa bouche s'étirer d'un côté mais se rattrapa très vite avant que cela ne ressemble trop à un rictus d'agacement.

* Quand va-t-il comprendre qu'il faut qu'il me lâche ?! *

Face à son casier ouvert, Yeo Woon farfouillait dans ses affaires sans vraiment faire quelque chose et tourner en rond lui déplaisait énormément. Il attendait avec une certaine impatience que les autres étudiants quittent le vestiaires et pitié que Dong Soo en fasse autant le plus vite possible ! Yeo Woon fit semblant de ranger sa ceinture noire avec le plus grand soin, un peu trop de soin pour que ce soit naturel pour quiconque l'observait mais il comptait sur le manque d'intérêt que lui portait la quasi totalité des jeunes hommes qui commençaient à quitter le vestiaire.
Aller encore quelques-uns et il pourrait enfin retirer son dobok sans prendre de risque. Il semblait à Yeo Woon que ses cours de Taekwondo allaient devenir un enfer alors même que ce n’était que le premier. Encore un peu et il regretterait l’ambiance pincée et menaçante du dojo familial... Yeo Woon cherchait autre chose pour s’occuper et retarder le moment de retirer son uniforme quand il remarqua que le dernier taekwondoin du cours quittait le vestiaire. Le dernier ? Non ! Car un autre étudiant résistait encore et toujours à la logique lui demandant de quitter la pièce...

<< Baek Dong Soo... T’aurais pas des problèmes de strabisme ? Je sais que j’ai des atouts physiques mais je suis pas Mona Lisa non plus, tu peux détacher ton regard de moi que je ne m’en porterai pas plus mal ! >>

Yeo Woon avait parlé d’une voix menaçante qui ne laissait planer aucun doute sur l’existence d’une fausse identité qu’il venait donc de briser pour les oreilles de Dong Soo... Sa personnalité d’étudiant modèle ne pouvait décidément pas faire face à son ami d’enfance, c’était impossible, le jeune homme avait compris d’instinct que seul le mafieux qu’il était devenu pouvait faire le poids. Suite à sa décision de ne pas cacher plus longtemps qu’il avait été celui que Dong Soo avait connu, il avait d’emblée pris celle de ne pas jouer ce rôle d’adorable étudiant avec son... ami d’enfance. C’était étrange de penser de cette façon. Yeo Woon tentait de garder à l’esprit que tout son passé était enfermé sous deux pierres tombales avec ce qu’il restait de ses parents mais il semblait que ses espérances ne soient pas couronnées de réalité...
Il fit face à Dong Soo en pensant à croiser les bras sur son torse de façon à remplacer la ceinture qui ne retenait plus les pans de sa veste de dobok mais il ne parvint pas vraiment à le regarder dans les yeux.

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Don't ever think you can rely on me •
I don't need your pity •
Go away •
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baek Dong Soo
avatar
Age du personnage : 25
Matières : Commerce et communication + taekwondo
Messages : 23

Sam 13 Oct - 23:44

Un entrainement de taekwondo, il n'y avait rien de tel pour mettre Dong Soo de bonne humeur et en forme. Pourtant, aujourd'hui il avait le cœur lourd et une fatigue chronique l'empêchait d'être au mieux de sa forme. Il en fallait pourtant beaucoup pour qu'il se laisse abattre, mais la cause de son état avait un nom. Un nom qui le plongeait aussi bien dans des souvenirs merveilleux que dans une souffrance extrême... Yeo Woon. Dong Soo pensait pourtant s'être débarrassé de presque tous ses tourments et qu'une fois qu'il aurait cette personne devant lui il pourrait lui faire part de tous ses ressentiments pour que tout se termine. C'était vraiment ce qu'il croyait. Or à présent il ne pouvait s’empêcher d’observer son ami d'enfance, ce Yeo Woon qu'il avait tant cherché. Parce que oui c'était bien le même, il n'y avait pas de doutes possible et cela Dong Soo l'avait su à la minute même où il avait posé les yeux sur ce garçon il y a plus d'une semaine. Depuis, il n'avait cessé d'y penser et il voulait comprendre pourquoi il voulait lui faire croire qu'il n'était pas ce meilleur ami perdu. Alors ce fut une réelle surprise quand il arriva à l'entraînement de taekwondo et qu'il s'était rendu compte que le plus jeune était là aussi. Dong Soo aurait pourtant dû s'en douter mais cela ne lui avait même pas traversé l'esprit ! Ses pensées s’entrechoquaient à peine dans l’épais brouillard qu’était son cerveau depuis toute cette semaine.
Dong Soo ne faisait même pas attention à ce que leur professeur leur disait, il était trop fasciné par cette personne, toujours la même, qui exécutait des mouvements rapides mais précis, au milieu du dojang. Et l’espace de quelques minutes il se vit quelques années en arrière en train d’exécuter ce poomsae en compagnie de Yeo Woon. Les mouvements de ce dernier, bien que mieux maîtrisés par l’adulte qu'il était devenu, étaient les mêmes. Il n’y avait toujours aucun doute, il ne se trompait pas et cela suffit à le déstabiliser encore un peu plus. C’est à ce moment là que le maître le désigna pour exécuter ce même poomsae. Le plus vieux se leva lentement sans aucune assurance, chose qui n’était pas habituelle chez lui et qui ne pouvait échapper aux plus observateurs. Refaire ce mouvement, qu’il maîtrisait d’habitude, fût un vrai calvaire pour lui. Conscient que tous les yeux étaient rivés sur lui, comment pouvait-il échouer aussi lamentablement devant eux mais surtout devant lui ? Où était passé le Baek Dong Soo sûr de lui en toutes circonstances ? Il devait se ressaisir à tout prix ! Encore une fois son cœur, victime de ses émotions, prenait le dessus sur son esprit. Et ce n’était pas en étant obligé de répéter le mouvement en compagnie de Yeo Woon, comme pendant leur enfance, que cela allait arranger son état. Pourtant, il finit par prendre sur lui et chasser la plus petite émotion déstabilisante pour, enfin, redevenir ce garçon qu’il était habituellement. La colère, maintenant, inondait son esprit et pendant tout le reste de l’entraînement il n’avait qu’une chose en tête, déverser cette fureur sur son ami d’enfance bien décidé à l’attendre à la fin.
Une fois dans les vestiaires ses ressentiments flottaient toujours dans un coin de son cerveau et pendant que tout le monde commençait à se changer il s’assit tranquillement sur le banc dans un coin du vestiaire et observa sa proie. Quelques-uns des étudiants proches de lui, lui jetèrent quelques coups d’œils mais il s’en fichait pas mal. De toute façon qu’y avait-il à voir de plus qu’un Dong Soo en colère de s’être fait ridiculiser dans une discipline qu’il maîtrisait parfaitement ? Seuls ceux qui le connaissaient réellement aurait pu y comprendre autre chose de beaucoup plus complexe. Sans quitter des yeux le plus jeune, il croisa les bras et s’appuya contre le mur derrière lui, attendant patiemment que ce dernier daigne enfin se retourner. Il aurait pu tout simplement s’attaquer directement à lui, mais après tout cela ne regardait personne qu’eux deux alors Dong Soo attendait aussi que tout le monde quitte les lieux en espérant que Yeo Woon ne s’échappe pas avant. D’ailleurs il en mettait bien du temps pour se changer, tout en farfouillant dans son casier, cela n'avait rien de bien naturel. Soudainement les émotions de Dong Soo refirent surface. Un certain espoir jaillit et sa colère se dissipa aussi rapidement qu’elle n’était apparue. Sa patience commença aussi à être limitée, mais alors que le dernier étudiant quittait le vestiaire, son grand espoir fut brisé en une seule phrase.

« Baek Dong Soo... T’aurais pas des problèmes de strabisme ? Je sais que j’ai des atouts physiques mais je suis pas Mona Lisa non plus, tu peux détacher ton regard de moi que je ne m’en porterai pas plus mal ! »

Dong Soo sentit sa respiration se couper pendant une demi seconde, puis son cœur s’accéléra dans sa poitrine. Comment pouvait-il lui parler comme cela ? La déception était grande, et il se sentit comme trahi encore une fois. Ce n'est pas de cette manière qu'il s’était imaginé leurs retrouvailles. Et malgré tous les scénarios qu'il avait pu avoir en tête, jamais Yeo Woon n'aurait été capable de lui parler de manière si menaçante, pas lui, non jamais. Que lui était-il arrivé pour qu'il devienne ainsi ? Qu'avait-il fait pendant toutes ces années ? Où était-il ? Ne l’avait-il jamais cherché lui aussi ? A présent, son ami d’enfance lui faisait face, les bras croisés sur sa poitrine, et Dong Soo sentit son cœur accélérer encore un peu plus. Il semblait prêt à lui sauter à la gorge et pourtant Dong Soo pouvait aisément sentir qu’il venait à peine de sortir ses griffes. Les pensées du plus vieux devenaient toutes aussi contradictoires les unes que les autres.

Il est encore plus beau... extrêmement beau.

En pleine contemplation, Dong Soo trouvait le moyen de s'en faire la remarque mais ça ne le choquait même pas. Non, ça lui venait tout naturellement et il aurait bien le temps d'y réfléchir plus tard. Il le trouvait imposant aussi, là debout devant lui il était en position de force alors que lui était toujours assis sur ce banc. Mais on ne défiait pas Baek Dong Soo sans qu'il n'y ait de représailles derrière, ami d'enfance ou pas, ça ne changeait rien !

« Woon-ah... »

Était-ce sa propre voix qu’il venait d’entendre ? Comment pouvait-elle être si faible, si tendre et si pleine de tristesse ? Peut-être que sa voix était trop enrouée, peut-être que son cœur était retourné, peut-être que Dong Soo se maudissait de perdre à nouveau ses moyens alors qu'il devrait lui bondir dessus et lui cracher à la figure toutes ces années de souffrance et de perdition. Encore une fois son cœur primait sur son esprit et il ne le voulait pas.
Et ce fut comme un électrochoc, il se leva alors, serra les poings et tel un fou se dirigea tout droit vers cette personne qui, jadis, souriait en sa présence et ne laissait pas sortir de tels mots de sa bouche. Puis d'un geste rapide, il attrapa, au niveau du col, les deux pans de la veste du dobok de Yeo Woon et avec force le poussa jusqu'à ce que le dos du plus jeune claque sur les casiers derrière lui.

« Tu pourrais au moins me regarder ! »

Le cœur enserré dans un étau, la rage se déferlait en lui encore un peu plus.

« Pourquoi ?... Pourquoi ?... Dis-moi juste... POURQUOI ?! »

C'était le moment d'avoir les réponses à toutes ses questions. Encore fallait-il que son ami d'enfance, comprenne le sens caché derrière ces pourquoi lâchés avec une pointe de reproche plus qu'une réelle colère !

(¯`•._.• •._.•´¯)(¯`•¸•´¯) ❤`•.¸¸.•´´¯`••.¸¸.•´¯`•.•●•۰• ••.•´¯`•.•• ••.•´¯`•.••

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


“Where are you now
Are you lost
Will I find you again
Are you alone
Are you afraid
Are you searching for me
Why did you go I had to stay
Now I'm reaching for you
Will you wait, will you wait
Will I see you again”

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

T’aurais pas des problèmes de strabisme ?! GTFO ! [My Dongsoo-ah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mangyo University :: L'université :: Le gymnase, la piscine et les vestiaires-